APPEL DU 18 JUIN 2009 - CONTRE L'ISLAMISATION DE LA FRANCE ...

Expériences et témoignages des apostats de l'islam mais aussi des convertis à une autre religion - leur histoire - les problèmes rencontrés dans leur vie de tous les jours - Soutien et aide. Pour les tous "mécréants" qui subissent les attaques des musulmans orthodoxes - Racontez nous votre expérience...
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21822
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: APPEL DU 18 JUIN 2009 - CONTRE L'ISLAMISATION DE LA FRANCE ...

Message non lu par yacoub » sam. 6 juil. 2019 11:20




Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6947
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: APPEL DU 18 JUIN 2009 - CONTRE L'ISLAMISATION DE LA FRANCE ...

Message non lu par Georges » mer. 18 sept. 2019 14:16

Fondation de l'Islam : Chevènement dit oui
FONDATION POUR L'ISLAM de France. Jean-Pierre Chevènement devrait accepter, malgré les critiques, de présider cette institution censée oeuvrer à une meilleure intégration de l'islam dans la République.

1 / 3
Paris, dimanche. Jean-Pierre Chevènement est pressenti pour présider la Fondation pour les œuvres de l’islam de France : « C’est une bonne réponse à la poussée du terrorisme, conforme à l’intérêt des musulmans aussi bien qu’à l’intérêt de la France. » (LP/Yann Foreix.)
Par Propos recueillis par J Annick Alimi @JannickAlimi1
Le 15 août 2016 à 07h00

Le nom de Jean-Pierre Chevènement, 77 ans, a été avancé — et aussitôt contesté — le 3 août par François Hollande pour présider la Fondation pour les oeuvres de l'islam de France, un projet mis sur les rails en 2005 par Dominique de Villepin et que le gouvernement de Manuel Valls souhaite relancer et mettre en place d'ici à la fin de l'année. Son but : mieux intégrer l'islam dans la République. Dès 1999, Chevènement, alors ministre de l'Intérieur du gouvernement Jospin, avait lancé une grande consultation sur le sujet qui n'avait pu aboutir. Tenant d'une laïcité républicaine, il nous dévoile ses projets et sa vision de l'islam de France.
LA PRÉSIDENCE DE LA FONDATION

Vous êtes pressenti pour présider la Fondation pour les oeuvres de l'islam de France. Allez-vous accepter ?

JEAN-PIERRE CHEVÈNEMENT. Dès le début de cette année, nous avons eu, Bernard Cazeneuve, son cabinet et moi-même, plusieurs réunions sur le sujet. Car, dès 1999, j'avais, comme ministre de l'Intérieur, lancé une grande consultation sur l'islam de France. Le ministre de l'Intérieur m'a adressé une lettre le 26 avril, me proposant — et je pense qu'il n'a pas fait cette proposition sans l'avoir évoquée avec le Premier ministre et le président de la République — la présidence de cette fondation qui n'est pas encore constituée. J'apprécie beaucoup Bernard Cazeneuve pour sa modération, sa détermination, sa parole toujours maîtrisée.

Vous allez donc dire oui ?

Il s'agit d'une tâche d'intérêt public car les 4,1 millions de musulmans que compte la France doivent pouvoir exercer leur culte mais dans le respect de la laïcité et des principes de la République. Cette mission est tellement d'intérêt public qu'aucun responsable ne peut s'y dérober. Je ne m'y déroberai donc pas sauf si ma nomination devait entraîner des problèmes insolubles qui me forceraient à me retirer. Je dis à un certain nombre d'hommes politiques de l'opposition : il en va de l'intérêt du pays que cette fondation, d'ailleurs mise en place en 2005 sous la présidence de Jacques Chirac, puisse enfin fonctionner. Comme le dit Omar Sy, nous portons tous le maillot bleu de l'équipe de France.

Certains critiquent le fait que vous soyez une personnalité politique et un non-musulman...

Ce que l'on me propose est la présidence de la Fondation pour les oeuvres de l'islam de France qui a une vocation d'intérêt général, et non de l'association cultuelle qui y sera adossée. Le futur président de la Fondation ne sera pas chargé de promouvoir l'islam. Je n'y ai aucun titre, je ne suis pas musulman, je suis un républicain laïc. La laïcité n'est pas tournée contre la religion, elle libère la spiritualité de toute emprise de l'Etat. Je n'entends nullement m'immiscer dans la sphère du religieux.
SON PROGRAMME

Le moment est-il bien choisi pour relancer l'idée de cette fondation ?

L'émergence d'un islam de France compatible avec la République représente une oeuvre de longue haleine d'autant plus nécessaire aujourd'hui que des courants salafistes se développent partout dans le monde, y compris en France depuis une quinzaine d'années, mettant à leur merci certains jeunes à l'esprit fragile. C'est une bonne réponse à la poussée du terrorisme, conforme à l'intérêt des musulmans, aussi bien qu'à l'intérêt de la France.



Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 758
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: APPEL DU 18 JUIN 2009 - CONTRE L'ISLAMISATION DE LA FRANCE ...

Message non lu par marmhonie » ven. 20 sept. 2019 20:21

Chevènement est un politicard remis en selle par Macron pour faire monter la révolte vers Marine Le Pen qu'il compte retrouver au second tour des Présidentielles de 2022 pour laquelle Macron est déjà en campagne.
Il va reproposer, moi ou l'apocalypse.
Sauf que cette fois Marine peut très bien passer, parce que Macron tue et massacre les gilets jaunes. Il joue avec le feu.
🔥🔥🔥



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21822
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: APPEL DU 18 JUIN 2009 - CONTRE L'ISLAMISATION DE LA FRANCE ...

Message non lu par yacoub » dim. 22 sept. 2019 14:20

Image


Image



Répondre