Hyperpropulsion de BURKHARD KEIM

Commenter et informer des dernières découvertes scientifiques - historiques ou géologiques - Critiques des théories et des scientifiques.
Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Hyperpropulsion de BURKHARD KEIM

Message non lu par nexus » mer. 12 oct. 2011 21:25

BURKHARD HEIM physicien allemand s'est attaqué au fossé infranchissable qu'il existe entre la mécanique quantique et la théorie de la relativité de Einstein des qu'il s'agit de l'espace et le voyage supra Lumique. La revue NewScientist a publié un article la dessus .
Voici 2 liens très intéressants qui expliquent qui est ce physicien et les projets relatifs a ces travaux:

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2224

http://www.automatesintelligents.com/ec ... /heim.html


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Hyperpropulsion de BURKHARD KEIM

Message non lu par Lilith » jeu. 13 oct. 2011 20:22

héhéhé trop cool :mrgreen:



Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5881
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Hyperpropulsion de BURKHARD KEIM

Message non lu par Maried » jeu. 13 oct. 2011 21:42

La physique la mathématique ce n'est pas trop mon truc
je préfère la littérature la poésie la sociologie


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
Lilith
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 2691
Enregistré le : mar. 9 août 2011 19:21
Status : Hors ligne

Re: Hyperpropulsion de BURKHARD KEIM

Message non lu par Lilith » ven. 14 oct. 2011 14:05

un peu des 2 fait l'équilibre :ange:



Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Hyperpropulsion de BURKHARD KEIM

Message non lu par nexus » mer. 19 oct. 2011 14:45

maried a écrit :La physique la mathématique ce n'est pas trop mon truc
je préfère la littérature la poésie la sociologie
C'est vrai que la physique et les maths c'est pas trop la tasse de thé de beaucoup de monde et c'est dommage!!!


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
Amada
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2885
Enregistré le : sam. 18 sept. 2010 20:01
Localisation : Marseille
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Hyperpropulsion de BURKHARD KEIM

Message non lu par Amada » mer. 19 oct. 2011 17:08

nexus a écrit :
maried a écrit :La physique la mathématique ce n'est pas trop mon truc
je préfère la littérature la poésie la sociologie
C'est vrai que la physique et les maths c'est pas trop la tasse de thé de beaucoup de monde et c'est dommage!!!
Je comprends qu'on puisse se passionner, mais là, on est plutôt sur des discussions d'un autre domaine. Mais bon. En plus, toutes ces nouveautés scientifiques très accrocheuses ne sont bien souvent guère autre chose que çà: accrocheuses...! :lollol


"Connais-toi toi-même" (Socrate)
Mon forum des apostats de l'islam:
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Hyperpropulsion de BURKHARD KEIM

Message non lu par nexus » mer. 19 oct. 2011 18:36

Le sujet a été posté dans la section sciences du forum donc c'est en accord avec le sujet .
la théorie a Heim est connue depuis 60 ans et apporte des éclairages ce que d'autres n'ont pas reussi a apporter avant lui.

La revue NewScientist, qu'on ne peut suspecter de vouloir chercher le sensationnel, a consacré un article - A leap into hyperspace (7 janvier 2006, p. 24) - à l'hypothèse de ce que l'on appelle désormais l'hyper-propulsion [(hyper-drive), à ne pas confondre avec l'Anti-gravité). La revue rappelle que le thème, plus fréquent chez les auteurs de science-fiction, que chez les physiciens, avait été développé dans les années cinquante par Burkhard Heimbie, physicien allemand génial bien connu dans son pays mais très peu ailleurs. Bien avant que la gravitation quantique ne soit devenue à la mode, il s'était attaqué à l'apparent fossé infranchissable qui sépare la mécanique quantique de la relativité générale Einsteiniènne. Rappelons que ces deux théories, vérifiées sans cesse depuis leur apparition, chacune dans son domaine, sont incompatibles quand elles décrivent l'espace. Pour la relativité, l'espace est malléable. Ses quatre dimensions se déforment en la présence de masses. La gravité résulte de cette déformation. Pour la mécanique quantique, l'espace est donné une fois pour toutes et n'est pas sensible à l'activité des particules qui s'y trouvent. Heim, comme Einstein l'avait fait d'ailleurs en son temps, s'était attaqué à ce paradoxe mais, contrairement à Einstein, il avait réussi à décrire un nouveau jeu de dimensions duquel pouvaient émerger toutes les forces fondamentales.
Il avait abouti ce faisant à un univers à six dimensions dans lequel il serait possible de convertir l'énergie électromagnétique en gravitation, et vice-versa.

On combat aussi et surtout l'obscurantisme avec la connaissance scientifique qui est en totale contradiction avec le dogme des religions et en particulier avec l'islam,parce que si les gens s'intéresseraient plus au monde des sciences ils goberaient moins les absurdités de l'islam qui prétend répondre a toutes les questions existentielles que se posent ses adeptes qu'elles soit spirituelles ou scientifiques .
Je te concède que la science ne répondra peut-être jamais à tout mais elle peut y contribuer!


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
Amada
Sous-lieutenant Virtuel
Sous-lieutenant Virtuel
Messages : 2885
Enregistré le : sam. 18 sept. 2010 20:01
Localisation : Marseille
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Hyperpropulsion de BURKHARD KEIM

Message non lu par Amada » mer. 19 oct. 2011 19:20

nexus a écrit : On combat aussi et surtout l'obscurantisme avec la connaissance scientifique qui est en totale contradiction avec le dogme des religions et en particulier avec l'islam,parce que si les gens s'intéresseraient plus au monde des sciences ils goberaient moins les absurdités de l'islam qui prétend répondre a toutes les questions existentielles que se posent ses adeptes qu'elles soit spirituelles ou scientifiques .
Je te concède que la science ne répondra peut-être jamais à tout mais elle peut y contribuer!
Tout à fait d'accord avec ça. Personnellement, à une époque où je travaillais au Maroc, j'ai connu assez bien plusieurs personnes qui étaient musulmanes de façade mais qui se passionnaient beaucoup plus pour toutes ces choses, comme nous, et qui n'avaient aucun intérêt pour leur religion de naissance.
Quant à l'islam, il est comme les prédictions de Nostradamus, il répond à toutes les questions scientifiques dans un épais brouillard de connerie, disons-le clairement...!! :P :lollol :lol: :lol: :lol: :lol:


"Connais-toi toi-même" (Socrate)
Mon forum des apostats de l'islam:
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Hyperpropulsion de BURKHARD KEIM

Message non lu par nexus » lun. 15 avr. 2013 23:28

Enfin du nouveau sur les systèmes de propulsion spatiale avancée qui disons le pataugeaient ces derniers temps et restaient confinés aux systèmes de propulsion chimiques.
Malgré quelques ouvertures sur l'ionique ,les voiles solaires le concept VASIMIR inventé par l'astronaute et physicien des plasmas Franklin Chang-Díaz cela peinait a déboucher, espérons que les travaux cités dans cet article déboucheront sur quelque chose de concret .


Une équipe d’ingénieurs et de physiciens de l’université de Washington et de la compagnie privée MSNW travaillent sur un moteur à fusion inertielle qui permettrait d’aller sur Mars en quelques mois seulement. Plusieurs tests expérimentaux accompagnés de simulations numériques sont concluants. Est-ce la clé de la colonisation du Système solaire ?

« La Terre est le berceau de l'humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau. » Ainsi s'exprimait, dans une lettre de 1911, Constantin Tsiolkovski, l'un des pères de l'astronautique. Il fut influencé par les romans de Jules Verne et les idées de son mentor (le philosophe Nikolaï Fiodorov, l’une des principales figures du cosmisme russe), préfigurant étrangement le contenu du roman d’Arthur Clarke, 2001, L’odyssée de l’espace. Tsiolkovski a utilisé ses compétences en mathématiques pour l’étude des lois du voyage interplanétaire.

Constantin Tsiolkovski a ainsi découvert, entre autres, une équation reliant la quantité de carburant nécessaire pour atteindre une vitesse donnée à la vitesse d’éjection des particules d’un moteur de fusée. Il en découlait que plus la vitesse d’éjection était élevée, moins il fallait de carburant.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=zMplUmuT41w

Extraits d’un documentaire sur la vie de Constantin Tsiolkovski (1857-1935). Russe d'origine polonaise, dur d'oreille à la suite d'une scarlatine contractée à neuf ans, Tsiolkovski a été refusé dans les écoles traditionnelles. Il a donc été forcé de devenir autodidacte, notamment en mathématiques. Le philosophe Nikolaï Fiodorov le guidera cependant pendant trois ans à Moscou, et lui ouvrira des horizons divers comme l'exploration de l'espace. © FilmUaGroup, YouTube
Tsiolkovski, le visionnaire de la propulsion spatiale

Les moteurs à propulsion chimique atteignent rapidement leurs limites pour la vitesse d’éjection des gaz. Il n’en est pas de même pour les moteurs ioniques qui peuvent, en théorie, accélérer des particules chargées au moyen de champs électriques ou électromagnétiques à des vitesses très élevées. Tsiolkovski fut le premier chercheur à mentionner publiquement, toujours en 1911, l’idée d’accélérer des électrons ou des ions pour la propulsion d’un vaisseau spatial.

L’idéal serait bien sûr d’atteindre presque la vitesse de la lumière. C'est pourquoi on a aussi pensé éjecter des photons produits par l'annihilation de particules d'antimatière. Or, la mise au point d'un tel moteur ne sera guère facile.

Une première étape vers un vaisseau interstellaire ?

Il y a 50 ans environ, un projet de vaisseau interstellaire nommé Daedalus a été étudié par les membres de la BIS (British Interplanetary Society). Il consistait à atteindre de grandes vitesses d’éjection au moyen de capsules contenant un mélange de deutérium et de tritium, injecté à répétition dans une tuyère. Sous l'effet d'un bombardement par des faisceaux d’électrons, une fusion inertielle se produirait pour chaque capsule injectée, entraînant une explosion thermonucléaire et la formation d’un plasma éjecté à grande vitesse, canalisé par des champs magnétiques. Avec un tel système, le Daedalus aurait pu théoriquement atteindre 12 % de la vitesse de la lumière.
Image

Une vue d'artiste d'un éventuel vaisseau équipé d'un moteur à fusion inertielle. Ses panneaux solaires serviraient à alimenter son moteur au cours d'un voyage de trois mois vers Mars. © Université de Washington, MSNW
C’est sur un moteur à fusion inertielle similaire que travaillent depuis quelques années des membres de l’université de Washington et de la firme MSNW, dans le cadre de l’Innovative Advanced Concepts Program financé par la Nasa. L’objectif des chercheurs est tout de même moins ambitieux que ceux de la BIS, puisqu’il ne s’agit pour le moment que d’un moteur destiné aux voyages interplanétaires. Mais à la différence de la société britannique, les membres de MSNW peuvent se targuer de résultats expérimentaux bien concrets. Ils ont fait un point récent sur les divers bilans de leurs recherches, dans plusieurs publications et communiqués lors de colloques.

De la fusion par compression magnétique d'anneaux de lithium

L’idée derrière leur méthode de propulsion par fusion est d’utiliser des anneaux de lithium que l’on force à se contracter à l’aide de puissants champs magnétiques, afin qu’ils forment une sorte de coque autour d’une bulle de plasma en se rassemblant. On obtient alors une pression suffisante pour que la fusion s’enclenche et donne en quelques microsecondes une explosion vaporisant le lithium sous forme d’ions. Le résultat final est un paquet de gaz éjecté à très hautes vitesses. Le processus peut être répété chaque minute.

Des tests ont été réalisés, non pas avec des anneaux de lithium, mais d’aluminium. Une preuve de principe de la faisabilité de leur moteur a ainsi été apportée. Selon les calculs des chercheurs, une mission vers Mars équipée d’un tel moteur serait non seulement moins coûteuse, mais aussi moins longue. Un aller-retour avec un séjour de 30 jours sur la Planète rouge ne durerait que sept mois, contre plusieurs années avec des moteurs conventionnels. Ce gain de temps est important, car il permet de faire baisser les risques que font peser les rayons cosmiques, notamment solaires, sur les astronautes.

Futura sciences.
Modifié en dernier par nexus le mar. 16 avr. 2013 22:54, modifié 1 fois.


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
Angelotin
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3419
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 05:12
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Hyperpropulsion de BURKHARD KEIM

Message non lu par Angelotin » mar. 16 avr. 2013 09:45

Trop bien! j'ai hâte de voir les voyages spatiaux de mon vivant!


Ni Dieu, Ni Maitre. Athéisme naturaliste et humaniste. l'auto gestion comme forme politique. L'écologie pour nous sauver. La vie comme une romance gothique!.
"Vous n'avez pas besoin de religion pour justifier l'amour, mais c'est le meilleur outil jamais inventé pour justifier la haine."

Répondre