Allaitement de l'adulte : L'explication

Critique du Coran et ses versets - Chronologie - Histoire - Versets abrogés, Critique constructive des hadiths - quel apport dans la vie d'un musulman ? La réalité de la charia et de ses horreurs un peu partout dans le monde. Comment l'islam règle la vie des gens - comment les religieux oppressent le peuple
kino
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 29
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 13:51
Status : Hors ligne

Allaitement de l'adulte : L'explication

Message non lu par kino » mer. 7 août 2019 15:30

Le prophète a interdit la filiation dans la sourate 33, donc plus d'adoption plénière.
Donc l'enfant est licite pour la femme qui l'a élevé depuis son plus jeune âge, qui le considère comme son fils, et lui qui le considère comme sa mère.


Sourate 4 verset 3:
3. Et si vous craignez de n’être pas justes envers les orphelins,... Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves(4) que vous possédez. Cela, afin de ne pas faire d’injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille).
Tafsir ibn Kathir:

Image

On peut épouser la fille que l'on a recueilli bébé que l'on a élevé et qu'on a vu grandir vu qu'on est seulement son tuteur comme le dis l’exégète...

Bref, Le prophète a dit que ce n'étaient pas leurs enfants, et a aboli l'adoption pour pouvoir épouser la femme de son fils adoptif, Zayd Ibn Harithah.
( j'y reviendrai sur un autre sujet, à moins que ça a déjà été publié sur ce forum...)

On va juste citer le verset 37 de la sourate 33 pour situer le contexte:
Quand tu disais à celui qu’Allah avait comblé de bienfait, tout comme toi-même l’avais comblé: «Garde pour toi ton épouse et crains Allah», et tu cachais en ton âme ce qu’Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c’est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eut cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu’il n’y ait aucun empêchement pour les croyants d’épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d’Allah doit être exécuté(9).
Ce que le prophète cachait en son âme et qu'Allah allait révéler, c'est qu'il voulait épouser la femme de son fils adoptif.

Sauf que!
Il y avait d'autres gens qui adoptaient!
Par exemple Sahla Bint Suhayl...
Et après cette interdiction de l'adoption, son mari regardait bizarrement leur fils adoptif Salim, qui avant la réforme s'appelait Salim Ibn Abi Hudayfa, car il était le fils à part entière de cet homme, Abi Hudayfa. Cependant après la réforme, Abi Hudayfa avait peur que Salim aie des relations avec sa mère adoptive, alors pour régler le problème, le prophète a dit à Sahla Bint Suhayl d'allaiter Salim Ibn Abi Hudayfa pour qu'il ne soit plus attiré par elle.

Voici les hadiths:

https://sunnah.com/nasai/26/125
et
https://sunnah.com/muslim/17/37

Notez le nom des chapitres des deux livres:

Image

On Apprend que Hafsa et Aicha envoyaient des hommes se faire allaiter par leurs sœurs afin de pouvoir se retrouver seuls avec eux, (elles les envoyaient a leurs sœurs vu qu'elles n'avaient pas d'enfants donc pas de lait)

Source:
https://sunnah.com/urn/413030
https://sunnah.com/urn/413070

Un jours le prophète découvre un homme avec Aisha et n'est pas content !

https://sunnah.com/bukhari/67/40

Les autres femmes ont commencé a éprouver un refus concernant ces pratiques

https://sunnah.com/muslim/17/38

Et comme par hasard, ce verset qui déplaisait aux femmes du prophète a été mangé par une brebis après sa mort..
Le verset de la lapidation de l’adultère aussi a été mangé, peut être qu'ils dérangeait certaines lui aussi...

https://sunnah.com/urn/1262630

Ah et voici la preuve que les versets de l'allaitement de l'adulte existaient et étaient dans le coran:

https://sunnah.com/muslim/17/30

On note sur le hadith ci-dessus qu'au début il fallait que l'homme tète 10 fois ensuite que ça a été réduit à 5, mais bon seul Allah sait pourquoi...

Donc vous voyez ? Cette histoire d'allaitement de l'adulte n'a rien d'incohérent, elle s'inscrit parfaitement dans la réforme de l'adoption (ou son interdiction en fait), et tout ça parce que le prophète voulait Zaynab la femme de Zayd, son fils adoptif, qui s'appelait lui aussi avant la réforme Zayd Ibn Muhammad.

Dites moi ce que vous en pensez, je suis pas encore habitué à poster sur ce forum :mrgreen:

Et n'hésitez pas à compléter ou à me corriger!
Je voulais rajouter l'avis de l'imam Malik sur la question mais c'est difficile à trouver pour un non arabophone...



Avatar du membre
Arracheed
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 307
Enregistré le : mar. 20 mars 2012 06:56
Status : Hors ligne

Re: Allaitement de l'adulte : L'explication

Message non lu par Arracheed » jeu. 8 août 2019 11:20

kino a écrit :
mer. 7 août 2019 15:30
Le prophète a interdit la filiation dans la sourate 33, donc plus d'adoption plénière.
Donc l'enfant est licite pour la femme qui l'a élevé depuis son plus jeune âge, qui le considère comme son fils, et lui qui le considère comme sa mère.
Je voulais rajouter l'avis de l'imam Malik sur la question mais c'est difficile à trouver pour un non arabophone...
Très risqué de se fier aux traductions. Une façon subtil de censure et de détournement du vrai sens. La traduction se base sur l’exégèse et non sur la traduction directe. C’est connu. On ne médite pas sur l’exégèse. Tout se joue dans la corruption des mots.

Exemple :
66 : 12 - De même Marie, la fille d' Amran, laquelle préserva sa chasteté, alors nous avons soufflé en cela de notre Esprit. (quel est le sujet de ‘’cela’’ cité dans le verset ????)
66 : 12 - De même, Marie, la fille d'Imran qui avait préservé sa virginité; Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit.


Non !! le verset parle de préservation du ''SEXE'' et le verset devient
.....la fille d'Imran qui avait préservé son sexe. Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit.
Le ‘’y’’ est bien masculin dans le verset version arabe. Donc, le sujet est bien le SEXE Traduit parfois : ...insufflâmes en elle.

Et tant d’autres traduction trompeuses.. Ce sujet mérite à lui seul un topic afin de dénoncer ces tromperies cachées et cachant de la censure.


Pour voir les choses de plus près il est nécessaire de prendre de la distance.

kino
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 29
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 13:51
Status : Hors ligne

Re: Allaitement de l'adulte : L'explication

Message non lu par kino » jeu. 8 août 2019 13:51

Arracheed a écrit :
jeu. 8 août 2019 11:20
kino a écrit :
mer. 7 août 2019 15:30
Le prophète a interdit la filiation dans la sourate 33, donc plus d'adoption plénière.
Donc l'enfant est licite pour la femme qui l'a élevé depuis son plus jeune âge, qui le considère comme son fils, et lui qui le considère comme sa mère.
Je voulais rajouter l'avis de l'imam Malik sur la question mais c'est difficile à trouver pour un non arabophone...
Très risqué de se fier aux traductions. Une façon subtil de censure et de détournement du vrai sens. La traduction se base sur l’exégèse et non sur la traduction directe. C’est connu. On ne médite pas sur l’exégèse. Tout se joue dans la corruption des mots.

Exemple :
66 : 12 - De même Marie, la fille d' Amran, laquelle préserva sa chasteté, alors nous avons soufflé en cela de notre Esprit. (quel est le sujet de ‘’cela’’ cité dans le verset ????)
66 : 12 - De même, Marie, la fille d'Imran qui avait préservé sa virginité; Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit.


Non !! le verset parle de préservation du ''SEXE'' et le verset devient
.....la fille d'Imran qui avait préservé son sexe. Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit.
Le ‘’y’’ est bien masculin dans le verset version arabe. Donc, le sujet est bien le SEXE Traduit parfois : ...insufflâmes en elle.

Et tant d’autres traduction trompeuses.. Ce sujet mérite à lui seul un topic afin de dénoncer ces tromperies cachées et cachant de la censure.
Malheureusement ce n'est pas donné à tout le monde de savoir lire arabe.
Je sais bien que mes analyses de l'islam seront jamais aussi poussées que ce que je voudrais car je serai toujours limité à un moment donné par la langue.

Là par exemple sur ce sujet, j'ai utilisé le coran, les hadiths communs et le tafsir de ibn kathir mais ça s'arrête là car je sais que pour ces trois sources je peux me baser sur des traductions fidèles comme par exemple l'excellente traduction du coran par le professeur Sami Aldeeb et pour le reste je peux recouper avec au minimum 2 ou 3 traductions de plusieurs langues différentes et si les textes convergent alors je sais que je peux m'y fier...

Par exemple il est difficile de trouver les autres tafassir ou les livres de fiqh dans une autre langue que l'arabe et en plus en libre accès sur le net...
Les bouquins sont hyper chers en plus quand ils sont traduits!
Je sais que le Muwatta de l'imam Malik contient des perles sur le sujet de l'allaitement mais le contenu est difficile à utiliser pour un non arabophone... (+ google trad pour l'arabe)

Et même si ils sont traduits comme tu dis il y a le problème de la traduction, on ne peut pas faire confiance aux apologistes pour faire une transcription fidèle de certains passages sensibles ou choquants.

La première fois que j'ai été confronté à ce problème je m'en rappelle, c'était sur le fameux verset 4 de la sourate 65.
Tu trouveras jamais une traduction fidèle de ce verset à moins de remonter dans des vieilles éditions du coran où les gens assumaient encore pleinement leurs textes...

Mais bon là globalement sur ce texte, c'est plus l'idée générale et globale que je voulais transmettre, même si un musulman veut me coincer sur un passage d'un texte il peut se faire plaisir car le sujet en contient plus d'une dizaine qui racontent tous la même chose...

J'essaye de compenser mes lacunes en arabe en rationalisant au maximum les sujets que je traite.

En plus maintenant j'ai découvert ce forum, ça change beaucoup de choses :mrgreen:



Avatar du membre
Arracheed
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 307
Enregistré le : mar. 20 mars 2012 06:56
Status : Hors ligne

Re: Allaitement de l'adulte : L'explication

Message non lu par Arracheed » jeu. 8 août 2019 15:01

@kino
Tous mes compliments. Je salue ton courage.


Pour voir les choses de plus près il est nécessaire de prendre de la distance.

kino
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 29
Enregistré le : mer. 14 mars 2018 13:51
Status : Hors ligne

Re: Allaitement de l'adulte : L'explication

Message non lu par kino » lun. 12 août 2019 21:32

Qui se rappelle de la célèbre Fatwa de la tétée en 2007?

Eh bien je viens de retrouver un article là dessus ( Ici )

Regardez de quelle manière ils en parlent:
Selon Mabrouk Attia, un autre théologien d'Al-Azhar, cette fatwa ne serait qu'une mauvaise interprétation d'un «cas particulier» du temps du prophète Mahomet. Le prophète aurait en effet conseillé à une femme d'allaiter son fils adoptif, alors adulte, pour devenir ainsi sa mère de lait, après l'interdiction de l'adoption dans l'islam. Cette femme lui aurait donné à boire de son lait dans un bol et non directement de son sein, a-t-il précisé.

Pour eux, ce serait un simple cas particulier alors que les hadiths racontent que même les femmes du prophète ont eu recours à ce procédé.
De plus là on parle pas d'un simple ordre de Mohamed mais d'un verset du coran ( certes abrogé) mais à la base c'était un commandement divin révélé par Allah...

Et le meilleur c'est qu'il tente de minimiser l'histoire en disant qu'il n'y a pas eu de suçage de téton alors que comme je l'ai cité dans mon message initiale les livres de hadiths les plus respectés parmi les sunnites comportent un chapitre sur l'allaitement de l'adulte :lollol

La vérité c'est que s'ils avaient eu assez de pouvoir cette fatwa serait passée et des milliers de femmes auraient été obligé de donner leur sein à des hommes adultes.

Je serais pas étonné par exemple si Daech l'avait pratiqué...



Avatar du membre
Arracheed
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 307
Enregistré le : mar. 20 mars 2012 06:56
Status : Hors ligne

Re: Allaitement de l'adulte : L'explication

Message non lu par Arracheed » jeu. 15 août 2019 05:27

kino a écrit :
lun. 12 août 2019 21:32
Et le meilleur c'est qu'il tente de minimiser l'histoire en disant qu'il n'y a pas eu de suçage de téton alors que comme je l'ai cité dans mon message initiale les livres de hadiths les plus respectés parmi les sunnites comportent un chapitre sur l'allaitement de l'adulte :lollol
Bonjour l’ami,

En effet, ils tentent de minimiser et de nier le suçage directe du téton.

Dans la vidéo ci dessous, de Cheikh Al Huweyny, égyptien, considéré leader dans la tendance ''salafiste du savoir'', explique que le verbe têter, ne veut pas dire boire, sinon quand on boit du lait de la vache, nous dirons que nous avons têté la vache.

Il fait ressortir ''subtilement'' que Sahla Bint Suhayl avait été SURPRISE que Mohamed lui dise : allaite le, tu deviendras plus étrangère par rapport à lui.
Sahla avait bien compris qu’elle devait passait par cette épreuve (sucer) en s’exprimant : comment puis je l’allaiter alors qu’il est barbu ?!
Mohamed réplique : Je sais qu’il est barbu !
Il cite un autre récit d’Al Boukhari.Mohamed parle d’une histoire dans laquelle il raconte qu’un enfant têtait et le prophète a mis son doit dans sa bouche pour bien expliquer que téter voulait bien dire sucer et pas boire.
La traduction de la vidéo suivra....
https://www.youtube.com/watch?v=jxhuJzzn_TY&t=9s


Pour voir les choses de plus près il est nécessaire de prendre de la distance.

Répondre