Page 2 sur 2

Re: Evolution des moeurs sexuelles au Maroc

Posté : sam. 1 août 2015 14:22
par yacoub

Dernier message de la page précédente :

Avortements clandestins au Maroc : "Tout le monde le sait"

Re: Evolution des moeurs sexuelles au Maroc

Posté : sam. 1 août 2015 16:44
par Krinou
sofasurfer a écrit :
Yacoub a écrit :Mon pauvre Sofa tu idéalises la secte. :finga:
C'est toi qui voit le mal partout, d'un simple fait divers tu stigmatises des millions de personnes...
J'ai remercié le message de Sofa, juste pour cette phrase qui est finalement plus parlante que de longs discours...

Re: Evolution des moeurs sexuelles au Maroc

Posté : sam. 1 août 2015 16:52
par yacoub
En terre d'islam, une fille qui perd sa virginité en dehors du mariage peut être tuée par ses propres parents.
L'union libre est considérée comme adultère.
On n'est pas en France.

Depuis les années 90 dans le monde arabo-musulman des femmes et des hommes se mobilisent contre les meurtresaccomplis par les familles contre les femmes soupçonnées d’avoir eu une conduite immorale entachant l’honneur du clan.

Re: Evolution des moeurs sexuelles au Maroc

Posté : mar. 24 sept. 2019 22:44
par Georges
Maroc : des centaines de femmes se déclarent "hors-la-loi" pour défendre leur liberté sexuelle

Ce texte a été cosigné par 490 femmes, dont l'écrivaine franco-marocaine Leila Slimani.
Image


"On ne veut pas travailler plus longtemps pour gagner moins !" : à Paris, des milliers de manifestants défilent contre la réforme des retraites (mais pas que)

Un geste inédit. Des centaines de Marocaines se sont déclarées "hors-la-loi" en proclamant avoir déjà violé les lois "obsolètes" de leur pays sur les mœurs et l'avortement, dans un manifeste publié, lundi 23 septembre, dans plusieurs médias marocains, comme Tel Quel, au nom des libertés individuelles. La tribune, qui constitue une rare démarche de cette ampleur, est également publiée dans le quotidien français Le Monde, qui en fait la Une de son édition du mardi 24 septembre.

"Nous sommes hors-la-loi. Nous violons des lois injustes, obsolètes, qui n'ont plus lieu d'être. Nous avons eu des relations sexuelles hors mariage. Nous avons subi, pratiqué ou été complices d'un avortement", affirment les signataires. "La culture du mensonge et de l'hypocrisie sociale génère la violence, l'arbitraire, l'intolérance. Ces lois, liberticides et inapplicables, sont devenues des outils de vengeance politique ou personnelle", déclare le manifeste lancé sous forme de pétition ouverte aux hommes.
14 503 personnes poursuivies pour débauche en 2018

Le texte, corédigé par l'écrivaine franco-marocaine Leila Slimani, porte symboliquement 490 signatures, en référence à l'article 490 du Code pénal marocain, qui punit d'une peine de prison les relations sexuelles hors mariage. Sa publication coïncide avec la troisième audience du procès d'Hajar Rainoussi, une journaliste en détention depuis fin août pour "avortement illégal" et "débauche" (sexe hors mariage). Cette reporter du quotidien arabophone Akhbar Al-Yaoum dénonce une "affaire politique" depuis son arrestation.

Au-delà de ce cas, le manifeste des "Hors-la-loi" veut "défendre toutes les vies brisées par le déshonneur, l'infamie ou la prison", a déclaré à l'AFP Leïla Slimani, nommée en 2017 représentante personnelle du président français Emmanuel Macron pour la francophonie. "C'est une campagne portée par des femmes de tous bords, enseignantes, banquières, femmes au foyer, étudiantes, artistes ou intellectuelles", a précisé à l'AFP la réalisatrice Sonia Terrab, co-autrice du texte.

En 2018, la justice marocaine a poursuivi 14 503 personnes pour débauche, 3 048 pour adultère, 170 pour homosexualité et 73 pour avortements, selon les chiffres officiels. Entre 600 et 800 avortements clandestins sont pratiqués chaque jour au Maroc, selon des estimations

Re: Evolution des moeurs sexuelles au Maroc

Posté : jeu. 26 sept. 2019 09:53
par marmhonie
Georges a écrit :
mar. 24 sept. 2019 22:44
Le manifeste des "Hors-la-loi" veut "défendre toutes les vies brisées par le déshonneur, l'infamie ou la prison", a déclaré à l'AFP Leïla Slimani, nommée en 2017 représentante personnelle du président français Emmanuel Macron pour la francophonie
Gilets jaunes sous Emmanuel Macron : éclats de grenades, brûlures, membres arrachés… retour sur des centaines de blessures graves
Le Président français Emmanuel Macron a perdu toute crédibilité à défendre ou invoquer les droits de l'homme au pays où les blessures policières sont les plus effrayantes depuis 1789.
Image
https://youtu.be/cTH3gTLeBBc

C'est quoi ça, au pays des Droits de l'homme ?
Et la présidence OSERAIT défendre avec une hypocrisie indigne toutes les vies brisées par le déshonneur, l'infamie ou la prison ? La France de 2019 est la honte des Droits de l'homme, il faut le dire. La France n'a plus aucune crédibilité sur la scène internationale en matière de défense des Droits de l'homme. Au contraire, pays de partout, alertez sur le massacre des gilets jaunes en France sous Macron !
https://desarmons.net/index.php/2019/01 ... mbre-2018/
Image

Image

Image

Image

Image

https://www.liberation.fr/france/2019/0 ... es_1702433

Re: Evolution des moeurs sexuelles au Maroc

Posté : ven. 27 sept. 2019 04:01
par Georges
Tes photos sont horribles à voir et elles font fuir, il vaut mieux les spoiler