Freud et la Psychanalyse.

Commenter et informer des dernières découvertes scientifiques - historiques ou géologiques - Critiques des théories et des scientifiques.
Avatar du membre
fallenRaziel
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2324
Enregistré le : ven. 28 juin 2013 10:22
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par fallenRaziel » sam. 31 août 2013 09:31

Krinou a écrit :La psychanalyse, ce n'est jamais que le don de savoir analyser la personne que l'on a en face de soi.
Les voyants et autres diseuses de bonne aventure ne font pas autre chose que de la psychanalyse en laissant croire à leur interlocuteur qu'on les devine alors même qu'ils se livrent eux-même sans s'en rendre compte.
C'est le genre de chose que j'ai souvent répétée chaque fois que sur ados.fr quelqu'un venait vanter les bienfaits de la voyance lol

La psychiatrie est un peu différente dans le sens où elle traite souvent des pathologies mentales liées à un dysfonctionnement ou une anomalie du cerveau, donc des choses physiques tout à fait réelles. Après pour ce qui est des méthodes...


« Le christianisme devient sanguinaire en s'éloignant de ses textes, là où l'islam le devient en se rapprochant des siens »
"Si un dieu est disposé à empêcher le mal mais qu’il n’en est pas capable, alors il n’est pas tout puissant.
S’il en est capable mais qu’il n’est pas disposé à le faire, alors il est malveillant.
S’il n’en est pas capable ni disposé à le faire, pourquoi l’appelle-t-on un dieu ?"

"Si vous entendez parler un jour d'un homme qui a une case en moins et à qui Dieu parle dans son bain, c'est que je lui ai parlé... ou alors, c'est qu'il a un peu disjoncté." Le Métatron, Dogma.
"Soyons très clairs : Dieu parle. C'est plutôt votre structure physiologique qui ne pourrait pas résister à l'incroyable puissance vocale de Notre Seigneur. Si lui il essayait de vous parler, votre âme et votre coeur exploseraient sur-le-champ ; il nous a fallu cinq Adams pour en arriver à cette conclusion." Le Métatron, Dogma.
Image

Krinou
Maréchal d'islamla virtuel
Maréchal d'islamla virtuel
Messages : 9715
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 23:18
Localisation : Loin de BAC et de sa bouche d'égout
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par Krinou » sam. 31 août 2013 12:44

Peut-être mettre le texte en noir tout simplement, ce bleu "qui tue" ne m'incite pas à le lire.


LES RAISONS DE MON DÉPART DÉFINITIF D'iSLAMLA :

Avant de vous forger une opinion défavorable sur ma personne, suite aux propos malveillants d'un membre mal intentionné, merci de bien vouloir prendre le temps de lire, même partiellement, le topic dont vous trouverez le lien ci-dessous :

cette-fois-vous-dis-vraiment-adieu-peux ... t8188.html

Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5882
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par Maried » sam. 31 août 2013 17:38

Mchel Onfray dit que Freud n'aime pas les femmes dont il a dit qu'elles ne sont gouvernées que par l'envie et la jalousie

http://www.youtube.com/watch?v=8chzJLtkcNs&feature=c4-overview&list=UUr__zH6PWVuydV6sCAahkjQ


"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
zeus
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 346
Enregistré le : mar. 16 juil. 2013 18:01
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par zeus » sam. 31 août 2013 18:04

Michel onfray a beaucoup de caractere,et semble avoir une parfaite connaissance de ses sujets.Je ne l'ai pas encore vu en mauvaise posture.J'envie son savoir sur les textes ,c'est sure qu'il doit travailler beaucoup.Le peu de psychanalyse que l'on m'a enseigné au lycée lui donnait une image assez serieuse,je me rappelle aussi que l'hysterie etait définie comme un mal féminin qui prenait sa source au niveau du vagin ou uterus je sais plus,biensur Freud n'a pas sortie que des vérités mais il a su mettre une certaine connexion entre inconscient et le conscient.



Avatar du membre
BarbieTurik
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 5926
Enregistré le : lun. 15 juil. 2013 16:49
Localisation : Raxacoricofallapatorius
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par BarbieTurik » sam. 31 août 2013 18:28

L'hystérie selon Freud était typiquement féminin et venait de l'utérus

Hyster en grec désigne une matrice, l'utérus donc.



Avatar du membre
fallenRaziel
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2324
Enregistré le : ven. 28 juin 2013 10:22
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par fallenRaziel » sam. 31 août 2013 18:50

Personnellement le traité d'athéologie d'Onfray a été un de mes plus grands orgasmes littéraires lol
Je lui avais même envoyé un mail pour le remercier de cet intense moment de plaisir X)


« Le christianisme devient sanguinaire en s'éloignant de ses textes, là où l'islam le devient en se rapprochant des siens »
"Si un dieu est disposé à empêcher le mal mais qu’il n’en est pas capable, alors il n’est pas tout puissant.
S’il en est capable mais qu’il n’est pas disposé à le faire, alors il est malveillant.
S’il n’en est pas capable ni disposé à le faire, pourquoi l’appelle-t-on un dieu ?"

"Si vous entendez parler un jour d'un homme qui a une case en moins et à qui Dieu parle dans son bain, c'est que je lui ai parlé... ou alors, c'est qu'il a un peu disjoncté." Le Métatron, Dogma.
"Soyons très clairs : Dieu parle. C'est plutôt votre structure physiologique qui ne pourrait pas résister à l'incroyable puissance vocale de Notre Seigneur. Si lui il essayait de vous parler, votre âme et votre coeur exploseraient sur-le-champ ; il nous a fallu cinq Adams pour en arriver à cette conclusion." Le Métatron, Dogma.
Image

Avatar du membre
david
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 161
Enregistré le : ven. 5 sept. 2008 22:16
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par david » sam. 31 août 2013 19:01

Il ne faut pas confondre la psychanalyse et la psychiatrie.

Les médicaments psychotropes aident de nombreux malades dans leurs vies de tous les jours.



Liza2
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 495
Enregistré le : ven. 14 sept. 2012 19:21
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par Liza2 » sam. 31 août 2013 19:25

Oui merci David pour cette remarque.

j'ai eu l'honneur de faire une psychanalyse pendant 2 ans qui ne m'a servi qu'à appauvrir mes finances déjà limites (à l'époque).

Je ne me souviens de rien d'intéressant qui se soit passé entre elle (la psy) et moi.

En fait j'ai l'impression que la psychanalyse marche surtout si le patient en attend un miracle. S'il se cherche lui-même et s'investit dans ce sens et que moyennant le fameux transfert (rémunéré forcément) il peut se passer quelque chose... et là je crois qu'il peut se passer en effet quelque chose.

Encore faut-il que le/la psy soit à la hauteur et surtout que la motivation du patient fasse le reste...



Avatar du membre
fallenRaziel
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2324
Enregistré le : ven. 28 juin 2013 10:22
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par fallenRaziel » sam. 31 août 2013 19:31

Liza2 a écrit :Oui merci David pour cette remarque.

j'ai eu l'honneur de faire une psychanalyse pendant 2 ans qui ne m'a servi qu'à appauvrir mes finances déjà limites (à l'époque).

Je ne me souviens de rien d'intéressant qui se soit passé entre elle (la psy) et moi.

En fait j'ai l'impression que la psychanalyse marche surtout si le patient en attend un miracle. S'il se cherche lui-même et s'investit dans ce sens et que moyennant le fameux transfert (rémunéré forcément) il peut se passer quelque chose... et là je crois qu'il peut se passer en effet quelque chose.

Encore faut-il que le/la psy soit à la hauteur et surtout que la motivation du patient fasse le reste...
C'est comme la voyance : ça n'aide que ceux qui y croient. Tiens, et comme les religions aussi du coup lol


« Le christianisme devient sanguinaire en s'éloignant de ses textes, là où l'islam le devient en se rapprochant des siens »
"Si un dieu est disposé à empêcher le mal mais qu’il n’en est pas capable, alors il n’est pas tout puissant.
S’il en est capable mais qu’il n’est pas disposé à le faire, alors il est malveillant.
S’il n’en est pas capable ni disposé à le faire, pourquoi l’appelle-t-on un dieu ?"

"Si vous entendez parler un jour d'un homme qui a une case en moins et à qui Dieu parle dans son bain, c'est que je lui ai parlé... ou alors, c'est qu'il a un peu disjoncté." Le Métatron, Dogma.
"Soyons très clairs : Dieu parle. C'est plutôt votre structure physiologique qui ne pourrait pas résister à l'incroyable puissance vocale de Notre Seigneur. Si lui il essayait de vous parler, votre âme et votre coeur exploseraient sur-le-champ ; il nous a fallu cinq Adams pour en arriver à cette conclusion." Le Métatron, Dogma.
Image

Avatar du membre
Angelotin
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3419
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 05:12
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par Angelotin » sam. 31 août 2013 19:58

La grande question, es-ce que la psychanalyse est de la science?
La psychanalyse selon la psychanalyse, c'est de la psychologie scientifique de la subjectivité.
Les méthodes scientifiques classiques se basent sur des observations avec récolte de données, des expériences, des théories, qui se trouveront validé par des résultats concrets.
La théorie d'Einstein a permis de faire des centrales nucléaire ou des bombes atomiques. Les travaux de Stephen hawing des lasers ou des écrans plats.

La psychanalyse travaillant sur la subjectivité de l'homme, c'est difficille pour cette discipline d'être aussi conventionnelle que la méthode scientifique classique. Prenons un exemple:
Pouvez-vous me dire la vitesse de la lumière? 299 792 458 m / s
Pouvez-vous dire quelle est la hauteur de vos sentiment pour votre compagne? 2? 1002? 456?
L'évaluation de la dernière question donnera des résultats subjectif et arbitraire.

Si la méthode scientifique pose une critique sévère envers la psychanalyse par le manque de donnée vérifiable. Qu'allez-vous faire pour guérir d'une rupture amoureuse, allez-vous chercher une solution psychologique ou une solution médicamenteuse?
Une comparaison a été faites ainsi pour définir la psychanalyse en terme d'ordinateur.
Psychiatrie = réparation du cerveau = hardware
Psychanalyse = correction de bugs dans le software
Lorsqu'une personne souffre d'angoisse et que son cerveau est en parfaite état, sans lésion, ce sont ses idées qui créent un bug moral.

Selon moi, Freud a énoncé des vérités, mais en a dit des fausses. Il s'est conduit comme un charlatan pour avoir du succès, des clients, et de l'argent. Freud avec ses obsession sexuelles avait besoin d'une bonne psychanalyse... :lollol
La psychanalyse n’étant pas une thérapie classique, comment peut on tester son efficacité ?
Si l'inconscient est ramené au conscient, il n'est plus inconscient. Et si l'inconscient ne peut être ramené à la conscience, alors la psychanalyse ne sert à rien et l'existence de l'inconscient freudien ne peut être démontrée.
De quoi alimenter des débats philosophiques et scientifiques... sur la question.


Ni Dieu, Ni Maitre. Athéisme naturaliste et humaniste. l'auto gestion comme forme politique. L'écologie pour nous sauver. La vie comme une romance gothique!.
"Vous n'avez pas besoin de religion pour justifier l'amour, mais c'est le meilleur outil jamais inventé pour justifier la haine."

Liza2
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 495
Enregistré le : ven. 14 sept. 2012 19:21
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par Liza2 » sam. 31 août 2013 21:22

fallenRaziel a écrit :
Liza2 a écrit :Oui merci David pour cette remarque.

j'ai eu l'honneur de faire une psychanalyse pendant 2 ans qui ne m'a servi qu'à appauvrir mes finances déjà limites (à l'époque).

Je ne me souviens de rien d'intéressant qui se soit passé entre elle (la psy) et moi.

En fait j'ai l'impression que la psychanalyse marche surtout si le patient en attend un miracle. S'il se cherche lui-même et s'investit dans ce sens et que moyennant le fameux transfert (rémunéré forcément) il peut se passer quelque chose... et là je crois qu'il peut se passer en effet quelque chose.

Encore faut-il que le/la psy soit à la hauteur et surtout que la motivation du patient fasse le reste...
C'est comme la voyance : ça n'aide que ceux qui y croient. Tiens, et comme les religions aussi du coup lol
Oui mais à la différence de la voyance, la croyance n'est pas en psychanalyse forcément une voie vers une impasse sans réalité. J'ai précisé qu'il peut se passer quelque chose s'il y a transfert sérieux avec le/la psy. Tout ça dans une ambiance qui n'a rien d'irrationnel.

Le problème c'est que quand il ne se passe rien d'édifiant, il faut se résigner à ne pas poursuivre alors qu'on avait fondé beaucoup voire tous les espoirs dans ce concept.

Mais en général il y a une grande différence avec la voyance qui prend en charge le gens entièrement leur disant ce qu'ils vont faire sans qu'ils aient à le décider, et la psychanalyse qui étudie ce qui a été fait et cherche le pourquoi du comment. L'avenir appartenant à l'acteur.

Après tout dépend sur quel psy on tombe et sur son talent ou charisme (cf l'idée de transfert). Et c'est là qu'on va me faire le rapport avec le gourou :mrgreen:



Avatar du membre
BarbieTurik
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 5926
Enregistré le : lun. 15 juil. 2013 16:49
Localisation : Raxacoricofallapatorius
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par BarbieTurik » sam. 31 août 2013 21:24

Les psychanalystes, psychologues, psychiatres sont des êtres humains, par conséquent parfois le courant passe, parfois pas du tout.
Quand on ne sent pas la personne il est difficile de se laisser aller et d'être dans des bonnes conditions pour travailler sur soi.



Liza2
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 495
Enregistré le : ven. 14 sept. 2012 19:21
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par Liza2 » sam. 31 août 2013 21:27

BarbieTurik a écrit :Les psychanalystes, psychologues, psychiatres sont des êtres humains, par conséquent parfois le courant passe, parfois pas du tout.
Quand on ne sent pas la personne il est difficile de se laisser aller et d'être dans des bonnes conditions pour travailler sur soi.
Oui, dans ce domaine c'est essentiel, mais il faut aussi au delà du courant qui passe, une compétence ("scientifique" quelque part) qui sublime le courant proprement dit et fasse que tout ne soit pas qu'affectif.

Comme quoi c'est plus compliqué qu'on ne croit.
Modifié en dernier par Liza2 le sam. 31 août 2013 21:30, modifié 1 fois.



Avatar du membre
BarbieTurik
Mort virtuellement
Mort virtuellement
Messages : 5926
Enregistré le : lun. 15 juil. 2013 16:49
Localisation : Raxacoricofallapatorius
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par BarbieTurik » sam. 31 août 2013 21:29

Evidemment, s'il n'y avait que cette histoire de "feeling" il suffirait d'aller raconter sa vie à la concierge.
Il faut que l'analyste ou le médecin soit compétent.



Avatar du membre
barjy
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 64
Enregistré le : ven. 16 août 2013 14:57
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Freud et la Psychanalyse.

Message non lu par barjy » lun. 2 sept. 2013 17:46

Il est facile de "vomir" sur le travail de quelqu'un, il est aisé de traiter quelqu'un d'imposteur...

Une chose est cependant certaine: Freud était un homme de son époque, inspiré des philosophe et des chercheurs de son époque. Il n'est donc pas étonnant qu'il est "pompé" des idées à ses contemporains.

Il est aussi certains qu'il a suscité un intérêt pour la psychanalyse et à lancé un courant visant à mieux cerner notre fonctionnement psychologique. Sans lui, pas de Carl Joung ou de Wilhelm Reich pour lui succéder.

La où il a fait une erreur est de ne pas vouloir remettre en cause certains "dogme" qu'il avait lui même érigé, se disant sans doute que ses successeurs s'en chargerait.

D'ailleurs, les membres de ce forum devraient adorer Freud, dans le sens ou dans son livre "Moïse et le Monothéisme" il a pris une sacrée distance vis à vis de sa propre religion (le judaïsme) en commençant le livre par cette phrase, lourde de sens:
Déposséder un peuple de l'homme qu'il célèbre comme le plus grand de ses fils est une tâche sans agrément et qu'on n'accomplit pas d'un cœur léger, surtout quand on appartient soi-même à ce peuple.
Je ne saurait d'ailleurs que trop vous conseiller la lecture de cet ouvrage ;)http://karbalus.free.fr/pdf/moise_et_le_monotheisme.pdf


Le droit au blasphème est un droit qui ne s'use que si on ne s'en sert pas!

Répondre