Le favoritisme de Mohamed entre Makhzoumiya et Saad, frère de Othmane.

Critique du Coran et ses versets - Chronologie - Histoire - Versets abrogés, Critique constructive des hadiths - quel apport dans la vie d'un musulman ? La réalité de la charia et de ses horreurs un peu partout dans le monde. Comment l'islam règle la vie des gens - comment les religieux oppressent le peuple
Avatar du membre
Arracheed
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 302
Enregistré le : mar. 20 mars 2012 06:56
Status : Hors ligne

Le favoritisme de Mohamed entre Makhzoumiya et Saad, frère de Othmane.

Message non lu par Arracheed » dim. 28 juil. 2019 17:19

Al Makhzoumiya condamnée pour vol. Sa main fut coupée malgré la demande de grâce.
Saad Ibn Bai Sarh, frère de lait de Othamane, condamné à mort pour apostasie et haute trahison, fut gracié.

Les habitants de Quraish s'inquiétaient de la dame de Bani Makhzum qui avait commis un vol. Ils se demandèrent:
"Qui intercédera pour elle auprès de l'apôtre d'Allah?" Certains ont dit: "On ne voit que Oussama pour ca, le bien-aimé de l'apôtre d'Allah.
" Quand Oussama en a parlé à l'apôtre d'Allah, l'apôtre d'Allah lui dit : "vous intercédez pour l’un des châtiments prescrits par Allah ?"

Il se leva et prononça un sermon disant: "Ce qui a détruit les nations qui vous ont précédé, est que si un noble parmi eux volait, ils lui pardonneraient et si un pauvre parmi eux volait, ils lui infligeraient le châtiment légal d'Allah.

Par Allah, si Fatima, la fille de Mohamed volait, je lui couperais la main. "
Rapporté par Boukhari et autres

La sentence fut exécutée.
https://drive.google.com/open?id=1l7jf- ... uV6H5cGKO

Saad Ibn Abi Sarh : Qorychites, frère de lait de Othmane est choisi par Med parmi ses scriptes. (Révélation ? ou pas !!)

Lors d’une dictée du verset 14 de la sourate ‘’croyants’’.
......Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l'avons transformé en une tout autre création. Saad commenta : Gloire à Allah le Meilleur des créateurs! Mohamed lui dit : écrie la, c’est ainsi qu’elle est descendue.


Saad Ibn Abi Sarh changeait volontairement des versets que Mohamed ne détectait pas.
Convaincu du mensonge, Saad apostasia et revint à la Mecque parmi les Qoraychites, dénonçant les mensonges de Mohamed.

http://kingoflinks.net/Mkhalfoon/23Sarh/1.htm
Cité par Tabari dans son exégèse, un verset du coran fut révélé menaçant et promettant le pire à Saad.

S-Les bestiaux Verset 93 :
Et quel pire injuste que celui qui fabrique un mensonge contre Allah ou qui dit: «Révélation m'a été faite», quand rien ne lui a été révélé. De même celui qui dit: «Je vais faire descendre quelque chose de semblable à ce qu'Allah a fait descendre.» Si tu voyais les injustes lorsqu'ils seront dans les affres de la mort, et que les Anges leur tendront les mains (disant): «Laissez sortir vos âmes. Aujourd'hui vous allez être récompensés par le châtiment de l'humiliation pour ce que vous disiez sur Allah d'autre que la vérité et parce que vous vous détourniez orgueilleusement de Ses enseignements».

Il est rapporté que le verset 7 sourate 61 été révélé pour Saad:
Et qui est plus injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, alors qu'il est invité à la soumission)? Et Allah ne fait pas parvenir les injustes à la Guidée.
Rapporté dans le Moustadraq des 2 sahihs de Nissabouri
https://drive.google.com/open?id=1RTtA7 ... fKg56noC89

A la conquête de la Mecque, Mohamed donna ordre de tuer 7 personnes, parmi elles, Saad Ibn Abi Sarh :
Tuez les, même s’ils s’accrochent aux rideaux de la kaaba.

Saad se réfugia chez Othmane, son frère de lait.
Othmane amena Saad auprès de Mohamed pour demander la grâce.
Hésitant devant l’insistance de Othmane, Mohamed jeta trois fois le regard sur Saad et fini par accepter.

Mohamed dit aux compagnons qui assistaient :.
N’y avait il pas un d’entre vous qui l’aurait tuer avant que je ne le gracie ?
Il répondirent : on pouvait pas savoir. vous auriez pu nous faire signe.
Mohamed répondit que les prophètes ne font pas ce genre de signe.

https://drive.google.com/open?id=1RTtA7 ... fKg56noC89

Quand Othmane devint calife, il désigna Saad gouverneur d’Égypte à la place de Omar Ibn Ass qle principal meneur de l'opposition contre Othmane fini assassiné.

https://drive.google.com/open?id=1iFUxT ... kZTvKGg-De
viewtopic.php?f=20&t=7701&p=176130&hili ... rh#p176130
https://islamqa.info/ar/answers/228675/ ... بن-ابي-سرح
https://www.herodote.net/17_juin_656-ev ... 560617.php


Pour voir les choses de plus près il est nécessaire de prendre de la distance.

Avatar du membre
Fred
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 484
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: Le favoritisme de Mohamed entre Makhzoumiya et Saad, frère de Othmane.

Message non lu par Fred » lun. 29 juil. 2019 00:53

Quelle histoire HALLUCINANTE, faisant passer Mahomet pour un vulgaire chef mafieux, prêt à toutes les concessions pour préserver ses intérêts (en l'occurrence il a besoin de rester en bons termes avec Othman).

Un chef mafieux hypocrite de surcroît.

Cette religion, l'islam, est complètement folle.


  • « Les gens voudraient qu’un imam se lève et prenne la parole devant une foule muette.
    Illusion trompeuse – Il n’est d’imam que la raison.
    »
    Al-Maari
  • « Je suis un non-croyant profondément religieux.
    C'est une religion d'un type quelque peu nouveau.
    »
    Einstein
  • « On a découvert que la terre est sphérique en 1577. » Zakir Naik

kino
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 15
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 13:51
Status : Hors ligne

Re: Le favoritisme de Mohamed entre Makhzoumiya et Saad, frère de Othmane.

Message non lu par kino » mer. 31 juil. 2019 13:37

Il me semble qu'il y avait également un second scribe qui a apostasié l'islam. ( je ne retrouve plus son nom)

Cela soulève une autre question intéressante, que devraient se poser tout les musulmans...

Les scribes du prophète sont censés être les personnes les plus proches de la révélation divine et du prophète.
Qui de mieux placés qu'eux pour observer le génie de l'islam et la grandeur de son messager?
Comment peut on quitter l'islam après avoir été bercé aussi près de sa lumière?

La seule réponse est que cette histoire nous prouve que l'islam n'était pas aussi fort et aussi Vrai pour retenir même les gens les plus renseignés sur la mission prophétique...

L'excuse du diable et du malin ne tiennent même pas, car ils avaient l'habitude d'entendre le prophète réciter le coran pour le retranscrire (def du scribe) et quel meilleur récitateur du coran que Mohamed pour faire fuir les djinns, démons et autres?



Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6865
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Le favoritisme de Mohamed entre Makhzoumiya et Saad, frère de Othmane.

Message non lu par Georges » sam. 3 août 2019 10:50

kino a écrit :
mer. 31 juil. 2019 13:37
Il me semble qu'il y avait également un second scribe qui a apostasié l'islam. ( je ne retrouve plus son nom)

Cela soulève une autre question intéressante, que devraient se poser tout les musulmans...

Les scribes du prophète sont censés être les personnes les plus proches de la révélation divine et du prophète.
Qui de mieux placés qu'eux pour observer le génie de l'islam et la grandeur de son messager?
Comment peut on quitter l'islam après avoir été bercé aussi près de sa lumière?

La seule réponse est que cette histoire nous prouve que l'islam n'était pas aussi fort et aussi Vrai pour retenir même les gens les plus renseignés sur la mission prophétique...

L'excuse du diable et du malin ne tiennent même pas, car ils avaient l'habitude d'entendre le prophète réciter le coran pour le retranscrire (def du scribe) et quel meilleur récitateur du coran que Mohamed pour faire fuir les djinns, démons et autres?
Mahomet avait trois secrétaires Abdullah ibn Masud, Zayd etUbayy

Abdullah ibn Masud

On raconte que les deux secrétaires de Mahomet, Zayd, qui sera le président de la commission de constitution des textes coraniques, et Ubayy, qui sera l'un des tenants d'une collecte concurrente du Coran, étaient d'anciens élèves de l'école des Juifs de Yathrib. Un hadith rapporte qu'Omar vit un Juif qui récitait un passage de la Torah, que cela lui plut et qu'il se le fit recopier sur un parchemin.



Répondre