l'Eid el-Fitr

Critique du Coran et ses versets - Chronologie - Histoire - Versets abrogés, Critique constructive des hadiths - quel apport dans la vie d'un musulman ? La réalité de la charia et de ses horreurs un peu partout dans le monde. Comment l'islam règle la vie des gens - comment les religieux oppressent le peuple
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21667
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: l'Eid el-Fitr

Message non lu par yacoub » jeu. 24 sept. 2015 18:46

Dernier message de la page précédente :

Jésus, mort, la blague chrétienne ne tient pas dix secondes, en aucun cas Jésus fut crucifié ... qui à crue s'y fier !?

Les livres nous apportent deux versions, celle de la Bible, et celle du Coran, reste à tester les deux avec les moyens habituels.
Le Coran gagne, la version Biblique, est diabolique, tout comme la représentation du Christ dans les églises, ou bien la rémission des péchés pour tous gratos ...
:shock:

Par la Barbe du Saint Prophète
Par la Lune Fendue
Par le Soleil quand il se couche dans une eau boueuse
Par l’Étoile qui scintille
Par l'Âne Yafour qui s'est converti à l'islam
Par le trou du cul de jug qui chie des andouilles

J'ai toujours su que tu étais Mahométan même si tu es né chrétien.

Je sais qu'Allah Puissant et Sage t'a proposé d'être le Nouveau Prophète de l'Islam
mais que tu as refusé étant donné ta légendaire modestie.

Il vaut mieux proposer ça à Cemab, lui as tu dit.

Mais Allah Puissant et Sage n'aime ni Cemab ni Krinou.

Hélas, hélas, hélas comme dirait le Général.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21667
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: l'Eid el-Fitr

Message non lu par yacoub » jeu. 24 sept. 2015 19:19

Bonne fête de l'Aïd à tous les musulmans.
:P

Qu'Allah, Puissant et Sage, les accueille tous dans son Vert Paradis et qu’Il leur donne des houris de qualité
et des ghilmans à la taille étroite très agréable à enfiler.


[img]https://lh3.googleusercontent.com/-DDfh ... E5PM/w426-



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21667
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: l'Eid el-Fitr

Message non lu par yacoub » sam. 26 sept. 2015 14:48




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21667
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: l'Eid el-Fitr

Message non lu par yacoub » sam. 26 sept. 2015 15:26

Image
Image
pour eux , c'est pas la fête , pauvres bêtes , une pensée pour elle.

A propos de cochon et de religion , voir
La "religion comme les autres" affirme que la musique peut transformer les enfants en singes ou en porcs
Cela se passe en France, en 2014. Et on laisse faire, et on ne le poursuit pas pour dérive sectaire.
Rachid Abou Houdeyfa, imam de la mosquée de Pontanezen, à Brest.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21667
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: l'Eid el-Fitr

Message non lu par yacoub » lun. 19 oct. 2015 17:46




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21667
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: l'Eid el-Fitr

Message non lu par yacoub » mar. 5 juil. 2016 19:12

Présenter ses vœux de bonne fête aux musulmans, c’est comme si on les adressait aux nazis

Paru dans Dreuz sous le titre : Souhaiter bonne fête de l’Aïd aux musulmans, c’est présenter ses vœux à Hitler

Image

Je ne suis ni un rabat-joie, ni un Cassandre. J’ai le cœur plein de tristesse et l’âme en peine à cause des dizaines de milliers de victimes, ces milliers de femmes et enfants réduits à l’état d’esclaves sexuels et vendus comme une vulgaire marchandise, le tout au nom de l’islam.

En fêtant l’Aïd, les musulmans affichent clairement leur approbation de toutes les exactions commises au nom de l’islam. Ils ne vont jamais condamner ce que le Coran ordonne et ce que Mahomet et ses compagnons avaient accompli. En réalité leur Aïd est une nouvelle mort pour les morts de l’islam. Une offense à leur mémoire et la danse du scalp pour les prochaines victimes.

Ils n’ont qu’un but :
faire de cette terre le royaume d’Allah et la tombe pour l’humanité non-musulmane
qui refuse de se plier aux lois de l’islam

Cette fête n’est rien d’autre en définitive que la célébration de la mise à mort programmée de toute l’humanité.

Hier c’était l’Hindu Kush, aujourd’hui ce sont les chrétiens d’Orient et demain ce sera notre tour à tous. Ne nous leurrons pas sur leurs intentions bellicistes et leurs desseins criminels, ils n’ont qu’un but : faire de cette terre le royaume d’Allah et la tombe pour l’humanité non-musulmane qui refuse de se plier aux lois de l’islam.

Image

Présenter ses vœux aux ennemis du genre humain est un acte irresponsable et criminel, une déclaration d’allégeance et de capitulation, comme si l’on présentait aux nazis ses vœux à l’occasion de la célébration de l’anniversaire d’Hitler, le solstice d’été, ou la fête annuelle du N.S.D.A.P. qui coïncidait avec l’équinoxe d’automne.

Contrairement aux idées reçues, la fête de l’Aïd, dite en arabe Aïd al Fitr ou Essaghir, le petit Aïd en opposition au grand Aïd, Aïd al Kabir, supposée clore la fin du mois de jeûne, n’est aucunement innocente ni dénuée d’arrière-pensées politiques, car dans l’islam, tout est politique.

L’islam n’a pas la réputation de séparer le profane du sacré, ne soyons pas plus royaliste que le roi musulman. Il n’y a de fête dans cette idéologie qui instrumentalise le sacré à des fins de pouvoir absolu sur la vie des hommes et de la cité que la célébration de son triomphe sur les non-musulmans.

Image

Leur présenter nos vœux, c’est leur tendre le couteau de boucher pour nous décapiter et reconnaître explicitement leur supériorité. Il n’y aucune bonne manière qui tienne car un musulman ne doit jamais présenter ses vœux de bonne fête à des non-musulmans.

C’est pourquoi, nous devons nous garder de leur présenter nos vœux qui sont le couteau de boucher qu’on leur tend pour nous décapiter avec. L’État Islamique, de plus en plus cher au cœur des musulmans, a-t-il le moindre geste d’humanité pour ses victimes ? Savez-vous que les mêmes qui soutiennent cette organisation nazie partagent les mêmes valeurs de l’islam que ceux auxquels vous présentez ce jour vos vœux de joyeuse fête. Pire encore, ils s’échangent entre eux les vœux de circonstance et prient dans les mêmes mosquées.

Êtes-vous prêts à serrer la main d’un homme qui a serré la main d’un nazi, d’un égorgeur ? En le faisant, vous honorez cette main infâme et ignominieuse.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

– See more at:

http://www.dreuz.info/2015/07/19/souhai ... RH8YS.dpuf

https://youtu.be/s_KTzTQJ79Y

[bbvideo=1280,720]https://youtu.be/s_KTzTQJ79Y[/bbvideo]



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21667
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: l'Eid el-Fitr

Message non lu par yacoub » mar. 13 sept. 2016 13:47

Qu’est-ce que l’Aïd el-Kébir, la grande fête des musulmans ?

Les musulmans du monde entier célèbrent à partir de ce lundi 12 septembre l’Aïd el-Kébir, littéralement la « grande fête », également appelée Aïd el-Adha (« fête du sacrifice ») ou Tabaski, qui correspond aussi à la fin du pèlerinage à La Mecque, le hadj.

Lire aussi : Le pèlerinage à La Mecque s’ouvre sous haute tension
Une date qui change chaque année

L’Aïd el-Kébir est célébré à partir du dixième jour du mois lunaire de dhou al hijja, et dure trois jours. Les célébrations étant déterminées par observation de la lune, le Conseil français du culte musulman n’a confirmé que le 2 septembre la date officielle de l’Aïd el-Kébir au 12 septembre, s’alignant sur la date donnée par l’Arabie saoudite. La date est décalée de onze jours environ chaque année, car le calendrier de l’hégire, qui considère que nous sommes en 1437, ne comporte que 354 ou 355 jours. Pour l’année 2017, la célébration se déroulera autour du 1er septembre.

Cette fête, aussi importante que le Noël chrétien ou Hanoukka pour les juifs, est à distinguer de l’Aïd el-Fitr, ou « fête de la rupture du jeûne », qui marque la fin du mois de ramadan. Elle n’est pas fériée sur le territoire français, qui compte entre 3 et 5 millions de musulmans. En revanche, aux Etats-Unis, le maire de New York, Bill de Blasio, a décidé depuis l’année dernière de fermer les écoles de la ville pour cette célébration, qui tombe cette année au lendemain des commémorations du 11-Septembre.

Lire aussi : Quel est le poids de l'islam en France ?

image: Image
Fête de l’Aïd el-Kébir lundi à Marseille.
Fête de l’Aïd el-Kébir lundi à Marseille. Claude Paris / AP
Commémorer le sacrifice d’Abraham

La « fête du sacrifice » célèbre un épisode relaté à la fois dans le Coran et dans l’Ancien Testament (livre sacré des juifs et des chrétiens), sous une forme un peu différente. Selon le texte musulman, Dieu demanda à Abraham (ou Ibrahim) de sacrifier son fils, Ismaël, pour éprouver sa foi. Alors que l’homme s’apprêtait à immoler l’enfant à l’aide d’un couteau, l’ange Gabriel (ou Jibril) arrêta son geste et remplaça le corps de l’enfant par un bélier. Cet événement est commémoré par les musulmans sous la forme d’un sacrifice animal.

Comme l’explique le site Saphir, les fidèles, habillés de leurs plus beaux vêtements, se rassemblent tôt le matin dans des lieux de prière. A l’issue de l’office, ceux qui en ont les moyens égorgent ou font abattre par un sacrificateur une bête (mouton, vache, chèvre…) dont la viande sera partagée en trois : un tiers pour la famille, un tiers pour les amis et le dernier pour les pauvres.

L’expression « aïd mabrouk » ou « aïd moubarak » est utilisée pour féliciter et souhaiter ses vœux à ses proches, comme on dirait « joyeux Noël » ou « meilleurs vœux » dans la tradition française.
Un abattage rituel très encadré en France

Traditionnellement, c’est le chef de famille qui accomplissait le sacrifice de l’animal, mais pour des raisons sanitaires et de bien-être animal, l’abattage rituel a été progressivement encadré, et est désormais interdit en dehors des abattoirs.

Un guide pratique publié en 2016 par les ministères de l’intérieur et de l’agriculture, après la création d’une instance de dialogue avec les responsables musulmans, rappelle les sanctions encourues : 450 euros pour la détention non déclarée d’animaux vivants, 7 500 euros et six mois de prison pour le transport d’animaux vivants, et jusqu’à 15 000 euros d’amende et six mois de prison pour l’abattage clandestin hors de structures agréées. Une circulaire envoyée en juillet 2016 demande aux préfets de « renforcer des contrôles » et d’appliquer les sanctions avec « la sévérité la plus grande ».

En France, en 2015, 123 000 ovins (moutons et chèvres) et 6 000 bovins ont été abattus pour l’Aïd, sur une période d’un à trois jours. Un surcroît d’activité qui entraîne la mise en place d’abattoirs temporaires : en 2015, 65 structures (privées ou associatives) ont été agréées pour les trois jours de la fête, en plus des 125 abattoirs pérennes sur le territoire. Il reste toutefois de larges pans du territoire qui en sont dépourvus, comme le montre la carte diffusée par le ministère.

image: Image
Des pratiques de substitution possibles

La célébration de l’Aïd, et en particulier le sacrifice animal, est une tradition bien ancrée chez les musulmans. Toutefois, elle ne constitue pas un des cinq piliers de l’islam, contrairement à la prière, au pèlerinage à La Mecque ou au jeûne du ramadan (les deux derniers étant la charité et la profession de foi).

Si les musulmans de Turquie considèrent ce rituel comme obligatoire, d’autres branches précisent que le sacrifice doit être réalisé dans la mesure des moyens des croyants. Un mouton coûte environ 200 à 250 euros et peut être abattu pour une à sept familles.

Pour des raisons d’organisation (manque d’abattoirs), il est possible d’acheter en boucherie halal des moutons sacrifiés après la prière de l’Aïd. Par ailleurs, en signe de fraternité et de solidarité, des responsables musulmans proposent des alternatives au sacrifice, par des dons aux pauvres ou aux migrants. Le Conseil français du culte musulman a rappelé que « le sacrifice par délégation est autorisé de façon unanime ».

image: Image
Anne-Aël Durand


En savoir plus sur
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... VbkZEo8.99



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21667
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: l'Eid el-Fitr

Message non lu par yacoub » mar. 21 août 2018 13:32

Aïd el-Kebir: La plus grande fête de l'islam commence aujourd'hui en France

RELIGION L'Aïd el-Kebir est la plus grande fête pour les musulmans et clôt le le pèlerinage à la Mecque...

O. G.

Publié le 21/08/18 à 11h50 — Mis à jour le 21/08/18 à 11h51
Le 6 novembre 2011. Un abattoir mobile a ete installe sur le parc de la Courneuve, afin de permettre le sacrifice d'ovins pour l'Aid-El-Adha ou fete du sacrifice chez les Musulmans . // Photo : V WARTNER / 20 MINUTES
Le 6 novembre 2011. Un abattoir mobile a ete installe sur le parc de la Courneuve, afin de permettre le sacrifice d'ovins pour l'Aid-El-Adha ou fete du sacrifice chez les Musulmans . // Photo : V WARTNER / 20 MINUTES — V WARTNER / 20 MINUTES

De mardi à vendredi, les musulmans du monde entier vont célébrer l’Aïd el-Kebir, ou l’Aïd el-Adha, la plus grande fête de l’islam. Ou presque. Car, comme le rappelle RTL, la date de cette « fête du sacrifice » varie selon les pays : une majorité de croyants suivent la décision de la Cour suprême d’Arabie saoudite, qui a donc choisi la date du 21 août. Un choix suivi par le Conseil français du culte musulman (CFCM), les musulmans de France célébrant donc cette fête ce mardi. Mais au Maroc, Pakistan, en Indonésie et en Malaisie, il faudra attendre mercredi 22 août pour célébrer l’Aïd.

Et certains suivront cette célébration à La Mecque, qui a accueilli environ 2 millions de pèlerins depuis le début du Hajj dimanche. L’Aïd el-Kebir a lieu au lendemain de l'ascension du mont Arafat et marque la fin du pèlerinage à La Mecque.
Sacrifice d’un animal

Une fête qui trouve son origine à la fois dans le Coran et la Bible. Les deux livres religieux relatent l’histoire d’Abraham, ou Ibrahim, qui devait sacrifier son fils pour obéir aux désirs divins. Mais un ange a remplacé son enfant par un animal. Voilà pourquoi aux quatre coins du monde, cette célébration s’appelle la fête du sacrifice et les croyants tuent un animal, mouton, chèvre ou vache selon un rite spécifique.

Afin que les musulmans puissent observer ce rite et éviter que certains n’égorgent un mouton dans leur baignoire, un réseau d’abattoirs temporaires a été mis en place, qui respecte le sacrifice halal. Mais ce rituel n’est pas obligatoire : certains peuvent le remplacer par des dons. Car la fête s’inscrit sous le signe du partage et de la solidarité envers les plus nécessiteux.



Répondre