Le mois de retour à Allah

La bibliothèque d'Islamla regroupe divers ouvrages consultables et téléchargeables au format PDF.
Vous pouvez contribuer à son expansion en proposant des PDF d'auteurs divers ou de vos propres ouvrages, à la seule condition que le sujet principal soit l'Islam (essai, témoignage, fiction...).
Pour faciliter la consultation, il vous sera demandé d'ouvrir un topic par ouvrage avec le titre de l'œuvre et son auteur.
Les hors-sujets y sont absolument proscrits, ne seront tolérés que les commentaires ayant trait à l'ouvrage proposé.
Avatar du membre
Arracheed
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 305
Enregistré le : mar. 20 mars 2012 06:56
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par Arracheed » dim. 26 mai 2019 11:02

Merci Marmhonie pour cette réaction.

En effet, je ne vois pas comment peut on croire qu'un texte traduit par un automate peut avoir de l'influence.

Dans un dialogue, il n'y a pas que les mots. Dans une discussion, on se fait vraiment sentir C'est un échange entre humains. Il n'y a pas que les mots.

J'ai l'impression que le monde musulman ou plutôt l'autorité religieuse panique devant la vague des apostats. L'étonnant c'est qu'ils restent quand même dans leur mutisme malgré tout.

Ils ont toujours caché l"information. Les adeptes ne pourront pas tenir dans cette pensée refusant le renouvellement.

Cela fait 14 siècles qu'il n'y a pas eu de renouveau.
Ces jours ci, comme à chaque fin de ramadan, la polémique revient sur la façon de faire l’aumône (zakat del iftar) qui est obligatoire pour chaque musulman à la fin de ce mois.
La fetwa la plus dominante est que le musulman doit donner une certaine quantité de semoule, orge, raisins secs, dattes ....

https://www.al-kanz.org/2018/06/06/zaka ... n-ramadan/
http://www.salafidunord.com/article-zak ... 06865.html

Je découvre ces jours çi qu'Allah est soumis à la pesanteur. Allah est lourd. Le trône grince sous l'effet de son poids. Allah aussi a des limites.
Un concept chez les wahabites. ils évitent d"en parler. Malheureusement pour eux. Le NET est là. Il existe des publications.


Pour voir les choses de plus près il est nécessaire de prendre de la distance.

Avatar du membre
Fred
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 487
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par Fred » dim. 26 mai 2019 13:12

Voilà. Macoooo est donc principalement arabophone et utilise un traducteur automatique pour écrire en français, langue qu'il ne connaît pas. Les brefs paragraphes bourrés de fautes ont été traduits automatiquement. Le reste est du copié-collé prevenant de sites islamiques francophones.

La bonne nouvelle dans tout cela est que le site islamla est accessible librement depuis l'Egypte.


  • « Les gens voudraient qu’un imam se lève et prenne la parole devant une foule muette.
    Illusion trompeuse – Il n’est d’imam que la raison.
    »
    Al-Maari
  • « Je suis un non-croyant profondément religieux.
    C'est une religion d'un type quelque peu nouveau.
    »
    Einstein
  • « On a découvert que la terre est sphérique en 1577. » Zakir Naik

Avatar du membre
Fred
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 487
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par Fred » dim. 26 mai 2019 13:31

Arracheed a écrit :
dim. 26 mai 2019 11:02
Je découvre ces jours çi qu'Allah est soumis à la pesanteur. Allah est lourd. Le trône grince sous l'effet de son poids. Allah aussi a des limites.
Un concept chez les wahabites. ils évitent d"en parler. Malheureusement pour eux. Le NET est là. Il existe des publications.
Cela ne m'étonne nullement. Allah est un dieu physique faisant partie du même monde matériel que nous. C'est ce qui ressort clairement du Coran et de la Sunna. Il faut partager ces informations, publications et tout ce dont tu disposes, Arracheed. Cela devrait intéresser beaucoup de monde.

Tu nous dois également des explications sur l'histoire de Maria la copte avec laquelle Mahomet a été surpris en pleins ébats, ce qui fit un foin pas possible et ameuta tout son harem. Les lecteurs du forum attendent avec impatience les détails croustillants de cette histoire. Préparez les pop-corns et installez-vous confortablement. La vie de Mahomet le beau modèle, c'est quelque-chose.


  • « Les gens voudraient qu’un imam se lève et prenne la parole devant une foule muette.
    Illusion trompeuse – Il n’est d’imam que la raison.
    »
    Al-Maari
  • « Je suis un non-croyant profondément religieux.
    C'est une religion d'un type quelque peu nouveau.
    »
    Einstein
  • « On a découvert que la terre est sphérique en 1577. » Zakir Naik

macoooo
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 251
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par macoooo » dim. 26 mai 2019 14:14

Dieu dit dans le Coran
Vous voilà appelés à faire des dépenses dans le chemin d'Allah. Certains parmi vous se montrent avares. Quiconque cependant est avare, l'est à son détriment. Allah est le Suffisant à Soi-même alors que vous êtes les besogneux. Et si vous vous détournez, Il vous remplacera par un peuple autre que vous, et ils ne seront pas comme vous.

Dieu n'a besoin de rien des gens
Mais Dieu connaît les gens
amour et gentillesse
parmi les gens
C'est de la charité
pour les pauvres
Dans la célébration de l'Aïd al-Fitr après la fin du ramadan



What is Zakat al Fitr? Zakat al Fitr (or Sadaqat al Fitr) is a duty that is paid on the occasion of Eid al Fitr and is required of every Muslim, whether male or female, minor or adult, if the total value of his/her Zakatable assets (cash, gold, silver, merchandise) plus non-essential items (i.e. assets above his basic needs) minus liabilities (debts) equals or exceeds Nisab. A father must also pay on behalf of his pre-pubescent children if they do not have their own wealth equal to the Nisab. If they have their own wealth equal to the Nisab, they can pay their Zakat al Fitr from their own wealth. The head of the household may pay the required amount for the other family members. In terms of amounts, it is advisable to contact your local mosque and get them to give you the recommended amount to pay per head.

Zakat al Fitr is paid during Ramadan before the month ends. It needs to be paid before the Eid prayers at the very latest. This is a very specific time frame that all Muslims must abide to.

Comment donner Zakat Al Fitr ? - YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=LN8apHR77RI



macoooo
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 251
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par macoooo » dim. 26 mai 2019 14:49

”Il ne t’est plus permis désormais de prendre d’autres femmes ou de changer d’épouse, en dehors de tes esclaves, même si tu étais attiré par la beauté d’autres femmes… ” Coran 33 verset 52.

le Prophète (saw) n’avait plus l’autorisation de prendre d’autres épouses comme il en avait eu droit à travers le

Qu'Allah a permis le mariage de l'esclave et de sa loi avec ses esclaves. Il a dit: "et qui préservent leurs sexessi ce n'est qu'avec leurs épouses ou les esclaves qu'ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer" Surah Muminun 5-6)

Mariage aux esclaves par ordre de Dieu

Mais le prophète était d'une morale décente
L'approbation des femmes est requise en premier

Si les femmes esclaves sont enceintes
Le fils a tous les droits
De son père


Le Prophète (saw) avait envoyé des messages d’invitation à l’Islam à des souverains. Parmi ceux-ci figurait celui de l’Egypte. mais envoya des présents au Prophète (saw) dont deux esclaves : Marya et sa soeur Sirin, filles de Siméon le Copte. Elles étaient des chrétiennes.



Il garda donc Marya qui devint musulmane et sa soeur Sirin revint à un autre compagnon. La vie de Marya auprès du Prophète. Il convient de mentionner Marya en parlant des Mères des Croyants bien qu’elle ait un statut particulier. Le Prophète (saw) l’installa dans une maison en dehors des appartements de ses autres épouses, dans un autre quartier où il lui rendait régulièrement visite. Il veillait à sa subsistance, la traitait avec respect et beaucoup d’attention. Cela montre l’exemple de traiter les esclaves, les serviteurs et les domestiques. L’heureuse nouvelle. Marya eut le privilège et l’immense bonheur de porter une grossesse du Prophète (saw).

Le Messager d’Allah en était également très heureux et honoré. À la naissance de l’enfant, en l’an 8 de l’hégire, il fut prénommé Ibrahim, nom du père du monothéisme pur, le patriarche des juifs, chrétiens et musulmans. Le bonheur du Prophète (saw) était immense, il se rendait très souvent chez Marya pour passer du temps avec l’enfant dont il ne cessait s’émerveiller. Marya en était très heureuse . Elle vivait discrètement, avec pour ambition réelle, satisfaire Allah et Son Messager. Le Prophète l’avait affranchit à la naissance de leur enfant. L’immense tristesse. En l’an 10 de l’Hégire, il plut à Allah de rappeler à lui Ibrahim. À 18 mois il tomba malade et décéda, laissant ses parents dans une immense tristesse tout comme il avait fait leur bonheur toute sa vie.

Le Prophète prit l’enfant dans ses bras bénis et ne put s’empêcher de pleurer. À l’étonnement des compagnons de voir le Messager d’Allah pleurer, il leur dit : ”L’œil pleure, le cœur s’attriste mais la langue ne prononce rien de ce qu’Allah désapprouve.” Il consola Marya et sa Sirin qui ne pouvaient contenir leurs larmes. ”Ibrahim est mon fils, il est décédé à l’âge de l’allaitement, il sera allaité au Paradis.” Toute l’assistance était peinée de cette mort. Le Prophète (saw) et ses compagnons prièrent sur l’enfant qui fut ensuite inhumé au cimetière Al Baq’i. Avant de le mettre en terre, le Prophète (saw) dit à son enfant(en réponse à l’interrogatoire de la tombe) : ”Ô Ibrahim dit : Allah est mon Seigneur, le Messager d’Allah est mon père, l’Islam est ma religion ” Une éclipse survint lors du décès de l’enfant, emmenant certains à croire que cela était dû au décès du fils du Messager (saw), le Prophète leur répondit que l’éclipse n’est qu’un phénomène naturel qui n’a rien avoir avec la naissance ni le décès de quiconque. Une autre immense perte pour Marya Le Prophète (saw) continuait à montrer son attachement à Marya, lui accordant le confort nécessaire pour la consoler de la perte de son enfant qu’elle pleurait encore.

En moins d’une année le Prophète (saw) suivit leur enfant, laissant Marya dans une profonde tristesse. Les qualités de Marya Elle était pieuse, discrète, soucieuse de la satisfaction d’Allah et du Prophète (saw). À travers les épreuves qu’elle a connues, on peut voir combien elle était endurante. Son décès. Marya bénéficia de l’estime des compagnons du Prophète (saw), et de l’attention des Khalifs après lui. Abou Bakr lui alloua une rente pour subvenir à ses besoins et lui rendait visite régulièrement pour s’enquérir de ses nouvelles. Oumar en fit autant jusqu’à la mort de Marya. Elle a rejoint ses chers prédécesseurs, à l’âge de 30 ans. Ali( ra) dirigea sa prière mortuaire et elle fut inhumée au cimetière Al Baqi. Allah agrée Marya, la Mère d’Ibrahim


Une Soeur Catholique Pleure Quand Elle Comprend La ...
https://www.youtube.com/watch?v=SbnaoA88NMA

Marie la Copte
https://www.youtube.com/watch?v=bsRoE5FMVI8



macoooo
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 251
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par macoooo » dim. 26 mai 2019 14:51

« Le monde a beaucoup besoin d’un homme de l’intellect de Muhammad, ce prophète qui a su donner à sa religion le respect et la majesté qui ont fait d’elle la plus forte des religions, à même d’englober tous les aspects civiques, et la plus éternelle d’entre elles. J’ai constaté que beaucoup de mes contemporains ont adopté cette religion et je pense qu’elle trouvera toute son ampleur dans ce continent (l’Europe).

Les hommes de foi du moyen âge, ignorants et bornés, ont érigé une image statique de la religion de Muhammad le considéraient comme un ennemi du christianisme. Mais je me suis informé sur cet homme et j’ai constaté qu’il était prodigieusement extraordinaire. J’ai compris que loin d’être un ennemi du christianisme, il peut être considéré comme le sauveur de l’humanité. A mon avis, s’il prenait en charge la situation du monde actuel, il serait parfaitement capable de résoudre les problèmes d’une manière à même d’assurer la paix et le bonheur tant recherché par les hommes. »
Georges Bernard Shaw dans ‘‘The Genuine Islam'', Vol.I, n° 81936



« J'ai étudié-le merveilleux homme- et à mon avis, loin d'être un AntéChrist, il mérite le titre de sauveur de l'humanité. »
Georges Bernard Shaw dans ‘‘The Genuine Islam'', Vol.I, n° 81936



« Mohammed(saws) était l'âme de la Bienveillance et son influence était ressentie et jamais oubliée par ceux qui l'approchaient ».
Un érudit hindou, Diwan Chand Sharma dans 'The Prophets of the East", Calcutta, 1935, p. 122



Avatar du membre
Arracheed
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 305
Enregistré le : mar. 20 mars 2012 06:56
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par Arracheed » dim. 26 mai 2019 21:09

Fred a écrit :
dim. 26 mai 2019 13:31
Tu nous dois également des explications sur l'histoire de Maria la copte avec laquelle Mahomet a été surpris en pleins ébats, ce qui fit un foin pas possible et ameuta tout son harem. Les lecteurs du forum attendent avec impatience les détails croustillants de cette histoire. Préparez les pop-corns et installez-vous confortablement. La vie de Mahomet le beau modèle, c'est quelque-chose.
Voilà Fred, ca me fait un grand plaisir de me rendre utile.
Le contexte de la révélation de la sourate 66.

Je trouve deux versions. certainement l'une pour cacher l'autre.

Mariya, belle jeune fille copte, cadeau du roi d’Alexandrie au prophète de l’islam.
Il l’affecta au service de Hafsa, l’une de ces épouses.
En l’absence de Hafsa, Mohamed fit l’amour avec la servante Mariya la copte, dans le lit même de Hafsa et durant son absence, alors que ce jour là, c’était le tour de Aïcha d’avoir le droit de lit.
Hafsa était en visite chez son père (Omar) et revint prématurément. Elle surprit Mohamed dans sa chambre et dans son lit. Elle attendit au seuil de la porte que les chose se terminent.
Une humiliation pour ses épouses et viol de la servante.
Voilà ce que rapporte l’exégète Tabari:
Le prophète avait une jeune fille, il coucha avec elle. Hafsa l’a su alors que c’était le tour de Aïcha.
En colère, Hafsa dit ; Chez moi et sur mon lit ???!!!
Hafsa et Aïcha avaient entre elles une complicité. Mohamed demanda à Hafsa: de ne pas répéter à Aïcha ce qu'elle a su.
Hafsa a répété quand même à Aïcha ce qu’elle a su, ce qui mit Aïcha aussi en colère. Le prophète jura alors de ne de ne plus jamais approcher Mariya et prêta serment.
C’est alors que Allah lui révéla la sourate ‘’l’interdiction’‘:
Sourate l’interdiction S66
1. Ô Prophète ! Pourquoi, en recherchant l'agrément de tes femmes, t'interdis-tu ce que Dieu t'a rendu licite ? Et Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.
2. Dieu vous a prescrit certes, de vous libérer de vos serments. Dieu est votre Maître; et c'est Lui l'Omniscient, le Sage.
3. Lorsque le Prophète confia un secret à l'une de ses épouses et qu'elle l'eut divulgué et que Dieu l'en eut informé, celui-ci en fit connaître une partie et passa sur une partie. Puis, quand il l'en eut informée elle dit : "Qui t'en a donné nouvelle ?" Il dit : "C'est l'Omniscient, le Parfaitement Connaisseur qui m'en a avisé".
4. Si vous vous repentez à Dieu c'est que vos cœurs ont fléchi. Mais si vous vous soutenez l'une l'autre contre le Prophète, alors ses alliés seront Dieu, Gabriel et les vertueux d'entre les croyants, et les Anges sont par surcroît [son] soutien.
5. S'Ils vous répudie, il se peut que Seigneur lui donne en échange des épouses meilleurs que vous, musulmanes, croyantes, obéissantes, repentantes, adoratrices, jeûneuses, déjà mariées ou vierges.

Tous les exégètes rapportent ce récit. (Ibn Kathir, Al Baghaoui, Kortobi etc....)
Références.
Vidéo soustitrée :
https://www.youtube.com/watch?v=XzUSoxoLJZk
Les principaux exégètes et les plus crédibles chez les sunnites.
L’exégète Tabari
https://library.islamweb.net/newlibrary ... 66&ayano=1

L’exégète Ibn Kathir :
https://ar.wikisource.org/wiki/%D8%AA%D ... 9%8A%D9%85
L’exégète Kortobi :
https://www.islamweb.net/newlibrary/dis ... 50&ID=4932

Voilà à quoi a servi le coran. Aujourd'hui on tue avec.
Un bon sujet pour Charlie hebdo.


Pour voir les choses de plus près il est nécessaire de prendre de la distance.

macoooo
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 251
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par macoooo » lun. 27 mai 2019 00:20

Beaucoup de citations sur la vie du Prophète (sws) rapportées par Ibn Ishaq, Ibn Hisham, At-Tabari, Al-Waqidi et Ibn Sa’d. Ibn katheir


Plus qu'une explication et un roman

Dans le même sujet




mais plutôt de livres historico-biographiques de Muhammad (sws). Étant donné qu’hormis les traditions prophétiques, nous n’avons pas grand

En effet, doit-on les prendre pour acquis et dire qu’ils sont véridiques parce qu’ils furent écrit par des musulmans ? Non, chaque livre mis à part le Coran doit-être étudié

Historio-biographique de la vie du Prophète de l’Islam (sws) sont très défectueux et erronés. Tous ces auteurs n’ont pas pris soin de transmettre des choses sures sur la vie du Prophète (sws) qui pourtant sont importantes pour un musulman. Certains ont été qualifié de “menteur” ce qui est grave. Cette petite étude se termine et permet de répondre aux islamophobes qui utilisent de manière malsaine ces livres de biographie Prophètique et d’expéditions militaires en se servant des histoires fausses pour discréditer le Prophète (sws).



Comme je l'ai toujours dit
Tu devrais aller dans les centres islamiques
Pour les spécialistes de l'islam
Vous devez connaître et apprendre l'arabe
vous n'êtes pas obligé
Se prononcer sur quelque chose
Sans la connaissance de spécialistes
L'ignorance n'aide pas



macoooo
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 251
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par macoooo » lun. 27 mai 2019 00:25

C'est la vraie histoire

Sourate At-Tahrim (La répudiation)

Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :
« Ô Prophète ! Pourquoi, en recherchant l'agrément de tes femmes, t'interdis-tu ce qu’Allah t'a rendu licite ? Et Allah est Pardonneur, Très Miséricordieux.
Allah vous a prescrit certes, de vous libérer de vos serments. Allah est votre Maître; et c'est Lui l'Omniscient, le Sage. Lorsque le Prophète confia un secret à l'une de ses épouses et qu'elle l'eut divulgué et que Dieu l'en eut informé, celui-ci en fit connaître une partie et passa sur une partie. Puis, quand il l'en eut informée elle dit : "Qui t'en a donné nouvelle ?" Il dit : "C'est l'Omniscient, le Parfaitement Connaisseur qui m'en a avisé". Si vous vous repentez à Allah c'est que vos cœurs ont fléchi. Mais si vous vous soutenez l'une l'autre contre le Prophète, alors ses alliés seront Allah, Gabriel et les vertueux d'entre les croyants, et les anges sont par surcroît [son] soutien. » (Coran : 66/1 à 5)


D'après 'Aïcha (Radhiya Allahou ‘Anha), le Messager d’Allah (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) avait l'habitude de rester longtemps chez Zaynab bint Jahch et de boire du miel. Hafsa et moi, dit 'Aïcha, nous nous entendîmes de dire au Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) quand Il viendra chez l'une de nous deux : "je trouve que tu sens le Maghâfîr (Plante mucilagineuse à saveur agréable, mais malodorante). Est-ce que tu as mangé du Maghâfîr?". Quand il pénétra chez l'une d'elles, elle lui dit cela. Et lui de répondre : "Non, mais j'ai bu du miel chez Zaynab bint Jahch et je ne le boirai plus". Les suivants versets furent alors fut révélés: {Pourquoi, en cherchant l'agrément de tes femmes, t'interdis-tu ce qu’Allah t'a rendu licite? [...] Si vous vous repentez à Allah...} au sujet de 'Aïcha et de Hafsa, et {Lorsque le Prophète confia un secret à l'une de ses épouses...} au sujet de sa parole : "mais j'ai bu du miel chez Zaynab bint Jahch et je ne le boirai plus ". (Mouslim)

'Omar Ibn Al-Khattâb (Radhiya Allhou ‘Anhou) a dit : "Lorsque le Prophète a décidé de se priver de ses femmes pour quelque temps, j'entrai à la mosquée et trouvai les gens tout pensifs et inquiets (les yeux fixés sur le sol qu’ils frappaient à coups de pierres). Ils disaient : "Le Messager d’Allah a répudié ses femmes !" Ceci se passait avant la révélation du verset imposant le port du voile. Je me dis alors : "Je dois absolument savoir aujourd'hui la raison de cela".
'Omar poursuivit : J'entrai chez 'Aicha et lui dis : "Ô fille de Abou Bakr ! Oses-tu nuire au Messager d’Allah ?"
Elle répondit : "Pourquoi te mêles-tu de mes affaires, ô Ibn Al-Khattâb ? Occupe-toi plutôt de ta fille (Hafsa) ! (également épouse du Prophète)"

Je me rendis chez Hafsa bint 'Omar et lui dis : "Ô Hafsa ! Comment oses-tu nuire au Messager d’Allah ? Par Allah, je sais que le Prophète ne t'aime pas et sans moi, il t'aurait répudiée".
Et Hafsa de se mettre à pleurer. Je lui demandai : "Où est le Messager d’Allah (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) ?"
- "Il est dans son belvédère".
Je me rendis chez lui et trouvai Rabah, le domestique du Messager d’Allah assis sur le seuil du belvédère, pendant ses pieds sur un tronc d'arbre creux que le Messager d’Allah (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) utilisait pour accéder ou descendre de son belvédère. Je l'appelai : "Ô Rabah ! Demande pour moi l'autorisation d'entrer chez le Messager d’Allah!"
Le serviteur regarda tantôt vers moi tantôt vers le belvédère sans dire un mot.

Je réitérai ma demande "Ô Rabah ! Demande pour moi l'autorisation d'entrer chez le Messager d’Allah!" et comme je ne reçus aucune réponse, je m'écriai pour la troisième fois : "Ô Rabah ! Demande pour moi l'autorisation d'entrer chez le Messager d’Allah, je crois que le Prophète pense que je suis venu pour lui parler de Hafsa. Par Allah, s'il m'ordonne de couper le cou à Hafsa, je le ferais sans hésiter". Je haussai la voix, et alors il me fit signe de monter. J'entrai chez le Messager d’Allah et le trouvai étendu sur une natte. Je m'assis près de lui et il se mit à ajuster son pagne qu'il portait seul sans d’autres vêtements. Je vis alors les traces de la natte dessinées sur son flanc. Je regardai dans la chambre du Messager d’Allah et ne trouvai qu'une poignée d'orge et une autre d'acacia blond (servant au tannage), ainsi qu'une peau suspendue qui n'a pas encore été tannée. Devant cette scène, je ne pus retenir mes larmes.
"Pourquoi pleures-tu, ô Ibn Al-Khattab ?", demanda le Prophète.


Je répondis : "Ô Messager d’Allah ! Et comment ne pas pleurer en voyant les traces qu'a laissées la natte sur ton flanc et ce belvédère qui ne contient presque rien. Comment ne pas pleurer en comparant ta situation - toi le Messager d’Allah et Son élu, dans ta petite chambre - à celle de César ou Chosroes qui jouissent des fruits et des ruisseaux ?"
- "Ô Ibn Al-Khattab, répliqua le Prophète, ne consens-tu pas que nous aurons la vie future et eux la vie dans ici-bas ?"
- "Si," dis-je. Lorsque je pénétrai chez lui, poursuivit 'Omar, je pus remarquer les signes du mécontentement sur son visage et je lui dis : "Ô Messager d’Allah! Pourquoi éprouves-tu trop de peine au sujet des femmes ? Si tu les avais répudiées, Allah est avec toi ainsi que Ses anges, Gabriel, Mika'îl, ainsi que moi, Abou Bakr et tous les Croyants". Jamais, je n'ai eu auparavant autant de désir de recevoir une confirmation divine pour mes propos. Plus tard, le verset du libre arbitrage fut révélé : {S'il vous répudie, il se peut que son Seigneur lui donne en échange des épouses meilleures que vous...} et {Mais si vous vous soutenez l'une l'autre ('Aicha et Hafsa) contre le Prophète, alors ses alliés seront Allah, Gabriel et les vertueux d'entre les Croyants et les anges sont par surcroît (son) soutien} (66/4-5). 'Aicha bint Abou Bakr et Hafsa soutenaient l'une l'autre contre les autres épouses du Prophète. Je lui dis : "Ô Messager d’Allah! Les as-tu répudiées ?"
- "Non", me répondit-il.
"Ô Messager d’Allah, poursuivis-je, je suis entré dans la mosquée et j'ai trouvé les musulmans anxieux, pensifs, disant : 'Le Messager d’Allah a répudié ses femmes !". Puis-je descendre leur annoncer que tu ne les as pas répudiées ?".
Il me répondit : "Oui, si tu veux". Je ne cessai de m'entretenir avec lui jusqu'à ce que j’aie vu disparaître les traces de la colère de son visage, il a même souri. L'Envoyé de Dieu avait la plus belle bouche. Puis, le Prophète descendit et je descendis à mon tour, en me collant au tronc, tandis que lui, il descendit si aisément sans le toucher comme s'il marchait sur la terre. Je lui dis: "Ô Messager d’Allah ! Mais tu n'as passé que vingt-neuf jours dans ton belvédère !" (Le Prophète avait décidé de s’y retirer pendant un mois)


Il répondit : "Le mois est tantôt de vingt-neuf tantôt de trente jours !"
Alors, je me tins sur la porte de la mosquée et je m'écriai à voix haute : "Le Messager d’Allah n'a pas répudié ses femmes !" A cette occasion, Allah révéla ce verset (sens du verset): {Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S'ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d'entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris (la vérité (de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement)...} (Coran : 4/83)
Dans cette affaire, poursuivit 'Omar, j'étais celui qui eut appris la vérité (parmi ceux qui cherchent à être éclairés) et Allah a révélé le verset du libre arbitrage. (Ce récit de ‘Omar est rapporté par Mouslim dans son Sahih)



Avatar du membre
Arracheed
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 305
Enregistré le : mar. 20 mars 2012 06:56
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par Arracheed » lun. 27 mai 2019 07:10

macoooo a écrit :
lun. 27 mai 2019 00:25
C'est la vraie histoire

Sourate At-Tahrim (La répudiation)

D'après 'Aïcha , le Messager d’Allah avait l'habitude de rester longtemps chez Zaynab bint Jahch et de boire du miel. Hafsa et moi, dit 'Aïcha, nous nous entendîmes de dire au Prophète quand Il viendra chez l'une de nous deux : "je trouve que tu sens le Maghâfîr (Plante mucilagineuse à saveur agréable, mais malodorante). Est-ce que tu as mangé du Maghâfîr?". Quand il pénétra chez l'une d'elles, elle lui dit cela. Et lui de répondre : "Non, mais j'ai bu du miel chez Zaynab bint Jahch et je ne le boirai plus".
Les exégètes citent deux contextes. J'avais bien noté dans ma dernière intervention qu'une version servait à cacher la deuxième.
LA PREUVE.
Macoo cite , volontairement, qu'une seule version. Maria la belle copte (le cadeau royal) n'est pas du tout citée.


Pour voir les choses de plus près il est nécessaire de prendre de la distance.

macoooo
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 251
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par macoooo » lun. 27 mai 2019 09:05

Quand nous lisons la Bible,

David (as) qui aurait commis l’adultère avec la femme d’Uri et aurait fait tuer son mari pour l’épouser ensuite, Aaron (as) qui aurait fabriqué l’idole du veau d’or qui pervertie les fils d’Israël, Salomon (as) qui aurait fini sa vie polythéiste à cause de ses femmes, etc. Que Dieu nous préserve de dire de telles absurdités sur les meilleurs hommes qui ont marché sur cette terre.
Les prophètes, que la paix de Dieu soit sur eux, sont innocents de ces ragots.

Donc, il y a beaucoup d'histoires fausses sur les prophètes

Vous devez donc rechercher

Et vous irez
Pour les spécialistes des centres islamiques

Pour clarifier et savoir

La version correcte de l'histoire

Nous demandons donc à ces chrétiens de lire la Bible avant de porter une accusation sur le Prophète (sws), quoi de mieux que de relire les propos de le Prophète Jésus (as) sur ce thème :


“Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil? Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton oeil, toi qui as une poutre dans le tien? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l'oeil de ton frère.”

(Matthieu 7, 1-5)


Et Dieu Sait Mieux ce qu'il en est ! Allâhou A'lam

Notre rapport au Prophète (saws) entre intelligence et émotion par Tariq Ramadan
https://www.youtube.com/watch?v=Vc-gCZK9_0M
Modifié en dernier par macoooo le lun. 27 mai 2019 11:18, modifié 1 fois.



macoooo
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 251
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par macoooo » lun. 27 mai 2019 09:10

L'i'tikaf durant les dix derniers jours de Ramadan

Les savants ont défini l'i'tikaf comme étant le fait de rester à la mosquée et de ne pas en sortir afin d'adorer Allah par la prière, le rappel, la lecture du Coran, l'étude de la sc ience...

la Lailatul Qadr

Les dix derniers jours du Ramadan s’écoulent à grande vitesse. Durant ces jours les musulmans accordent de l’importance: la Lailatul Qadr, (Nuit de la Destinée)

Selon différents hadiths, la Lailatul Qadr, survient au cours de la 21e, de la 23e ou de la 27e nuit du Ramadan. Dans nombre de hadiths, le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.), nous conseille de chercher la Lailatul Qadr pendant les nuits impairs des dix derniers jours du Ramadan.


Le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم s'évertuait au cours des dix derniers jours de Ramadân à accomplir des pratiques cultuelles plus qu'il ne le faisait au cours de n'importe quel autre moment de l'année, et ce par la prière, la récitation du Coran et la multiplication des invocations.

A cet égard, Al-Boukhârî et Mouslim rapportèrent, d'après `A'îcha رضي الله عنها ce hadith :

"Dès l'arrivée de la dernière décade (du Ramadân), le Prophète passait les nuits en priant, éveillait ses femmes (pour rendre culte à Allâh, elles aussi), s'appliquait avec zèle aux pratiques cultuelles et s'abstenait de tout rapport charnel (avec ses femmes)".

Ahmad et Mouslim rapportèrent également ce Hadith: :

"Durant la dernière décade du Ramadan, le Prophète s'appliquait aux pratiques cultuelles plus qu'il ne le faisait au cours de n'importe quel autre moment de l'année".

-Deuxièmement : Le Prophète صلى الله عليه وسلم incita à accomplir la prière nocturne lors de la nuit d'Al-Qadr avec une foi sincère et en toute pureté d'intention.

A ce sujet, d'après 'Abou Horayrah رضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

"Quiconque accomplit la prière nocturne pendant la nuit d’Al-Qadr, avec une foi sincère et en toute pureté d'intention, se verra pardonnés ses péchés antérieurs"
(Rapporté par les sept compilateurs de Hadith, à savoir: Al-Boukhârî, Mouslim, Ahmad, Abou Dâwoud, An-Nassâ'î, At-Tirmidhî, exception faite de Ibn Mâdja.
C'est de ce hadith que l'on tire argument quant à légitimité de célébrer cette nuit s'appliquant à accomplir le Qiyâm (prière nocturne).

-Troisièmement : Parmi les meilleures invocations à faire lors de la nuit d'Al-Qadr, celle que le Prophète صلى الله عليه وسلم fit apprendre à `A'îcha رضي الله عنها.

A cet égard, At-Tirmidhî rapporta et jugea Sahîh (authentique), le hadith narré par `A'îcha رضي الله عنها où elle dit :

"J'ai dit : "Ô Messager d'Allâh ! S'il m'arrivait de savoir quelle nuit est celle d'Al-Qadr, dis-moi ce que je devrais y dire".
Il lui dit : "Dis: Ô Allâh ! Tu es Pardonneur et Tu aimes le pardon. Aussi pardonne- moi !""

-Quatrièmement : Quant au fait d'indiquer une des nuits de Ramadân en particulier et considérer que telle est la nuit d'Al-Qadr, ceci doit se fonder sur un argument qui attribue exclusivement à cette nuit ce statut.

Cependant, les nuits impaires des dix derniers jours de Ramadân sont estimées plus méritoires d'avoir parmi elles cette nuit glorieuse.

De même la vingt septième nuit est à plus forte raison plus méritoire que les autres nuits du mois de se voir attribuer ce statut éminent.

L'on tire argument à cet égard des Hadiths étayant ce qu'on vient de mentionner.

-Cinquièmement : Quant aux "Bid`as" (innovations religieuses), elles ne sont pas autorisées ni pendant le Ramadâan ni en aucun autre mois de l'année.

A cet égard, il fut authentiquement prouvé que le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم dit :

"Quiconque introduit une innovation en matière de religion, verra son acte rejeté"

et dans une autre narration :

"Quiconque accomplit un acte sans être conforme à la Sunna, son acte sera rejeté"

Ceci dit, les célébrations organisées lors de certaines nuits de Ramadân ne reposent sur aucun fondement et vont ainsi à l'encontre de la Sunna de Mohammad صلى الله عليه وسلم ; Or, les pires des choses sont les innovations religieuses.

Qu’Allâh vous accorde la réussite; que l'éloge et le salut d'Allâh soient sur notre Prophète Mohammad, sa famille et ses Compagnons


Les Signes De Laylatul Qadr Dans l'Islam-Par Dr Zakir Naik ...

https://www.youtube.com/watch?v=L9_D2eqnSp8

Les 10 derniers jours du ramadan _ A méditer ! - YouTube


https://www.youtube.com/watch?v=s7p2PiR70NQ

Les 10 derniers jours du Ramadan. [ Nader Abou anas ] // - ...


https://www.youtube.com/watch?v=TN5SKurdF2A



Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 704
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par marmhonie » lun. 27 mai 2019 10:28

macoooo a écrit :
lun. 27 mai 2019 09:05
So there are many false stories about the prophets

Vous devez donc rechercher

Et vous irez
Pour les spécialistes des centres islamiques
.../...
Le traducteur automate des textes islamistes en arabe, fonctionne vraiment mal.
Le bot spammeur macoooo situé dans une luxueuse résidence en Égypte, est un simple logiciel couplé avec un traducteur automatique, et le tout n'est vraiment pas au point.
macoooo en tant que robot, n'a conscience de rien, et les islamistes radicalisés qui l'ont mis en fonctionnement (certainement trouvé sur le Darknet) sont vraiment dangereux.
Image



macoooo
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 251
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par macoooo » lun. 27 mai 2019 11:15

Ancien Prêtre, Conseiller du Pape Jean-Paul II, converti à l'Islam, Idris Tawfiq - vostfr

https://www.youtube.com/watch?v=pSX6F1Jeu0k



Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 704
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Le mois de retour à Allah

Message non lu par marmhonie » lun. 27 mai 2019 17:57

Ancien Imam, converti au christianisme.
https://youtu.be/Tii-eqZPO3Y
:lollol



Répondre