Le porc est halal a une condition selon le coran

Critique du Coran et ses versets - Chronologie - Histoire - Versets abrogés, Critique constructive des hadiths - quel apport dans la vie d'un musulman ? La réalité de la charia et de ses horreurs un peu partout dans le monde. Comment l'islam règle la vie des gens - comment les religieux oppressent le peuple
Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21013
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Le porc est halal a une condition selon le coran

Message non lu par yacoub » dim. 20 mars 2016 15:39

Dernier message de la page précédente :

Irshad Manji : "Je rejette l'impérialisme culturel arabe"

Irshad Manji : "Je rejette l'impérialisme culturel arabe"

Irshad Manji, féministe musulmane auteure de plusieurs livres à succès, dont "Allah, liberté et amour" en 2012, suscite l'engouement d'une jeune génération de musulmans avides d'ouverture. Nous l'avons rencontrée, alors qu'elle vient de lancer une chaîne de télévision via YouTube, le "Moral Courage Channel".




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21013
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Le porc est halal a une condition selon le coran

Message non lu par yacoub » mar. 9 janv. 2018 13:35

L'origine de l'interdit de la viande de porc

Ici réside une manipulation terrible. Celle de faire croire en l'exceptionnalité d'un peuple alors qu'il n'en est rien. Et d'exercer un contrôle social sur les habitudes de vie de la population, le tout basé sur un mensonge.

Les Sumériens étaient des gens très administratif. Ils notaient et comptaient tout. Absolument tout. Certaines tablettes comptables nous apprennent ainsi que les viandes de bœufs, moutons étaient destinées aux militaires tout grade confondus.

La viande de volaille, de bœufs et de chameau était destinée au peuple. C'était une viande bas de gamme.

Dans l'armée, les généraux étaient les seuls à pouvoir consommer de la viande de porc. Pourquoi cela ? Pour la simple raison que cette viande étaient destinées aux haut gradés, aux prêtres et au roi. Le porc était en effet une viande sacrée.

D'un point de vue religieux, de l'époque, la viande de porc était lié à la déesse de la nuit. Or, la déesse de la nuit n'avait rien de néfaste, bien au contraire.

Elle permettait la délivrance du mauvais œil, la libération d'exorcisme, de l'ensorcellement, etc. Tout ce qui chasse le "diable", le porc en était.

D'ailleurs, de nombreux rites et offrandes mettaient le porc en première place. Ils offraient ainsi du porc, du pain et de la bière aux dieux.

Les anciens reliaient le porc à DINGIR. Or DINGIR signifie tout simplement Dieu. Le vrai Dieu et dieu... ou un dieu. Il est le même du latin Deus qui possède la même signification.

Le symbole cunéiforme de DINGIR signifie aussi « paradis » et « ciel ». Il est aussi l'idéogramme de An, le dieu suprême du panthéon sumérien.

La viande de porc était donc tabou dans le peuple, car strictement réservé aux dieux.

La fête du porc consistait par le sacrifice de porcs pour les « dieux des nuages », « le dieu de l'orage et des nuages », la déesse du Soleil et de la terre. Une symbolique extrêmement puissante et fort éloignée du mauvais œil et de l'enfer que certaines religions propagent de nos jours...

Le porc était aussi relié à la création et à la naissance. Un tabou de plus.

Par contre, si on est indigne de la viande de porc, alors le mangeur fait face à de gros problèmes selon les textes.

La vérité est que les non mangeurs de porcs se placent dans la ligne d'une identité d'esclave obéissant à des gens qui ne sont Dieu, mais les anciens dieux qui sont les Modificateurs.

Ainsi, dans cette perception ancienne et de conflits entre les dieux et Dieu, cela pousse les hommes à chercher la Vérité depuis si longtemps, car oui, être habité par la Vérité nous fait devenir dieux parmi les dieux. La Vérité est en partie la conscience de l'Unité et de notre place dans cet ensemble gigantesque.

L'exact contraire pourrait aussi être écrit. A savoir que l'Islam recherche à fixer la Modification en remettant l'humanité dans le droit chemin de l'évolution. C'est pourquoi le porc est interdit, car relié aux "dieux" et à leur adoration. Manger du porc est un acte de foi, comme manger une hostie ou boire du vin sacré. Ce serait pareil. Afin de briser cette dynamique, la consommation de porc est interdite. De plus, certains disent que le porcs de par sa proximité génétique avec l'humain pourrait accueillir des âmes humaine...

Dans ces histoires de Modifications et d’Évolution, le plus simple est presque de devenir végétarien. Même là, la recherche de pureté existe, car trouver un fruit ou un légume non modifié est difficile...



Répondre