La civilisation sumèrienne

Commenter et informer des dernières découvertes scientifiques - historiques ou géologiques - Critiques des théories et des scientifiques.
Avatar du membre
Elementaire
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1031
Enregistré le : ven. 10 août 2012 21:11
Localisation : Je suis ici
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La civilisation sumèrienne

Message non lu par Elementaire » jeu. 11 sept. 2014 16:33

Dernier message de la page précédente :

La question est : QUI a copié sur l'autre ?

Histoire :

Thierry dit : "il y a 10 générations, ma famille était en amérique et y'avait dejà des indiens là-bas !"
Jules répond : " super, tiens je vais l'écrire."

2000 ans plus tard les descendant de Thierry racontent cela par écrit.

5000 plus tard, on retrouve les écrits des descendants de thierry qui racontent que 10 générations avant lui y'avait des indiens en amérique. Les archéologues diront que jules l'a écrit avant, donc les descendant de thierry l'ont plagié...

Un impartial dira : je ne sais pas QUI a copié l'autre. Retrouver un écrit plus ancien d'un peuple n'indique pas qu'un autre ne l'a pas raconté avant (sans l'avoir écrit ou dont on n'a pas retrouvé les écrits si y'en a)

Le danger est d'affirmer (mais ça fait vendre des journaux !)




Avatar du membre
Innana
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3377
Enregistré le : mar. 27 août 2013 18:09
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La civilisation sumèrienne

Message non lu par Innana » ven. 12 sept. 2014 00:52

Concernant les légendes sumérienne et la Bible, il n'y a guère de doutes..

Certains écrits sont séparés de centaines, voire de milliers d'années.

Et la langue hébraïque est plus récente que la langue sumérienne, voire acadienne.



Mais pour d'autres écrits, ce n'est pas toujours évident.

Il faut se baser sur le matériel archéologique, la linguistique,... Et j'en passe.


"La liberté, c'est la liberté de dire que 2 et 2 font 4. Lorsque cela est accordé, le reste suit." George Orwell, 1984

DOM JUAN: Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.
TARTUFFE :Couvrez ce sein que je ne saurais voir:
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées.
DORINE:Vous êtes donc bien tendre à la tentation,
Et la chair sur vos sens fait grande impression!
Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte:
Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte,
Et je vous verrais nu du haut jusques en bas
Toujours Molière ! :

Avatar du membre
selene
Sergent-chef Virtuel
Sergent-chef Virtuel
Messages : 750
Enregistré le : mar. 6 mai 2008 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La civilisation sumèrienne

Message non lu par selene » ven. 12 sept. 2014 12:12

nexus a écrit :Abraham la grande star depuis 4000 ans oui tout a fait et cela fait 40000 ans que les adeptes de ses conneries font chier l'humanité toute entière! :roll:
tout çà n 'est en fin de compte qu'une question de fourmis . est-ce que les fourmis d'afrique , ou celles d'egypte ou d'asie ou encore même d'amazonie ou de chine étaient là avant ou apres les autres ?
cruel dilemne :lollol :lollol :lollol



Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5345
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La civilisation sumèrienne

Message non lu par nexus » sam. 13 sept. 2014 00:51

Séléne te voila versée dans les comparaissons animales et l'entomologie .Les fourmis ces pauvres bêtes ne méritent pas d'être mêlées à ce débat .Il semble qu'elles étaient la avant les hommes et leurs divagations divines. :lollol

Une chose semble évidente pourtant, sans ce con d’Abraham qui devait saturer avec les croyances polythéistes et leurs nombreux dieux point de conneries dieutesques monothéistes et donc point d'islam qui s'est empressé de plagier les âneries des autres doctrines religieuses d'actualiser certaines de leurs pires pulsions tout cela saupoudré d'un zeste d'araberies préislamiques et environnantes . :ghee: :lollol


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.


Avatar du membre
Innana
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3377
Enregistré le : mar. 27 août 2013 18:09
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La civilisation sumèrienne

Message non lu par Innana » mar. 24 févr. 2015 20:24

Tiens !

je ne connaissais pas l'info ! 2008 pourtant !

très bonne nouvelle !

http://crdp.ac-paris.fr/parcours/fondat ... gilgamesh/

Niveaux conseillés : collège, lycée
L'épopée de Gilgamesh vient d'entrer au programme de 6e, à côté des textes patrimoniaux grecs et hébraïques. Cependant, conformément à l’objectif de la collection « Textes fondateurs », on trouvera dans ce dossier des pistes pédagogiques pour tous les niveaux du second degré, de la 6e à la Première ou la Terminale.

Gilgamesh, une nouveauté dans les programmes

Le récit qui relate le parcours de Gilgamesh, ce premier héros, vient de faire son apparition dans les nouveaux programmes du collège, parus au B.O. du 28 août 2008 (en ligne : http://media.education.gouv.fr/file/spe ... _33218.pdf). Les professeurs de lettres peuvent désormais en faire lire des extraits à leurs élèves de 6e, au même titre que La Bible, L’Iliade et L’Odyssée de Homère, L’Énéide de Virgile, ou Les Métamorphoses d’Ovide. Cette nouveauté rend justice à un texte ou récit fondateur dont l’influence a été très importante sur la formation de certains épisodes célèbres de l’Ancien Testament (ou Thora). Étudié pour lui-même, le récit doit aussi être l’occasion de souligner les nombreuses passerelles possibles entre les textes majeurs de l’Antiquité, autour de la Méditerranée.

Les nouveaux programmes soulignent en outre, dans la partie V du volet pour la classe de Sixième, consacrée à l’histoire des arts, que « la priorité est accordée à l’Antiquité, l’étude des textes fondateurs permettant de mettre en valeur la thématique "Arts, mythes et religions". C’est l’occasion, ajoute le B.O., de sensibiliser les élèves au fait religieux et de leur faire découvrir, en liaison avec la lecture des textes, des œuvres d’art antique et moderne, leur attention se portant principalement sur des sujets et des figures mythiques. »

On ne pourrait pas mieux dire pour justifier l’existence d’une collection telle que Textes fondateurs.

Cela dit, comme les lecteurs de la collection en ont peut-être pris l’habitude, le présent dossier ne se limitera pas à proposer des pistes de travail pour la classe de 6e ; il prétend, comme à chaque fois, explorer tous les niveaux de l’enseignement des lettres, du collège jusqu’au lycée.


"La liberté, c'est la liberté de dire que 2 et 2 font 4. Lorsque cela est accordé, le reste suit." George Orwell, 1984

DOM JUAN: Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.
TARTUFFE :Couvrez ce sein que je ne saurais voir:
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées.
DORINE:Vous êtes donc bien tendre à la tentation,
Et la chair sur vos sens fait grande impression!
Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte:
Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte,
Et je vous verrais nu du haut jusques en bas
Toujours Molière ! :

Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5345
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La civilisation sumèrienne

Message non lu par nexus » sam. 23 janv. 2016 00:23

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... 55770.html

Les sumériens auraient t'ils eu raison avant tout le monde il y a plusieurs millénaires,même si elle diffère de la légende qui en parle ???? Intéressant en tout cas .Depuis le temps que les astronomes extrapolent sur son hypothétique existence. Peut être à porté de télescope dans quelques années si elle existe réellement ?


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21005
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: La civilisation sumèrienne

Message non lu par yacoub » sam. 23 janv. 2016 13:15

Cinq choses à savoir sur la nouvelle « neuvième planète

VIDEO. Une neuvième planète dans notre système solaire? Pourquoi c'est possible

Image
Il existerait une neuvième planète dans notre système solaire, d'une masse d'environ dix fois celle de la Terre


Des chercheurs américains envisagent l'hypothèse selon laquelle il existerait une neuvième planète dans notre système solaire, d'une masse d'environ dix foix celle de la Terre. Une théorie qui reste à prouver.

Elle serait la cinquième plus grosse planète du système solaire. Reste qu'à ce ce jour, personne n'a encore pu l'observer. Konstantin Batygin et Mike Brown des chercheurs américains de l'Institut de technologie de Californie (Caltec)ont découvert des indications selon lesquelles une neuvième planète, très grosse, existerait dans notre système solaire, ont-ils indiqué mercredi.



Où se trouve-t-elle?

L'objet, baptisé "Neuvième planète", aurait une masse d'environ dix fois celle de la Terre et serait sur une orbite vingt fois plus éloignée que celle de Neptune, qui évolue autour du soleil à une distance moyenne de 4,5 milliards de kilomètres.

En fait cette planète effectuerait une orbite complète autour du soleil entre 10 000 et 20 000 ans, précisent ces chercheurs, Konstantin Batygin et Mike Brown, de l'Institut de technologie de Californie (Caltec), qui ont fait cette découverte par la biais de modèles mathématiques et de simulations par ordinateur.

Si leurs calculs sont bons, cette neuvième planète domine par sa force gravitationnelle son voisinage dans le système solaire, une région plus vaste que celles influencées par les planètes connues, notent ces astronomes, dont les travaux sont publiés dans l'Astronomical Journal. Ils ont montré comment l'existence de cette planète permet d'expliquer l'évolution mystérieuse d'objets glacés et de débris qui se trouvent loin dans le système solaire, au-delà de Neptune, dans la ceinture de Kuiper. Cette zone abrite notamment les planètes naines Pluton, Eris, Makémaké et Hauméa.

Pluton a longtemps été considérée comme la neuvième planète du système solaire, mais a perdu ce statut car elle était trop petite. Elle est désormais classée comme une planète naine. La nouvelle planète découverte n'aura pas ce problème: sa masse serait en effet 5 000 fois celle de Pluton.

Sommes-nous sûrs de son existence?

Si l'existence de cet objet, qui n'a pas été observée directement, était confirmée, il serait "la neuvième planète" de notre système solaire, a relevé Mike Brown, un professeur d'astronomie planétaire. "Il n'y a eu jusqu'à présent que deux planètes découvertes dans notre système solaire depuis l'antiquité et ce serait dans ce cas la troisième", a-t-il dit. "Il y a encore une grande partie de notre système solaire qui reste à découvrir et c'est très exaltant", a poursuivi l'astronome.

https://www.youtube.com/watch?v=6poHQ2h00ZA

"Bien que nous ayons été sceptiques initialement nous sommes de plus en plus convaincus de son existence en poursuivant notre recherche", explique Konstantin Batygin, professeur adjoint de science planétaire à Caltech. "Pour la première fois depuis 150 ans, nous avons de solides indications que l'inventaire du système solaire est incomplet", ajoute-t-il.

D'autres préfèrent se montrer plus prudents. C'est notamment le cas de Robert Massey, directeur adjoint de la Royal Astronomical Society à Londres, qui n'a pas participé à cette recherche, ces travaux "sont vraiment intéressants". Mais a-t-il souligné dans un communiqué, "il n'y a encore rien de définitif...car il s'agit d'un modèle mathématique". Il y a eu des cas similaires dans le passé où des astronomes avaient prédit la présence d'une planète qui n'a jamais été trouvée, rappelle le scientifique.

D'où vient cette "prédiction"?

La présence de cette neuvième planète ne contribue pas seulement à expliquer l'alignement des objets dans la ceinture de Kuiper mais aussi le comportement étrange de certains corps comme Sedna. Découvert par Mike Brown en 2003, cet objet, à la différence de la plupart des autres dans la ceinture de Kuiper, ne s'approche jamais très près de Neptune, ce qui indique l'influence gravitationnelle d'une autre planète.

Ces deux astronomes continuent à peaufiner leurs simulations afin d'en apprendre davantage sur l'orbite de la neuvième planète et sur son influence sur la partie éloignée du système solaire. Mike Brown et d'autres astronomes ont commencé à scruter le ciel avec des télescopes à la recherche de la planète, encourageant la communauté astronomique à les imiter.

+ Plus d'actualité sur : Le système solaire

Mike Brown, de "tueur de Pluton" à découvreur d'une neuvième planète
Espace, Terre, génétique... 2016 s'annonce riche en découvertes scientifiques


Non, l'astéroïde de Noël ne provoquera pas de séisme sur Terre

http://www.lexpress.fr/actualite/scienc ... 55700.html



Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5345
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La civilisation sumèrienne

Message non lu par nexus » sam. 27 janv. 2018 00:05

Je place cela la en évitant de créer un nouveau sujet.

Ne pas confondre invention et diffusion.Ce qui est propre a la légende de l'invention des"chiffres indiens soi disant inventés par les arabes idem pour le zéro.

Le zéro a été inventé plusieurs fois. Tout d'abord par les Babyloniens pour montrer une absence dans l'écriture d'un nombre comme dans 102 où le zéro signifie l'absence de dizaines. On nomme ce zéro, le zéro de position. De façon indépendante, il a été réinventé par les Mayas, un peuple d'Amérique centrale.
Les Indiens ont réinventé le zéro de position vers le Ve siècle avant d'en faire un vrai nombre qu'on peut additionner et multiplier, comme les autres, au VIIe siècle. Cette invention indienne a été largement diffusée ensuite par les Arabes.


https://www.futura-sciences.com/science ... zero-8059/


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.


Répondre