Lettre ouverte du Seigneur

La bibliothèque d'Islamla regroupe divers ouvrages consultables et téléchargeables au format PDF.
Vous pouvez contribuer à son expansion en proposant des PDF d'auteurs divers ou de vos propres ouvrages, à la seule condition que le sujet principal soit l'Islam (essai, témoignage, fiction...).
Pour faciliter la consultation, il vous sera demandé d'ouvrir un topic par ouvrage avec le titre de l'œuvre et son auteur.
Les hors-sujets y sont absolument proscrits, ne seront tolérés que les commentaires ayant trait à l'ouvrage proposé.
Anasyymnshurun
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 8
Enregistré le : sam. 18 août 2018 00:40
Status : Hors ligne

Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par Anasyymnshurun » sam. 18 août 2018 02:09

Lettre ouverte


Le mardi 3 Elul 1990 de la Résurrection du Seigneur Jésus-Christ
14 août 2018
3 Elul 5778
2 Dou-I Hidjja 1439


À monsieur François-Michel Debroise,

Aux Chrétiens du Catholicisme : Cardinaux, Primats, Évêques, Archevêques, Prêtres, Diacres, Diaconesses, Séminaristes, Abbés, Abbesses, Prieurs, Prieures, Moines, Moniales, Religieux, Religieuses, Laïcs,
Aux Chrétiens du Christianisme orthodoxe : Patriarches, Archevêques, Métropolites, Évêques, Prêtres, Diacres, Laïcs,
Aux Chrétiens du Protestantisme : Ministres, Pasteurs, Docteurs, Diacres, Laïcs,
Aux Chrétiens du Restaurationnisme : Présidents, Membres, Apôtres, Béthélites, Grands-prêtres, Surveillants, Prêtres, Laïcs,
Aux Juifs : Grands Rabbins, Rabbins, Laïcs, Prosélytes,
Aux Musulmans : Imams, Mollahs, Recteurs, Oulemas, Fidèles,
De tous les pays.

La première parole du Père et Seigneur est celle-ci : " HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Decalogue.htm" \o "Les dix commandements (Décalogue) =>" Je suis le Seigneur ton Dieu". Il n'est pas un instant du jour où cette parole ne résonne et ne soit manifestée par la voix et le doigt de Dieu. Où ? Partout... Tout ne cesse de le dire. Depuis l'herbe jusqu'à l'étoile, de l'eau au feu, de la laine à la nourriture, de la lumière aux ténèbres, de la santé à la maladie, de la richesse à la pauvreté. HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Creation.htm" \o "Création =>" Tout le dit : "Je suis le Seigneur. C'est par Moi que tu as ceci. Une de mes pensées te le donne, une autre te l'enlève. Il n'est pas d'armée puissante ni de défense qui puisse te faire échapper à ma volonté". Elle crie dans la voix du vent, elle chante dans le murmure de l'eau, elle se répand dans le parfum des fleurs. Elle se grave sur le sommet des monts. Elle murmure, elle parle, elle appelle, elle crie dans les consciences : "Je suis le Seigneur ton Dieu". Ne l'oubliez jamais ! Ne fermez pas vos yeux, vos oreilles, n'étranglez pas votre conscience pour ne pas l'entendre, cette parole. Elle n'en existe pas moins. Le moment vient où sur le mur de la salle du festin, ou sur les flots déchaînés de la mer, sur les lèvres rieuses de l'enfant ou sur la pâleur du vieillard qui va mourir, sur la rose parfumée ou dans le tombeau fétide, elle arrive, écrite par le doigt de feu de Dieu. Il vient un moment où, dans l'ivresse du vin et des plaisirs, dans le tourbillon des affaires, dans le repos de la nuit, dans une promenade solitaire, elle élève la voix et dit : "Je suis le Seigneur ton Dieu" et cette chair que tu baises avidement, cette nourriture que tu avales goulûment, et cet or que ton avarice accumule, et ce lit où tu restes paresseusement, et le silence, et la solitude et le sommeil, rien ne peut la faire taire. "Je suis le Seigneur ton Dieu", le Compagnon qui ne t'abandonne pas, l'Hôte que tu ne peux chasser. Es-tu bon ? Voici que l'hôte et compagnon est le bon Ami. Es-tu pervers et coupable Voilà que l'hôte et compagnon devient le Roi irrité et ne donne pas la paix. Mais Il ne quitte pas, ne quitte pas, ne quitte pas. HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Damne.htm" \o "Damnés =>" Il n'est permis qu'aux damnés de se séparer de Dieu. Mais la séparation est le tourment inapaisable et éternel. "Je suis le Seigneur ton Dieu" et j’ajoute "qui t'a tiré de la terre d'Égypte, de la maison de l'esclavage ". Oh ! combien en vérité maintenant, je le dis avec justesse ! De quelle Égypte, de quelle Égypte te tire-t-Il pour t'amener à la terre promise qui n'est pas ce lieu-ci, mais le Ciel ! L'éternel Royaume du Seigneur où il n'y aura plus de faim ni de soif, de froid ni de mort, mais où tout ruissellera de joie et de paix, et où tout esprit sera rassasié de paix et de joie. C'est à la vraie servitude que maintenant Il vous arrache. Voici le Libérateur. C'est Moi. Je viens briser vos chaînes. Tout dominateur humain peut connaître la mort, et par sa mort les peuples esclaves recouvrer leur liberté. Mais HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Satan.htm" \o "Satan" Satan ne meurt pas. Il est éternel. C'est le dominateur qui vous a mis dans les fers pour vous traîner où il le veut. Le péché est en vous et le péché est la chaîne par laquelle Satan vous tient. Je viens briser la chaîne. C'est au nom du Père que je viens et c'est aussi mon désir. C'est pour que s'accomplisse la promesse qui n'a pas été comprise : "Je t'ai tiré de l'Égypte et de l'esclavage". C'est maintenant qu'elle a son accomplissement spirituel. Le Seigneur votre Dieu vous enlève à la terre de l'idole qui séduisit les Premiers Parents, Il vous arrache à l'esclavage de la faute, Il vous revêt de la Grâce, Il vous admet à son Royaume. En vérité je vous dis que ceux qui viendront à Moi pourront, dans la douceur de la voix paternelle, entendre le Très-Haut dire en leur cœur bienheureux: "Je suis le Seigneur ton Dieu qui t'attire à Moi libre et heureux". Venez, Tournez vers le Seigneur votre cœur et votre visage, votre prière et votre volonté. L'heure de la Grâce est venue." 2. 86. Jésus à La Belle Eau : "Je suis le Seigneur ton Dieu"

Avant tout, je tiens à dire que j’essaie d’aimer mon prochain.
Après ce rappel du discours du Seigneur sur le premier commandement de la très douce Perfection du Décalogue du Seigneur Tout-Puissant, qui est ma Doctrine, et de Laquelle découle cette « lettre ouverte » que notre Seigneur m’a inspirée, en son Nom je vais essayer d’expliquer pourquoi : « je vois la vérité historique des paroles du Fils de Dieu, mon Seigneur Jésus-Christ, en Matthieu 24, 15-25, dans le livre des Actes des Apôtres. »
Les faits rapportés par Luc dans le livre des Actes des Apôtres ont été prédits par notre Seigneur Jésus-Christ en Matthieu 24, 15-25 (voir Marc 13, 14-23).
Notre Seigneur Jésus-Christ a conclu sa prédiction relative à "La grande tribulation de Jérusalem" (cf. Bible de Jérusalem) par ces mots : "Voici que je vous ai prévenus" (Matthieu 24, 25) (voir Marc 13, 23).
Notre Seigneur Jésus-Christ n'a pas été compris. La vérité est que l'abomination de la désolation, prédite par la plupart des prophètes, a été installée dans le lieu saint dès les temps des douze apôtres, le douzième étant Matthias. C'est la triste vérité que Dieu m'a dit de dire à mon prochain.

En somme. "Les douleurs" et "La grande tribulation de Jérusalem" ont commencé aux temps des douze apôtres. "Le temps de la fin" viendra avec l'avènement manifeste du Fils de l'homme, les hommes et femmes qui auront persévéré jusqu'à ce temps, étant sauvés d’un grand malheur, mettant fin aux "douleurs", aux martyres moraux, matériels et spirituels, ... L’Évangile du Royaume de Dieu, présent, et à venir sur la nouvelle terre, sera prêché dans le monde entier, comme témoignage pour toutes les nations. Puis la "fin du temps" viendra ...
Le Fils de l'homme viendra peu avant un grand malheur. La fin du (dernier) temple viendra avec ce grand malheur, détruisant tous les repaires de Satan, toutes les Églises où l’abomination de la désolation n’aura pas été enlevée.
Puis la "fin du temps" viendra pour toutes les nations dans de grands bouleversements cosmiques, mettant fin à "la dernière tribulation", et, avec ces grands bouleversements, l'avènement glorieux du Fils de l'homme — L'humanité entreverra la Passion du Christ dans la Grande Passion, le Signe de Jonas prédit aux générations qui n’auront pas voulu du Christ, en laquelle elle aura été laissée à la merci de l'Adversaire, deux millénaires pour deux jours (Personne, à moins d'y être appelé par Dieu pour une mission spéciale, ne comprendra cette passion dans la grande Passion. Puisque l'homme est matériel, même dans l'amour et dans la méditation, il y en aura qui pleureront et souffriront à cause des coups que j'ai reçus, et de mes tortures de Rédempteur, mais on ne mesurera pas cette torture spirituelle qui, croyez-le, vous qui m'écoutez, sera la plus atroce... 9. 21. L'agonie et la capture au Gethsémani. Et le monde des rachetés dira : "Après deux jours, c'est-à-dire deux temps de l'éternité, durant lesquels il nous aura laissés à la merci de l'Ennemi, qui avec toutes ses armes nous aura frappés et tués comme nous avons frappé et tué le Saint — et nous le frappons et le tuons parce que toujours il y aura la race des Caïns qui tueront par leurs blasphèmes et leurs œuvres mauvaises le Fils de Dieu, le Rédempteur, en décochant des flèches mortelles non sur son éternelle Personne glorifiée, mais sur leur âme rachetée par Lui, pour la tuer, et pour le tuer par conséquent dans leurs âmes — c'est seulement après ces deux temps que viendra le troisième jour et que nous ressusciterons en sa présence dans le Royaume du Christ sur la Terre et que nous vivrons en sa présence dans le triomphe de l'Esprit. 9.12. Le mardi d'avant Pâque : I – la nuit). Dieu, par ces grands bouleversements, relèvera la Tente de David, créant une terre nouvelle, des cieux nouveaux, fondant son Royaume sur cette terre, sous ces cieux, mettant fin à ce que le temps aura effacé et l'orgueil aura confondu, etc.
Le Divin Paraclet, qui aura été donné aux apôtres après la Passion du Christ, par ses Mérites infinis, sera donné à l'humanité après la Grande Passion du Christ, par ses Mérites infinis, pour une ère paradisiaque de mille années.
L’ère paradisiaque prendra fin avec "La (deuxième) grande tribulation de Jérusalem", l'abomination de la désolation, prédite par la plupart des prophètes, étant (ré)installée dans le lieu saint. Le Fils de l'homme reviendra — son avènement étant manifeste — peu avant un grand malheur, trois fois malheur. La fin du (tout dernier) temple viendra avec ce grand malheur, détruisant tous les repaires de Satan, toutes les Églises où l’abomination de la désolation aura été installée.
Puis la "fin du monde" viendra pour toutes les nations dans de plus grands bouleversements cosmiques, mettant fin à "la dernière tribulation", et, avec ces grands bouleversements, l'avènement très glorieux du Fils de l'homme. Sur la terre morte viendra la résurrection des ossements dont ont parlé les prophètes. Etc.

Soyez attentif. À propos de la fin du temple, toute proche, il ne restera pas pierre sur pierre, tout sera jeté bas par la grande armée de Dieu (A sa vue, les peuples sont dans les transes, tous les visages perdent leur couleur. Ils s'élancent comme des braves, tels des guerriers, ils escaladent les murailles. Chacun va droit sa route, sans s'écarter de sa voie. Nul ne bouscule son voisin, chacun va son chemin; à travers les traits ils foncent sans rompre leurs rangs. Ils se ruent sur la ville, s'élancent sur les murailles, escaladent les maisons, pénètrent par les fenêtres comme des voleurs. Joël 2, 6-9), des lieux de Culte où, sur les montants et architraves, Dieu ne verra pas, et ne verra pas uniquement, le Sang de son Fils et l’aspersion d'hysope du repentir de ses prêtres.

L’abomination de la désolation a été installée dans le Nouveau Sacerdoce, il y a près de deux millénaires. La terre a été détruite.
Comprenez. Avec l’expansion de l’Église, maintenue en vie par le Sacrifice du Christ, par ses Mérites Infinis, l’amour, la justice, d’îlots d’hommes semblables à des phares sur des eaux agitées, des hommes ont répandu l’abomination de la désolation et la désolation, jusqu’aux confins de la terre, tous les peuples ayant été finalement conduits à l’apostasie pour embrasser les doctrines d’enfer.

Le Fils de Dieu avait perfectionné la Loi donnée par son Père à Moïse pour Israël, c’est-à-dire, l’Humanité tout entière, observant la Loi, et réalisant tout ce que les prophètes avaient vécu et écrit au sujet d’Israël, renfermant tout ce qui concernait Israël, le Christ, sous des symboles et des figures.

La Grande Passion ou les désolations de l’abomination de la désolation. Le morcellement du Corps mystique du Christ, dans sa Grande Passion, ayant été provoqué dès le premier siècle, aggravé dans le premier millénaire, provoqué encore dans le deuxième millénaire, comparable aux effets des douleurs corporelles, morales, et spirituelles du Christ en sa Passion, qui avait commencé dès la première heure du soir du vendredi saint, avait été complète le vendredi, et le Sabbat avec les dernières Douleurs de la Co-Rédemptrice (346. Jésus prédit pour la première fois sa Passion. Il blâme Pierre.), le morcellement du Corps mystique du Christ indique que l’abomination de la désolation a été installée dans le lieu saint dès les temps des douze apôtres, Matthias étant le douzième.
L’abomination de la désolation installée dans le lieu saint fortifié de Gethsémani (630 Les apôtres envoyés à Gethsémani. Méditations sur la prière du Notre-Père. page 100) (Daniel 11, 31 : voir Actes 5, 1-10. 8, 1-3), a conduit les apôtres troublés à un premier acte d’apostasie au premier concile de Jérusalem, pour embrasser une première doctrine d’enfer (Actes 15, 19-20 : il ne faut pas tracasser ceux des païens qui se convertissent à Dieu. Qu'on leur mande seulement de s'abstenir de ce qui a été souillé par les idoles, des unions illégitimes, des chairs étouffées et du sang.), à la place de la Doctrine du Christ qui est la très douce Perfection du Décalogue de Dieu (Exode 20, 2-17. Lévitique 11, 1-47. 18, 1-30. Etc.), et, avec ce premier acte, au premier morcellement du Corps mystique du Christ, entre chrétiens juifs et païens (Le Christianisme sera morcelé par la morsure de Satan et beaucoup de parties de ma chair mystique seront détachées, séparées, formant des cellules dans le vain désir de se créer un corps parfait comme le sera le Corps mystique du Christ, c’est-à-dire formé de tous les fidèles unis dans l’Église apostolique qui sera, tant que la terre existera, l’unique véritable Église. 3. 64. Jésus enseigne le Pater Noster. Mais je vous dis aussi en vérité que la Terre sera pareillement détruite quand l’abomination de la désolation entrera dans le nouveau Sacerdoce en conduisant les hommes à l’apostasie pour embrasser les doctrines d’enfer. 635 Leçons sur les sacrements, et prédictions sur l’Église.).
L’abomination de la désolation installée dans les lieux saints, a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour embrasser notamment : l’arianisme condamné au concile de Nicée, autre morcellement du Corps mystique du Christ, entre chrétiens ariens et non ariens ; une foi selon le symbole de Nicée promulgué au concile de Nicée, contraire à la vraie foi (354. Le discours sur le Pain du Ciel, dans la synagogue de Capharnaüm, et la défection de nombreux disciples. Le "Credo" de la vie future sans lequel on ne peut se sauver.) ; le nestorianisme condamné au concile d’Éphèse, autre morcellement du Corps mystique du Christ, entre chrétiens nestoriens et non nestoriens ; le monophysisme condamné au concile de Chalcédoine, autre morcellement du Corps mystique du Christ, entre chrétiens monophysites et non monophysites ; le culte des images, autorisé au concile de Nicée II, contraire au deuxième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu (Exode 20, 4 : Tu ne te feras aucune image sculptée, rien qui ressemble à ce qui est dans les cieux, là-haut, ou sur la terre, ici-bas, ou dans les eaux, au-dessous de la terre.), l’idolâtrie ayant amené l’Iconoclasme, des destructions massives d’icônes, et des persécutions à l’égard des idolâtres iconodules.
Comprenez que ces désolations sont survenues à cause de l’abomination de la désolation installée dans les lieux saints. (Eh bien, je vous exhorte à veiller pour que n'arrive pas ce qui est survenu dans l'Eden: que ne s'y insinue pas le serpent du mensonge, de la calomnie, du péché, pour qu'il ne morde pas votre cœur en vous séparant de Dieu. Veillez et restez fermes dans la Foi... Ne vous agitez pas. Ne faites pas des actes d'incrédulité. Cela pourrait arriver parce que le Maudit entrera, essaiera d'entrer, partout, comme il est déjà entré en beaucoup d'endroits pour détruire l’œuvre de Dieu. Et tant qu'il entre dans l'endroit, le Subtil, l'Astucieux, l'Infatigable, et qu'il scrute et qu'il prête l'oreille, dresse des embûches, bave, tente de séduire, il y a encore peu de mal. Rien ni personne ne peut l'empêcher de le faire. Il l'a fait au Paradis Terrestre... Mais le plus grand mal c'est de le laisser séjourner sans le chasser. L'ennemi que l'on ne chasse pas finit par devenir le maître de l'endroit car il s'y installe et y construit ses repaires et ses citadelles. Donnez-lui tout de suite la chasse, mettez-le en fuite avec l'arme de la Foi, de la Charité, de l'Espérance dans le Seigneur. Mais le plus grand mal, le mal suprême, ensuite, c'est quand non seulement on le laisse vivre tranquillement parmi les hommes, mais quand on le laisse pénétrer de l'extérieur à l'intérieur, et qu'on le laisse se faire un nid dans le cœur de l'homme. Oh ! alors !! Et pourtant déjà beaucoup d'hommes l'ont accueilli dans leur cœur pour faire échec au Christ. 6. 91. Adieu à Béther.)
L’abomination de la désolation a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour embrasser notamment : le Filioque contraire à la vérité, à savoir que le Père a engendré le Fils de son Amour avec Amour, avec l’Amour, l'Esprit de son Esprit, la Perfection des Perfections divines (5. 51. Le miracle du Jourdain en crue. 7. 203. "Je suis la Lumière du Monde"), la querelle du Filioque ayant provoqué le Schisme d’Orient, un grand morcellement du Corps mystique du Christ entre chrétiens orthodoxes et catholiques, une grande douleur pour Dieu.
Ce qu'a laissé le gazam, la sauterelle l'a dévoré! Ce qu'a laissé la sauterelle, le yèlèq l'a dévoré! Ce qu'a laissé le yèlèq, le hasil l'a dévoré! Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez! Tous les buveurs de vin, lamentez-vous sur le vin nouveau: il vous est retiré de la bouche! Joël 1, 4-5
Ce qu’a laissé une hérésie dévastatrice, une autre hérésie plus dévastatrice l’a dévoré. Etc. Beaucoup de chrétiens ont préféré ces hérésies. Ils ont été semblables à des ivrognes parce qu’ils ont pleuré pour des choses sans importances à côté du Vin Nouveau, et ont préféré les fuir et Le perdre : En effet, le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité du Seigneur, leur ont été retirés de la bouche.
L’abomination de la désolation a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour embrasser le valdéisme ; le hussitisme ; elle a amené le grand schisme d’Occident, ayant divisé la chrétienté catholique en deux courants rivaux ; le Schisme de Luther et la réforme protestante, un autre grand morcellement du Corps mystique du Christ entre chrétiens catholiques et protestants.
Dans une humanité plongée dans une grisaille nébuleuse d'hérésies et de vices, ayant subi et livré de nombreuses guerres effrayantes, ayant cru pour une part, une et une fois, en la proximité d’une fin du monde, des visionnaires se sont élevés disant « ce sont des signes de la fin », envoyés par Satan et sa Prostituée travestis en sauveurs de peuples. L’abomination de la désolation, a dès lors conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour embrasser d’autres doctrines d’enfer : la prière du chapelet faite de salutations occultant la Divinité du Seigneur proclamée par l’Archange Gabriel à la Sainte de Dieu, la Vierge Marie ; les litanies contraires à la prière du cœur ; du fétichisme contraire à la foi avec des icônes, des reliques, des objets (le scapulaire), etc. ; les indulgences ; des visions contraires à la vérité, à l’espérance ; la conservation, l’incorruptibilité contraires à la vérité du commandement : Car tu es glaise et tu retourneras à la glaise. (Genèse 3, 19c)
L’abomination de la désolation a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour ériger de nombreux hauts lieux en son nom, notamment à Tepeyac, Le Laus, Rome, La Salette-Fallavaux, Lourdes, Champion, Pontmain, Gietrzwald, Fátima, Beauraing, Banneux, Betania, Amsterdam, Akita, Kibeho, San Nicolás de los Arroyos.
Elle (mon Église) n'a pas reconnu que c'est moi qui lui donnais le froment, le vin nouveau et l'huile fraîche, qui lui prodiguais cet argent et cet or qu'ils ont employés pour Baal! Osée 2, 10
L’abomination de la désolation a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour se fabriquer un veau d’or noir (Daniel 2 ; Daniel 7, 7 : elle avait de grandes dents de fer), suivant une énième doctrine d’enfer proposée comme le fruit d’« une série d’importantes découvertes scientifiques » par Bernadette Soubirous (voir la deuxième prophétie), à savoir : la terre travaillera la terre pour en tirer la subsistance de l’homme, à la place du commandement de Dieu : A force de peines tu en tireras subsistance tous les jours de ta vie. (Genèse 3, 17b). A la sueur de ton visage tu mangeras ton pain, jusqu'à ce que tu retournes au sol, puisque tu en fus tiré. (Genèse 3, 19b)
L’abomination de la désolation installée dans les lieux saints, a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour embrasser notamment : le modernisme : l'agnosticisme, l'immanentisme, l'évolutionnisme ; l'aggiornamento réalisé au Concile du Vatican II, ayant cherché à embrasser le modernisme (voir « Subsistit in »), ayant provoqué un Schisme, un autre morcellement du Corps mystique du Christ entre chrétiens modernistes et traditionnalistes ; l’œcuménisme ayant poussé les chrétiens séparés à des renoncements (exemple « ex Patre procedit ») ; l’enseignement de l’Évangile scientifiquement bien, spirituellement mal ; des altérations, changements, modifications de l’Évangile ayant amené l’apostasie (voir les dictées de Satan introduites entre les scènes de la vie du Seigneur dans « L’Évangile tel qu’il m’a été révélé ») ...
Mais plus je les appelais, plus ils s'écartaient de moi; aux Baals ils sacrifiaient, aux idoles ils brûlaient de l'encens. Osée 11, 2
L’abomination de la désolation a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour rejeter les signes religieux dans les espaces publics, le voile islamique, pour embrasser les interruptions de grossesse, le pacte civil de solidarité, l’euthanasie, le mariage homosexuel, l’identité de genre, ...
L’abomination de la désolation installée dans les lieux saints, a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour repousser le Corps, le Sang, l’Âme, la Divinité du Fils de Dieu, Dieu, pire, après s’en être nourris, à Le rejeter et Le mélanger en eux aux mets de Mammon, adultères, fornications, ..., à célébrer dans les lieux saints des unions monstrueuses en violation du commandement : Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination. (Lévitique 18, 22) Etc ...
Pour conclure. Si Yahvé Sabaot ne nous avait laissé quelques rares survivants, nous serions comme Sodome, nous ressemblerions à Gomorrhe. Isaïe 1, 9

Zoom sur des faux Christs et faux prophètes. Comprenez-vous pourquoi María de Ágreda et Anna Katharina Emmerick ont dit que, Simon, notable d’Emmaüs, dont Cléophas, fils de Cléophas chef de la synagogue d'Emmaüs de la montagne, était le gendre, auxquels le Seigneur s’est manifesté à Emmaüs, comprenez-vous pourquoi María de Ágreda et Anna Katharina Emmerick ont dit que Simon est l’Évangéliste Luc ?
« Il apparut aux deux disciples qui allaient en un bourg nommé Emmaüs... L'un des deux s'appelait Cléophas, et l'autre était Saint Luc lui-même... » María de Ágreda
« Je le vis aller à Emmaus avec Cléophas : je vis que, sans cesser la conversation, il cueillait ça et là sur le chemin des plantes médicinales et je méditais en même temps sur ce qu'il allait bientôt recevoir, de la main de Jésus que je voyais marcher derrière lui. » Anne Catherine Emmerich
Satan sait tant de choses. C'est lui qui parle par les lèvres des pythons en disant des mensonges mêlés à des vérités. Et ces vérités que lui hait parce qu'il est Mensonge, il les dit seulement - retenez-le bien, vous tous et vous qui viendrez plus tard - pour vous séduire par la chimère que ce n'est pas la Ténèbre qui parle, mais la Lumière. (6. 111. Le possédé. La vocation de la femme à l’amour.)
Comprenez-vous pourquoi Anna Katharina Emmerick a prédit la ruine de l'Église avec deux papes, donc actuelle ou future, alors que la ruine de l'Église a commencé il y a presque deux mille ans ?
Comprenez-vous pourquoi María de Ágreda a prédit un jour sans nuit, un jour éternel, après l’ère de la grâce, c’est-à-dire l’ère du Fils de Dieu qui aura duré deux mille ans, alors qu’après celle-ci doit venir l’ère du triomphe de l’Esprit de Dieu qui durera mille ans de jours et de nuits, puis doit venir ce jour sans nuit, le jour éternel ?
« Le Seigneur daigna me parler en ces termes : … La fin de leur vie passagère approche et au soleil de la grâce va succéder pour les réprouvés la nuit de l’éternité qui doit faire naître pour les pêcheurs un jour sans nuit, un jour éternel » María de Ágreda.

Réponse de Dieu. Ils ont des visions vaines, un présage mensonger, ceux qui disent: "Oracle de Yahvé" sans que Yahvé les ait envoyés; et ils attendent la confirmation de leur parole. N'est-il pas vrai que vous n'avez que visions vaines et n'annoncez que présages mensongers quand vous dites: "Oracle de Yahvé", alors que moi, je n'ai pas parlé?
Eh bien! ainsi parle le Seigneur Yahvé: A cause de vos paroles vaines et de vos visions mensongères, oui, je me déclare contre vous, oracle du Seigneur Yahvé. J'étendrai la main sur les prophètes aux visions vaines et à la prédiction mensongère: ils ne seront pas admis au conseil de mon peuple, ils ne seront pas inscrits au livre de la maison d'Israël, ils ne pénétreront pas sur le sol d'Israël, et vous saurez que je suis le Seigneur Yahvé. (Ézéchiel 13, 6-9)
Telle est la vérité à propos de: Hildegarde de Binge, François d'Assise, Dominique de Guzmán, Zita de Lucques, Mathilde de Hefta, Bonfilio dei Monaldi, Giovanni di Buonagiunta, Benedetto dell’ Antella, Bartolomeo degli Amidei, Ricovero dei Lipi-Uguccioni, Ghirardino Sostegni, Alessio Falconieri, Simon Stock, Gertrude la Grande, Angèle de Foligno, Brigitte de Suède, Catherine de Sienne, Rita de Cascia, Jean né João Cidade, Anglèze de Sagazan, Juan Diego Cuauhtlatoatzin, Antonio Botta de Savone, Stanislas Kostka, Marie-Madeleine de Pazzi, Mme Barbe Acarie, dite Marie de l'Incarnation, Armelle Nicolas, dite la bonne Armelle, Catherine Daniélou, María de Ágreda, Marie de ste Thérèse, Marie-Amice Picard, Marie-Archange Biondini, Benoîte Rencurel, Maria de León Bello y Delgado, Véronique Giuliani, capucine, Cécile Bay, Marie-Madeleine Martinengoe, Anna Katharina Emmerick, Marie-Véronique du Cœur de Jésus, Catherine Labouré, Alphonse Ratisbonne, Maximin Giraud et Mélanie Calvat, Bernadette Soubirous, Arnaud-Guilhem, Adèle Brise, Guglielmina Ronconi, Louise Lateau, Eugène Barbedette et son frère Joseph, Marie-Julie Jahenny, Estelle Faguette, Justyna Szafrynska et Barbara Samulowska, Gemma Galgani, Marie-Jean, Marie Thérèse Goretti, Lúcia de Jesus dos Santos, Francisco Marto et sa sœur Jacinta, Ida Peerdeman, Padre Pio, Marthe Robin, Thérèse Neumann, Lucie Màngano, Fernande, Gilberte et Albert Voisin, Andrée et Gilberte Degeimbre, Mariette Beco, Alexandrina Maria da Costa, Jacqueline et Jeanne Aubry Nicole Robin et Laura Croizon, Cosimo Fragomeni, Agnes Sasagawa, Maria Esperanza Medrano de Bianchini, Luz Amparo Cuevas, Ivanka Ivanković, Mirjana Dragićević, Vicka Ivanković, Milka Pavlović, Ivan Ivanković et Ivan Dragićević, Alphonsine Mumureke, Nathalie Mukamazimpaka, Marie-Claire Mukangango, Myrna Nazzour, Renato Baron, Edson Glauber, sa mère à Itapiranga.

Zoom sur Astarté ou la Prostituée de Babylone.

Comprenez-vous pourquoi cette dame est apparue à Lourdes, dans une tute aux cochons en déclarant : « soy era Immaculada Councepciou », je suis l’Immaculée Conception, la tute ayant été renommée après ses apparitions, « la grotte de Massabielle » ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du Pur dans l’impur, opposée à la Loi de séparation du Pur et de l’impur (Lévitique 11), dans le but de détruire l’humanité.
HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Satan.htm" \t "_blank" \o "Satan =>" Satan, père du mensonge et protecteur des menteurs, aide ses serviteurs et ceux qui le suivent par de faux prodiges qu'on peut pourtant reconnaître comme n'étant pas bons car ils sont toujours unis à la peur, au trouble et au mensonge. Les prodiges de Dieu, vous les connaissez : ils donnent une paix sainte, la joie, le salut, la foi, ils amènent à des désirs et des œuvres saintes. Les autres, non. Réfléchissez donc sur la forme et les conséquences des prodiges que vous pourrez voir à l'avenir attachées à l'œuvre des faux Christs et de ceux qui s'envelopperont des vêtements des sauveurs de peuples et seront au contraire les fauves qui les ruinent. 596. Le mercredi d'avant Pâque : II. Le jour. Le plus grand des commandements, l’obole de la veuve, la destruction du Temple, les sépulcres blanchis.

Comprenez-vous pourquoi à Guadalupe, elle a laissé une image prodigieuse ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de son image, et du culte de l’image, tout simplement, opposée au premier et au deuxième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu (Exode 20, 2-3. "Je suis Yahvé, ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude. Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi.
Tu ne te feras aucune image sculptée, rien qui ressemble à ce qui est dans les cieux, là-haut, ou sur la terre, ici-bas, ou dans les eaux, au-dessous de la terre. Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux et tu ne les serviras pas, car moi Yahvé, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux qui punis la faute des pères sur les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants pour ceux qui me haïssent, mais qui fais grâce à des milliers pour ceux qui m'aiment et gardent mes commandements. Lire 2. 86. Jésus à La Belle Eau : "Je suis le Seigneur ton Dieu" 2. 87. Jésus à La Belle Eau : "Tu ne te feras pas de dieux en ma présence")

Comprenez-vous pourquoi à la rue du Bac, elle a demandé une médaille ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de son image sculptée, et du culte de l’image sculptée tout simplement, opposée au premier et au deuxième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu.

Comprenez-vous pourquoi à Garabandal, elle a demandé des sacrifices, beaucoup de pénitences, et des visites au Saint-Sacrement ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de sa personne, opposée au premier commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu ; elle a dit une vérité, il faut des sacrifices et des pénitences pour éviter les châtiments, et son mensonge, il faut des visites au Saint-Sacrement pour éviter les châtiments — Elle hait la vérité parce qu'elle est le mensonge, elle a dit cette vérité pour séduire l’humanité par la chimère que ce n'est pas la Ténèbre qui a parlé, mais la Lumière. Qu’est-ce que ledit « Saint-Sacrement » ?
Parlez à toute la communauté d'Israël et dites-lui: Le dix de ce mois, que chacun prenne une tête de petit bétail par famille, une tête de petit bétail par maison. Si la maison est trop peu nombreuse pour une tête de petit bétail, on s'associera avec son voisin le plus proche de la maison, selon le nombre des personnes. Vous choisirez la tête de petit bétail selon ce que chacun peut manger. La tête de petit bétail sera un mâle sans tare, âgé d'un an. Vous la choisirez parmi les moutons ou les chèvres. Vous la garderez jusqu'au quatorzième jour de ce mois, et toute l'assemblée de la communauté d'Israël l'égorgera au crépuscule. On prendra de son sang et on en mettra sur les deux montants et le linteau des maisons où on le mangera. Cette nuit-là, on mangera la chair rôtie au feu; on la mangera avec des azymes et des herbes amères. N'en mangez rien cru ni bouilli dans l'eau, mais rôti au feu, avec la tête, les pattes et les tripes. Vous n'en réserverez rien jusqu'au lendemain. Ce qui en resterait le lendemain, vous le brûlerez au feu. Exode 12, 3-10
"Au dixième jour de ce mois, que chacun prenne un agneau par famille et par maison. Et si le nombre des personnes de la maison n'est pas suffisant pour consommer l'agneau, que l'on prenne le voisin avec sa famille de façon à pouvoir consommer tout l'agneau". Car le sacrifice et l'hostie doivent être complets et consommés.
Il ne doit pas en rester une parcelle. Il n'en restera pas. Trop nombreux sont ceux qui vont se repaître de l'agneau. Un nombre qu'on ne peut compter, pour un banquet sans limite de temps, et il n'est pas besoin de feu pour consumer les restes parce qu'il n'y a pas de restes. Les parties qui seront offertes et seront repoussées par la haine seront consumées par le feu même de la victime, par son amour. 9. 8. De Béthanie à Jérusalem.
Or, tandis qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain, le bénit, le rompit et le donna aux disciples en disant: "Prenez, mangez, ceci est mon corps." Puis, prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna en disant: "Buvez-en tous; car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui va être répandu pour une multitude en rémission des péchés. Matthieu 26, 26-28
Réponse de Dieu. Le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité du Fils de Dieu, offerts à l’Humanité par Amour de Dieu pour son Épouse, pour Lui remettre ses péchés et Lui donner la vie, ont été consommés par une partie d’Israël, la grande majorité étant venue à Dieu sans l’esprit surnaturel, sans le désir de la nourriture de l'âme qu’il est juste de se procurer pour la vie éternelle, c’est-à-dire la Loi et les prophètes, mais avec l’esprit humain, dominant avec ses curiosités malsaines ou pour le moins ses imperfections infantiles, une curiosité non pas simple comme celle des petits enfants, mais diminuée comme l'intelligence d'un esprit obtus, pour une nourriture périssable, pour ce qui est superflu (voir 354. Le discours sur le Pain du Ciel, dans la synagogue de Capharnaüm, et la défection de nombreux disciples.).
Le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité du Fils de Dieu, ..., ont été repoussés par l’autre partie d’Israël, ayant préféré la Haine.
Les plaies du Sauveur. Le monde qui hait, les a ouvertes, mais l’Amour en a fait Remède et Lumière. C’est par elles que la Faute a été clouée. C’est par elles qu’ont été suspendus et soutenus tous les péchés des hommes pour que le Feu de l’Amour les consume sur le véritable Autel. (10. 16. Jésus ressuscité au Gethsémani.)
L’Amour a fait Remède et Lumière de ce que la Haine a repoussé. Si la Lumière et la Vie venaient à manquer par la volonté des hommes, malheur à ces jours et à ces lieux où on viendrait à en manquer. En effet les ténèbres veulent étouffer la Lumière et la Vie comme ils l’ont fait à la Parascève. La seconde Parascève serait sans résurrection. (10. 16. Jésus ressuscité au Gethsémani.)
Si le Sacrifice et l'Hostie ne sont pas complets et consommés, malheur !
Qu’est-ce que ledit « Saint-Sacrement » ? C’est le Sacrifice et l'Hostie enfermés dans la lunule d’un ostensoir, un jour donné, le soir ou le matin dudit jour, et conservés dans la lunule pendant la durée d’un jour à quelques jours, c’est une violation du commandement de Dieu : Vous n'en réserverez rien jusqu'au lendemain (Exode 12, 10) ; le sacrifice et l'hostie doivent être complets et consommés. (9. 8. De Béthanie à Jérusalem.). C’est un pouvoir donné à Satan de provoquer ces effrayants bouleversements notés sur la Terre, de répandre sa Haine dans les diocèses et les parties de leurs circonscriptions exposant aux croyants ces visions de cauchemars que sont, le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité du Seigneur glorieux enfermés dans un tombeau de verre. Notez que le Seigneur Tout-Puissant n’avait pas permis que l’Âme et la Divinité de son Fils fussent enfermées dans le tombeau de Joseph d'Arimathie.

Comprenez-vous pourquoi à La Salette, Astarté a parlé du dimanche ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de sa personne, opposée au premier commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu, et sa doctrine d’enfer du culte du dimanche, opposée au quatrième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu : Tu te souviendras du jour du sabbat pour le sanctifier. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage; mais le septième jour est un sabbat pour Yahvé ton Dieu. Tu ne feras aucun ouvrage, toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours Yahvé a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu'ils contiennent, mais il s'est reposé le septième jour, c'est pourquoi Yahvé a béni le jour du sabbat et l'a consacré. (Exode 20, 8-11).
Par ailleurs, elle a prononcé le Nom de Dieu à faux, violant le troisième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu : Tu ne prononceras pas le nom de Yahvé ton Dieu à faux, car Yahvé ne laisse pas impuni celui qui prononce son nom à faux. (Exode 20, 7)

Comprenez-vous pourquoi elle apparait à Medjugorje ?
Réponse de Yéshurun. Parce qu’en parlant par des personnes mariées, mais ne menant pas de vies chastes, fumant la cigarette, elle s’oppose sournoisement au septième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu : Tu ne commettras pas d'adultère. (Exode 20, 14)
Réponse de Dieu. Le corps humain est un temple magnifique qui renferme un autel. Sur l’autel, c’est Dieu qui devrait se trouver. Mais Dieu n’est pas où existe la corruption. Le corps de l’impur a donc un autel déconsacré et sans Dieu. 2.90. Jésus à La Belle Eau : "Tu ne commettras pas l’impureté de corps ni de consentement"

Comprenez-vous pourquoi à Fatima elle a donné une vision de l'enfer ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de son royaume, opposée au premier commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu, opposée au commandement divin de la Genèse : "Tu peux manger de tous les arbres du jardin. Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas, car, le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort." (Genèse 2, 16b. 17)
Aucun prophète de Dieu n’a donné de visions de l’enfer.
Elle a révélé le mal aux enfants pour emporter leurs innocences, elle a suscité des curiosités aux hommes de tous âges pour les emporter dans les filets de Satan.
L'enfant sanctifie, restaure et rafraîchit par le seul rayonnement de ses yeux sans malice. Mais malheur à ceux qui enlèvent sa sainteté à l'enfant par leur scandaleuse manière d'agir ! 5. 40. Le plus grand dans le Royaume des Cieux. Le petit Benjamin de Capharnaüm.
Malheur au monde à cause des scandales! Il est fatal, certes, qu'il arrive des scandales, mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive! Matthieu 18, 7

Comprenez-vous pourquoi elle a demandé la consécration de la Russie à son cœur ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de sa personne, de son cœur, de sa pensée, opposée au premier commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu. (Genèse 2, 16b. 17)
Elle a appelé des foules à invoquer le Nom de la Sainte de Dieu, sur la Russie, insinuant qu’une formule peut conjurer un mal, ou encore qu’une formule peut pousser une nation à faire une chose sans en avoir conscience, ce qui est contraire aux vérités concernant le libre-arbitre, le péché.
Elle a mis au grand jour une pratique magique trouvée chez des nécromanciens. Ceux-ci invoquaient le nom secret de Dieu prononcé par le Grand Prêtre une fois par an dans le secret du Sanctuaire, pensant plier Dieu à leur volonté (Abbé Bullet, Histoire de l'établissement du Christianisme, réédition de 1825, page 140).
Elle a espéré plier Dieu à sa volonté de lui abandonner la Russie.
HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Orgueil.htm" L’orgueil est la luxure de l'intelligence et c'est le péché le plus grand, car c'est le péché même de Lucifer. Dieu pardonne tant de choses et sa Lumière resplendit avec amour pour éclairer les ignorances et dissiper les doutes. Mais Il ne pardonne pas à l'orgueil qui se moque de Lui, en se disant plus grand que Lui." 7. 181. Jésus au Temple pour les Tabernacles. "Le Royaume de Dieu ne vient pas avec apparat"
Elle a insinué que la Russie était le mal, violant le neuvième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu : Tu ne porteras pas de témoignage mensonger contre ton prochain. (Exode 20, 16)
L’Union soviétique a émergé peu après la dernière apparition, elle a été dirigée pendant plus de vingt ans par Joseph Staline, lequel s’est imposé par des éliminations politiques, physiques. Il y avait donc à craindre des maux de ce dirigeant et non des politiques et du peuple soviétiques.
L’Union soviétique a eu ensuite des dirigeants qui ont su prendre de justes décisions en faveur de Cuba, de la Palestine.
La Russie actuelle défend ses valeurs judéo-chrétiennes, tandis que des nations, dont Astarté n’a pas demandé les consécrations, ont abandonné la plupart de leurs valeurs judéo-chrétiennes.
La Russie, les pays du Proche-Orient, dont les ex-alliés de l’Union soviétique, les pays du continent africain, excepté un, ont refusé les unions monstrueuses.

Comprenez-vous pourquoi Astarté a livré trois secrets ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte du secret, elle a incité des foules à la divination, elle a insinué que Dieu, la Lumière, cultive le secret. Elle s’est opposée au commandement divin de la Genèse : Tu peux manger de tous les arbres du jardin. Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas, car, le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort. (Genèse 2, 16b. 17)
Elle a livré un troisième secret à propos de l’identité de, je cite, « l’AntiChrist apparu en Palestine en 1948 ».
Cinquante-trois ans plus tard, travesti sous le Nom du Christ, Satan a dit à un prêtre : « La Bête c’est Israël! » — Notez que l’Adversaire n’a pas dit : La Bête est l’État ayant pris le Nom de Dieu, Israël. De sorte que Satan s’est opposé au troisième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu : Tu ne prononceras pas le nom de Yahvé ton Dieu à faux, car Yahvé ne laisse pas impuni celui qui prononce son nom à faux. (Exode 20, 7)
Cette dame est la femme assise sur la Bête, la Prostituée, dont a parlé Jean, le préféré ? (Apocalypse 17, 3. 9)

Analyse. "Prenez garde que personne ne vous séduise à l'avenir. Je suis le Christ et il n'y aura pas d'autres Christs. Donc quand plusieurs viendront vous dire : "Je suis le Christ" et ils en séduiront un grand nombre, vous ne croyez pas à ces paroles, même si elles sont accompagnées de prodiges. 596. Le mercredi d'avant Pâque : II. Le jour. Le plus grand des commandements, l’obole de la veuve, la destruction du Temple, les sépulcres blanchis.
Des personnages sont venus vers des gens en disant être « le Christ », d’autres « la Vierge », « l’Enfant » et « la Mère ». Leurs paroles et leurs réalités suffisaient à les repousser comme des menteurs.
En vérité, en vérité, le Christ seul a dit la vérité rapportée dans l’Évangile. Ces faux Christ et fausses Vierges, et les visionnaires ayant répété leurs paroles, n’ont pas dit la Vérité, mais ils ont dit des vérités mêlées à des mensonges. Tout lecteur avisé peut s’en rendre compte.
De plus, le Christ s’est révélé comme Christ à Israël, et le Christ a révélé la Virginité de sa Mère à ses élus — notez bien : le Christ a révélé la Vierge, non : la Vierge s’est révélée comme la Vierge (5. 36. De Capharnaüm à Nazareth avec Manaën et les femmes disciples.) — il y a près de deux mille ans strictement, les épiphanies (ou théophanies) du Seigneur constituant les sceaux de son Témoignage : l’Évangile.
Ces personnages ayant dit être « le Christ », ont laissé entendre que le Christ venu dans la Chair il y a près de deux mille ans n’est pas le Christ.
En vérité, le Christ ne s’est plus révélé à l’homme avec sa Chair glorifiée, après son Ascension, conformément à la volonté de son Père. (Ézéchiel 12, 6 : Tu te couvriras le visage pour ne pas voir le pays, car j'ai fait de toi un présage pour la maison d'Israël.)
Ces autres personnages ayant dit être « la Vierge », ont laissé entendre le même mensonge, ces autres personnages ayant dit être « le Christ Enfant » et « la Mère » ont laissé entendre « le Christ est né il y a peu de temps ».
Reconnaissez-vous l’Esprit de l’AntéChrist !
1 Jean 2, 18 Petits enfants, voici venue la dernière heure. Vous avez ouï dire que l'Antichrist doit venir; et déjà maintenant beaucoup d'antichrists sont survenus: à quoi nous reconnaissons que la dernière heure est là.
1 Jean 2, 19 Ils sont sortis de chez nous, mais ils n'étaient pas des nôtres. S'ils avaient été des nôtres, ils seraient restés avec nous. Mais il fallait que fût démontré que tous n'étaient pas des nôtres.
1 Jean 2, 20 Quant à vous, vous avez reçu l'onction venant du Saint, et tous vous possédez la science.
1 Jean 2, 21 Je vous ai écrit, non que vous ignoriez la vérité, mais parce que vous la connaissez et qu'aucun mensonge ne provient de la vérité.
1 Jean 2, 22 Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus soit le Christ? Le voilà l'Antichrist! Il nie le Père et le Fils. (Bible de Jérusalem)
1 Jean 4, 3 et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu; c'est là l'esprit de l'Antichrist. Vous avez entendu dire qu'il allait venir; eh bien! maintenant, il est déjà dans le monde.
2 Jean 7 C'est que beaucoup de séducteurs se sont répandus dans le monde, qui ne confessent pas Jésus Christ venu dans la chair. Voilà bien le Séducteur, l'Antichrist.

Le morcellement du Corps mystique du Christ, dans sa Grande Passion, ayant commencé dès le premier siècle, ayant été aggravé et poursuivi au cours des deux millénaires, comparable à l’ensemble des effets des douleurs du Christ, lors de sa Passion, qui avait commencé dès la première heure du soir du vendredi saint, s’était poursuivi pendant le vendredi et le Sabbat, indique que l’abomination de la désolation a été installée dans le lieu saint dès les temps des douze apôtres, Matthias étant le douzième. (Le Christianisme sera morcelé par la morsure de Satan et beaucoup de parties de ma chair mystique seront détachées, séparées, formant des cellules dans le vain désir de se créer un corps parfait comme le sera le Corps mystique du Christ, c’est-à-dire formé de tous les fidèles unis dans l’Église apostolique qui sera, tant que la terre existera, l’unique véritable Église. 3. 64. Jésus enseigne le Pater Noster.)

Le salut. Le monde s’interroge sur les grands bouleversements actuels, dans la nature. La réponse est à l’intérieur de l’Église : l’abomination de la désolation y est installée depuis près de deux millénaires. (Mais je vous dis aussi en vérité que la Terre sera pareillement détruite quand l’abomination de la désolation entrera dans le nouveau Sacerdoce en conduisant les hommes à l’apostasie pour embrasser les doctrines d’enfer. 635 Leçons sur les sacrements, et prédictions sur l’Église.)
Ces grands désordres actuels indiquent l’approche de « l’épouvante » et « des convulsions » pour le Corps mystique du Christ, et l’humanité tout entière. (Les peuples gémiront dans une terrible épouvante, un petit nombre restant fidèle au Seigneur, et alors aussi, dans des convulsions horribles, viendra la fin avec la victoire de Dieu et de ses élus peu nombreux, et la colère de Dieu sur tous les maudits. 635 Leçons sur les sacrements, et prédictions sur l’Église.)

Ô hommes, que devez-vous faire pour avoir le salut ?

Pourquoi a-t-on ce morcèlement dans le Corps mystique du Christ, au lieu de l’unité ? Pourquoi a-t-on l’œcuménisme au lieu du triomphe de l’Église ?
Réponse de Dieu. Parce que L’anathème est au milieu de toi, Israël; tu ne pourras pas tenir devant tes ennemis jusqu'à ce que vous ayez écarté l'anathème du milieu de vous. (Josué 7, 13b. Bible de Jérusalem)

Dieu n’a inspiré à Maria Valtorta ni les dictées, ni les leçons sur les épîtres aux Romains, ni le Livre d’Azarias, ni les commentaires de l’Apocalypse.
Dieu a révélé à Maria Valtorta des scènes de son Évangile, Il les a révélées à elle et elle seulement. (Isaïe 42, 8 Je suis Yahvé, tel est mon nom! Ma gloire, je ne l’ai pas donnée et ne la donnerai pas à un autre, ni mon honneur aux idoles.)

Enlevez donc les dictées de Satan entre les scènes de l’Évangile ayant été révélées à Maria Valtorta.

Enlevez les épîtres de Saul de Tarse entre les pages des Écritures du Seigneur.




Anasyymnshurun
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 8
Enregistré le : sam. 18 août 2018 00:40
Status : Hors ligne

Re: Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par Anasyymnshurun » sam. 18 août 2018 02:12

Recevez le Christ du Seigneur !
Je suis venu au nom de mon Père et vous ne me recevez pas, alors que vous êtes disposés à recevoir quiconque viendrait en son propre nom, pourvu qu'il vous dise ce qui vous plaît. Vous dites que vous êtes des esprits de foi? Non, vous ne l'êtes pas. Comment pouvez-vous croire, vous qui mendiez la gloire les uns aux autres et ne cherchez pas la gloire des Cieux qui vient de Dieu seul ? La gloire qui est Vérité ne se complaît pas aux intérêts qui s'arrêtent à la terre et caressent seulement l'humanité vicieuse des fils dégradés d'Adam. 4. 87. Le paralytique de la piscine de Bethsaïda.
Faites la volonté du Seigneur ! Aimez Dieu et votre prochain, observez les Dix commandements de Dieu !
Ce ne sont pas ceux qui me disent : "Seigneur ! Seigneur !" qui entreront dans le Royaume des Cieux, mais ceux qui font la volonté de mon Père. Eux seuls entreront dans le Royaume de Dieu. 3. 36. Au pied de la Montagne. Le sabbat après le discours

N’ayez pas d’autre dieu que le Seigneur !

Effacez de vos esprits, de vos cœurs, de vos autels, de vos demeures, de vos lieux de Cultes, les images, les livres, les souvenirs des ministres de Satan :
Hildegarde de Binge, François d'Assise, Dominique de Guzmán, Zita de Lucques, Mathilde de Hefta, Bonfilio dei Monaldi, Giovanni di Buonagiunta, Benedetto dell’ Antella, Bartolomeo degli Amidei, Ricovero dei Lipi-Uguccioni, Ghirardino Sostegni, Alessio Falconieri, Simon Stock, Gertrude la Grande, Angèle de Foligno, Brigitte de Suède, Catherine de Sienne, Rita de Cascia, Jean né João Cidade, Anglèze de Sagazan, Juan Diego Cuauhtlatoatzin, Antonio Botta de Savone, Stanislas Kostka, Marie-Madeleine de Pazzi, Mme Barbe Acarie, dite Marie de l'Incarnation, Armelle Nicolas, dite la bonne Armelle, Catherine Daniélou, María de Ágreda, Marie de ste Thérèse, Marie-Amice Picard, Marie-Archange Biondini, Benoîte Rencurel, Maria de León Bello y Delgado, Véronique Giuliani, capucine, Cécile Bay, Marie-Madeleine Martinengoe, Anna Katharina Emmerick, Marie-Véronique du Cœur de Jésus, Catherine Labouré, Alphonse Ratisbonne, Maximin Giraud et Mélanie Calvat, Bernadette Soubirous, Arnaud-Guilhem, Adèle Brise, Guglielmina Ronconi, Louise Lateau, Eugène Barbedette et son frère Joseph, Marie-Julie Jahenny, Estelle Faguette, Justyna Szafrynska et Barbara Samulowska, Gemma Galgani, Marie-Jean, Marie Thérèse Goretti, Lúcia de Jesus dos Santos, Francisco Marto et sa sœur Jacinta, Ida Peerdeman, Padre Pio, Marthe Robin, Thérèse Neumann, Lucie Màngano, Fernande, Gilberte et Albert Voisin, Andrée et Gilberte Degeimbre, Mariette Beco, Alexandrina Maria da Costa, Jacqueline et Jeanne Aubry Nicole Robin et Laura Croizon, Cosimo Fragomeni, Agnes Sasagawa, Maria Esperanza Medrano de Bianchini, Luz Amparo Cuevas, Ivanka Ivanković, Mirjana Dragićević, Vicka Ivanković, Milka Pavlović, Ivan Ivanković et Ivan Dragićević, Alphonsine Mumureke, Nathalie Mukamazimpaka, Marie-Claire Mukangango, Myrna Nazzour, Renato Baron, Edson Glauber, sa mère à Itapiranga.

Enlevez de vos esprits, de vos cœurs, de vos autels, de vos demeures, de vos lieux de Cultes, les noms de tous les gens ayant été béatifiés, canonisés, au cours des presque deux millénaires.
Mettez sur les montants et architraves de vos esprits, de vos cœurs, de vos demeures et de vos lieux de Culte, le Sang de Dieu et l’hysope de vos repentirs.
Dieu viendra quand Il ne verra que son Nom.

Réponse à des lecteurs de l’Évangile tel qu’il m’a été révélé, mêlé aux mensonges de l’Adversaire.
Simon, le notable d’Emmaüs, et son gendre Cléophas, fils de Cléophas chef de la synagogue d'Emmaüs de la montagne, sont les deux hommes auxquels le Seigneur s’est révélé à Emmaüs.
Le Seigneur a réalisé sa promesse dite notamment au sujet de Simon ("Dieu se révélera à leurs âmes. Que la paix, en attendant, descende sur eux. Sans la paix on n'entend pas Dieu." 2. 107. Dans la maison du chef de la synagogue Cléophas.), en dissipant son trouble, et en se révélant à son âme.
Ouvrez vos yeux corporels et spirituels !
Dieu a prédit ce fait, Il l’a réalisé, et, par Maria, Il a donné le témoignage de sa prédiction et de la réalisation de sa prédiction.
Pareillement, Dieu a prédit à ses apôtres une fin du Temple (596. Le mercredi d'avant Pâque : II. Le jour. Le plus grand des commandements, l’obole de la veuve, la destruction du Temple, les sépulcres blanchis.).
Comprenez. Dieu a prédit notamment une fin du Temple pour les temps des apôtres. Elle s’est accomplie. Dieu a attiré Luc à Lui et, par lui, Il a donné le témoignage de la fin du premier Temple.

Vous êtes semblables aux témoins d’Emmaüs auxquels le Seigneur a dit notamment : L'erreur d'Israël est celle-ci : d'avoir mal interprété la royauté du Christ. (625 Dimanche de la Résurrection : Jésus apparaît aux disciples d'Emmaüs.)
Car votre erreur est également de n’avoir pas compris la royauté du Christ, la dignité royale du prêtre Melchisédech, dans le temps, dans l’espace, et dans les moyens.
Ce qui le prouve est que vous placez l’effusion de l’Esprit de Dieu sur toute chair, de l’ère paradisiaque, dans les deux mille ans de la Grande Passion, vous prenez donc les serviteurs de Satan pour les serviteurs du Seigneur.
Dieu n’est pas comme un des rois de la terre qui, dominant sur leurs sujets, ne reçoivent guère ou bien peu d’amours de leurs sujets.
Vous qui faites connaître l’Évangile tel qu’il m’a été révélé, mêlé aux mensonges de l’Adversaire, comprenez donc que l’ère paradisiaque où personne n’aura plus à instruire personne en disant « connais le Seigneur », est encore à venir.
Jérémie 31, 31 Voici venir des jours - oracle de Yahvé - où je conclurai avec la maison d'Israël (et la maison de Juda) une alliance nouvelle.
Jérémie 31, 32 Non pas comme l'alliance que j'ai conclue avec leurs pères, le jour où je les pris par la main pour les faire sortir du pays d'Egypte - mon alliance qu'eux-mêmes ont rompue bien que je fusse leur Maître, oracle de Yahvé!
Jérémie 31, 33 Mais voici l'alliance que je conclurai avec la maison d'Israël après ces jours-là, oracle de Yahvé.
Je mettrai ma Loi au fond de leur être et je l'écrirai sur leur cœur. Alors je serai leur Dieu et eux seront mon peuple.
Jérémie 31, 34 Ils n'auront plus à instruire chacun son prochain, chacun son frère, en disant: "Ayez la connaissance de Yahvé!" Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands - oracle de Yahvé - parce que je vais pardonner leur crime et ne plus me souvenir de leur péché.
"Tu ne te feras pas des dieux en ma présence". Vous avez entendu comment Dieu est omniprésent par son regard et sa parole. En vérité nous sommes toujours en sa HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Presence.htm" \o "Présence =>" présence. Enfermés dans une chambre ou au milieu du public du Temple, nous sommes également en sa présence. Bienfaiteurs cachés qui dérobons notre visage à celui que nous assistons, assassins qui attaquons le voyageur dans un défilé solitaire et le tuons, nous sommes également en sa présence. Il est en sa présence le roi au milieu de sa cour, le soldat sur le champ de bataille, le lévite à l’intérieur du Temple, le sage penché sur ses livres, le paysan sur son sillon, le marchand à son comptoir, la mère penchée sur le berceau, l’épouse dans la chambre nuptiale, la jeune fille dans le secret de la maison paternelle, l’enfant qui étudie à l’école, le vieillard qui s’étend pour mourir. Tous sont en sa présence et pareillement les actions de l’homme sont en sa présence. Toutes les actions de l’homme ! Parole terrible ! Et consolante parole ! Elles seront terribles si les actions ont pour but le péché, elles seront consolantes si elles poursuivent la sainteté. Savoir que Dieu voit est un frein pour la mauvaise conduite, un réconfort pour les bonnes actions. Dieu voit celui qui agit bien. Je sais qu’Il n’oublie pas ce qu’Il voit. Je crois qu’Il récompense les bonnes actions. Je suis donc certain d’avoir cette récompense et je me repose sur cette certitude. Elle me donnera une vie sereine et une mort tranquille, parce que dans la vie et dans la mort mon âme sera consolée par l’étoile rayonnante de l’amitié de Dieu. C’est ainsi que raisonne celui qui agit bien. Mais celui qui agit mal, pourquoi ne pense-t-il pas que parmi les actions défendues, il y a les cultes idolâtriques ? Pourquoi ce dernier ne dit-il pas : “Dieu voit que pendant que je simule un culte saint, j’adore un dieu ou des dieux menteurs auxquels j’ai érigé un autel qui est secret aux yeux des hommes, mais connu de Dieu” ?
Quels dieux, direz-vous, si, même au Temple, il n’y a pas de représentation de Dieu ? Quel visage ont ces dieux, s’il a été impossible de donner un HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Visage.htm" \o "Visage =>" visage au Dieu Vrai ? Oui. Impossible de Lui donner un visage, car le Parfait et le Très Pur ne peut-être dignement représenté par l’homme. Seul l’esprit entrevoit sa spirituelle et sublime beauté, entend sa voix, goûte sa tendresse, quand Il se répand près d’un saint qui mérite ce contact divin. Mais l’œil, l’ouïe, la main de l’homme ne peuvent voir ou entendre et par conséquent exprimer par le son d’une cithare ou par le marteau et le ciseau sur le marbre ce qu’est le Seigneur. Oh ! bonheur sans fin lorsque, ô esprits des justes, vous verrez Dieu ! Le premier regard sera l’aurore d’une béatitude qui vous accompagnera dans les siècles des siècles. Cependant, ce que l’homme ne peut faire pour le Vrai Dieu, voilà qu’il le fait pour des dieux menteurs. L’un HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Idoles.htm" \o "Idoles =>" érige un autel à la femme, un second à l’or, un autre à la puissance, un autre à la science, un autre aux triomphes militaires. L’un adore l’homme puissant, son semblable dans l’ordre naturel, qui ne le dépasse que par la force ou la chance. Un autre s’adore lui-même et dit : “Il n’y a personne qui m’égale”. Voilà les dieux de ceux qui appartiennent au peuple de Dieu. Ne vous étonnez pas de voir les païens adorer les animaux, les reptiles ou les astres. Combien de reptiles ! Combien d’animaux ! Combien d’astres éteints vous adorez dans vos cœurs ! Les lèvres prononcent des paroles mensongères pour flatter, pour posséder, pour corrompre. Et n’y a-t-il pas là les prières d’une idolâtrie secrète ? Les cœurs couvent des pensées de vengeance, de trafic, de prostitution. Est-ce que ce n’est pas là le culte aux dieux immondes du plaisir, de l’avidité, du mal ?
Il est dit : “Tu n’adoreras rien de ce qui n’est pas ton Dieu Vrai, Unique, Éternel ”. Il est dit : “Je suis le Dieu fort et jaloux ”.
Fort : Aucune autre force n’est plus HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Puissance.htm" \o "Puissance =>" forte que la sienne. L’homme est libre d’agir, HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Satan.htm" \o "Satan" Satan est libre de tenter. Mais, quand Dieu dit : “Ça suffit ”, l’homme ne peut plus mal agir et Satan ne peut plus tenter. Ce dernier refoulé en son enfer, abattu l’autre dans l’excès de ses mauvaises actions, car il y a une limite que Dieu ne lui permet pas de dépasser. Jaloux : De qui ? De quelle HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Jaloux.htm" \o "Jalousie =>" jalousie ? La mesquine jalousie des petits hommes ? Non, mais de la sainte jalousie de Dieu pour ses fils. La juste jalousie. L’amoureuse jalousie. Il vous a créés. Il vous aime. Il vous veut. Il sait ce qui vous nuit. Il connaît ce qui tend à vous séparer de Lui. Et Il est jaloux de ce qui se met entre le Père et ses fils et les dévie de l’unique amour qui est salut et paix : Dieu. Comprenez cette divine jalousie qui n’est pas mesquine, qui n’est pas cruelle, qui n’emprisonne pas. Mais qui est amour infini, bonté infinie et liberté sans limite, qui se donne à la créature finie pour l’aspirer à Lui et en Lui et la rendre coparticipante de son infinitude. Un bon père ne veut pas être seul à jouir de ses richesses. Mais il veut que ses enfants y participent. Au fond, c’est plus pour ses enfants que pour lui-même qu’il les a accumulées. C’est la même chose pour Dieu. Mais en portant, dans cet amour et ce désir, la perfection qui se trouve dans chacune de ses actions. Ne décevez pas le Seigneur. Il promet le châtiment pour les coupables et pour les fils des fils coupables. Et Dieu ne ment jamais dans ses promesses. Mais que votre esprit ne s’abatte pas, ô fils de l’homme et de Dieu. Écoutez l’autre promesse et exultez : “Et Je fais miséricorde jusqu’à la millième génération à ceux qui m’aiment et observent mes commandements". Jusqu’à la millième génération des bons et jusqu’à la millième HYPERLINK "http://www.maria-valtorta.org/Thematiqu ... lesses.htm" \o "Faiblesses" faiblesse des pauvres fils de l’homme, qui tombent non par malice mais par étourderie et par les pièges du démon. Plus encore. Je vous dis que Lui ouvre ses bras si, le cœur contrit et le visage baigné de larmes, vous dites : “Père, j’ai péché. Je le sais. Je m’humilie et le reconnais devant Toi. Pardonne-moi. Ton pardon sera ma force pour revenir à ‘vivre’ la vraie vie ”. Ne craignez pas. Avant que vous ne péchiez par faiblesse, Lui savait que vous auriez péché. Mais son Cœur ne se ferme que lorsque vous persistez dans le péché, en le voulant réellement, en faisant d’un péché ou de plusieurs péchés vos horribles dieux. Abattez toutes les idoles, faites place au Dieu Vrai. Il descendra par sa gloire pour consacrer votre cœur, quand Il ne verra que Lui seul en vous. Rendez à Dieu sa demeure. Ce n’est pas dans des temples de pierre, mais dans le cœur des hommes qu’elle se trouve. Lavez-en le seuil, débarrassez l’intérieur de tout luxe inutile ou coupable. Dieu seul. Lui seul. Lui est Tout ! Et en rien n’est inférieur au Paradis le cœur d’un homme ou réside Dieu, le cœur d’un homme qui chante son amour à l’Hôte Divin. Faites de tous vos cœurs un Ciel. Commencez la cohabitation avec le Très-Haut. Dans votre éternel demain, elle se perfectionnera en puissance et en joie parfaites. Mais ici-bas, elle pourra déjà surpasser l’étonnement tremblant d’Abraham, de Jacob et Moïse. Parce qu’elle ne sera plus en effet la rencontre fulgurante et effrayante avec le Puissant, mais le séjour avec le Père et l’Ami qui descend pour dire : “Ma joie est de me trouver parmi les hommes. Tu me rends heureux. Merci, fils." 2. 87. Jésus à La Belle Eau : "Tu ne te feras pas de dieux en ma présence"


Yeshurun Yohamyriyech
Héraut De Malachie
HYPERLINK "https://www.facebook.com/heraut.demalachie.9" https://www.facebook.com/heraut.demalachie.9



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21109
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par yacoub » sam. 18 août 2018 16:12

Bienvenue cher ami, je ne crois pas du tout aux religions.



Anasyymnshurun
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 8
Enregistré le : sam. 18 août 2018 00:40
Status : Hors ligne

Re: Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par Anasyymnshurun » sam. 18 août 2018 16:57

Mon frère ,la religion c'est l'amour et le désir d'aller vers Celui en qui nous croyons.




Anasyymnshurun
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 8
Enregistré le : sam. 18 août 2018 00:40
Status : Hors ligne

Re: Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par Anasyymnshurun » sam. 18 août 2018 22:19

Lettre ouverte


Le mardi 3 Elul 1990 de la Résurrection du Seigneur Jésus-Christ
14 août 2018
3 Elul 5778
2 Dou-I Hidjja 1439


À monsieur François-Michel Debroise,

Aux Chrétiens du Catholicisme : Cardinaux, Primats, Évêques, Archevêques, Prêtres, Diacres, Diaconesses, Séminaristes, Abbés, Abbesses, Prieurs, Prieures, Moines, Moniales, Religieux, Religieuses, Laïcs,
Aux Chrétiens du Christianisme orthodoxe : Patriarches, Archevêques, Métropolites, Évêques, Prêtres, Diacres, Laïcs,
Aux Chrétiens du Protestantisme : Ministres, Pasteurs, Docteurs, Diacres, Laïcs,
Aux Chrétiens du Restaurationnisme : Présidents, Membres, Apôtres, Béthélites, Grands-prêtres, Surveillants, Prêtres, Laïcs,
Aux Juifs : Grands Rabbins, Rabbins, Laïcs, Prosélytes,
Aux Musulmans : Imams, Mollahs, Recteurs, Oulemas, Fidèles,
De tous les pays.

La première parole du Père et Seigneur est celle-ci : "Je suis le Seigneur ton Dieu".
Il n'est pas un instant du jour où cette parole ne résonne et ne soit manifestée par la voix et le doigt de Dieu. Où ? Partout... Tout ne cesse de le dire. Depuis l'herbe jusqu'à l'étoile, de l'eau au feu, de la laine à la nourriture, de la lumière aux ténèbres, de la santé à la maladie, de la richesse à la pauvreté. Tout le dit : "Je suis le Seigneur. C'est par Moi que tu as ceci. Une de mes pensées te le donne, une autre te l'enlève. Il n'est pas d'armée puissante ni de défense qui puisse te faire échapper à ma volonté". Elle crie dans la voix du vent, elle chante dans le murmure de l'eau, elle se répand dans le parfum des fleurs. Elle se grave sur le sommet des monts. Elle murmure, elle parle, elle appelle, elle crie dans les consciences : "Je suis le Seigneur ton Dieu".
Ne l'oubliez jamais ! Ne fermez pas vos yeux, vos oreilles, n'étranglez pas votre conscience pour ne pas l'entendre, cette parole. Elle n'en existe pas moins. Le moment vient où sur le mur de la salle du festin, ou sur les flots déchaînés de la mer, sur les lèvres rieuses de l'enfant ou sur la pâleur du vieillard qui va mourir, sur la rose parfumée ou dans le tombeau fétide, elle arrive, écrite par le doigt de feu de Dieu. Il vient un moment où, dans l'ivresse du vin et des plaisirs, dans le tourbillon des affaires, dans le repos de la nuit, dans une promenade solitaire, elle élève la voix et dit : "Je suis le Seigneur ton Dieu" et cette chair que tu baises avidement, cette nourriture que tu avales goulûment, et cet or que ton avarice accumule, et ce lit où tu restes paresseusement, et le silence, et la solitude et le sommeil, rien ne peut la faire taire.
"Je suis le Seigneur ton Dieu", le Compagnon qui ne t'abandonne pas, l'Hôte que tu ne peux chasser. Es-tu bon ? Voici que l'hôte et compagnon est le bon Ami. Es-tu pervers et coupable Voilà que l'hôte et compagnon devient le Roi irrité et ne donne pas la paix. Mais Il ne quitte pas, ne quitte pas, ne quitte pas. Il n'est permis qu'aux damnés de se séparer de Dieu. Mais la séparation est le tourment inapaisable et éternel. "Je suis le Seigneur ton Dieu" et j’ajoute "qui t'a tiré de la terre d'Égypte, de la maison de l'esclavage ". Oh ! combien en vérité maintenant, je le dis avec justesse ! De quelle Égypte, de quelle Égypte te tire-t-Il pour t'amener à la terre promise qui n'est pas ce lieu-ci, mais le Ciel ! L'éternel Royaume du Seigneur où il n'y aura plus de faim ni de soif, de froid ni de mort, mais où tout ruissellera de joie et de paix, et où tout esprit sera rassasié de paix et de joie.
C'est à la vraie servitude que maintenant Il vous arrache. Voici le Libérateur. C'est Moi. Je viens briser vos chaînes. Tout dominateur humain peut connaître la mort, et par sa mort les peuples esclaves recouvrer leur liberté. Mais Satan ne meurt pas. Il est éternel. C'est le dominateur qui vous a mis dans les fers pour vous traîner où il le veut. Le péché est en vous et le péché est la chaîne par laquelle Satan vous tient. Je viens briser la chaîne. C'est au nom du Père que je viens et c'est aussi mon désir. C'est pour que s'accomplisse la promesse qui n'a pas été comprise : "Je t'ai tiré de l'Égypte et de l'esclavage".
C'est maintenant qu'elle a son accomplissement spirituel. Le Seigneur votre Dieu vous enlève à la terre de l'idole qui séduisit les Premiers Parents, Il vous arrache à l'esclavage de la faute, Il vous revêt de la Grâce, Il vous admet à son Royaume. En vérité je vous dis que ceux qui viendront à Moi pourront, dans la douceur de la voix paternelle, entendre le Très-Haut dire en leur cœur bienheureux: "Je suis le Seigneur ton Dieu qui t'attire à Moi libre et heureux".
Venez, Tournez vers le Seigneur votre cœur et votre visage, votre prière et votre volonté. L'heure de la Grâce est venue." 2. 86. Jésus à La Belle Eau : "Je suis le Seigneur ton Dieu"

Avant tout, je tiens à dire que j’essaie d’aimer mon prochain.
Après ce rappel du discours du Seigneur sur le premier commandement de la très douce Perfection du Décalogue du Seigneur Tout-Puissant, qui est ma Doctrine, et de Laquelle découle cette « lettre ouverte » que notre Seigneur m’a inspirée, en son Nom je vais essayer d’expliquer pourquoi : « je vois la vérité historique des paroles du Fils de Dieu, mon Seigneur Jésus-Christ, en Matthieu 24, 15-25, dans le livre des Actes des Apôtres. »
Les faits rapportés par Luc dans le livre des Actes des Apôtres ont été prédits par notre Seigneur Jésus-Christ en Matthieu 24, 15-25 (voir Marc 13, 14-23).
Notre Seigneur Jésus-Christ a conclu sa prédiction relative à "La grande tribulation de Jérusalem" (cf. Bible de Jérusalem) par ces mots : "Voici que je vous ai prévenus" (Matthieu 24, 25) (voir Marc 13, 23).
Notre Seigneur Jésus-Christ n'a pas été compris. La vérité est que l'abomination de la désolation, prédite par la plupart des prophètes, a été installée dans le lieu saint dès les temps des douze apôtres, le douzième étant Matthias. C'est la triste vérité que Dieu m'a dit de dire à mon prochain.

En somme. "Les douleurs" et "La grande tribulation de Jérusalem" ont commencé aux temps des douze apôtres. "Le temps de la fin" viendra avec l'avènement manifeste du Fils de l'homme, les hommes et femmes qui auront persévéré jusqu'à ce temps, étant sauvés d’un grand malheur, mettant fin aux "douleurs", aux martyres moraux, matériels et spirituels, ... L’Évangile du Royaume de Dieu, présent, et à venir sur la nouvelle terre, sera prêché dans le monde entier, comme témoignage pour toutes les nations. Puis la "fin du temps" viendra ...
Le Fils de l'homme viendra peu avant un grand malheur. La fin du (dernier) temple viendra avec ce grand malheur, détruisant tous les repaires de Satan, toutes les Églises où l’abomination de la désolation n’aura pas été enlevée.
Puis la "fin du temps" viendra pour toutes les nations dans de grands bouleversements cosmiques, mettant fin à "la dernière tribulation", et, avec ces grands bouleversements, l'avènement glorieux du Fils de l'homme — L'humanité entreverra la Passion du Christ dans la Grande Passion, le Signe de Jonas prédit aux générations qui n’auront pas voulu du Christ, en laquelle elle aura été laissée à la merci de l'Adversaire, deux millénaires pour deux jours (Personne, à moins d'y être appelé par Dieu pour une mission spéciale, ne comprendra cette passion dans la grande Passion. Puisque l'homme est matériel, même dans l'amour et dans la méditation, il y en aura qui pleureront et souffriront à cause des coups que j'ai reçus, et de mes tortures de Rédempteur, mais on ne mesurera pas cette torture spirituelle qui, croyez-le, vous qui m'écoutez, sera la plus atroce... 9. 21. L'agonie et la capture au Gethsémani. Et le monde des rachetés dira : "Après deux jours, c'est-à-dire deux temps de l'éternité, durant lesquels il nous aura laissés à la merci de l'Ennemi, qui avec toutes ses armes nous aura frappés et tués comme nous avons frappé et tué le Saint — et nous le frappons et le tuons parce que toujours il y aura la race des Caïns qui tueront par leurs blasphèmes et leurs œuvres mauvaises le Fils de Dieu, le Rédempteur, en décochant des flèches mortelles non sur son éternelle Personne glorifiée, mais sur leur âme rachetée par Lui, pour la tuer, et pour le tuer par conséquent dans leurs âmes — c'est seulement après ces deux temps que viendra le troisième jour et que nous ressusciterons en sa présence dans le Royaume du Christ sur la Terre et que nous vivrons en sa présence dans le triomphe de l'Esprit. 9.12. Le mardi d'avant Pâque : I – la nuit). Dieu, par ces grands bouleversements, relèvera la Tente de David, créant une terre nouvelle, des cieux nouveaux, fondant son Royaume sur cette terre, sous ces cieux, mettant fin à ce que le temps aura effacé et l'orgueil aura confondu, etc.
Le Divin Paraclet, qui aura été donné aux apôtres après la Passion du Christ, par ses Mérites infinis, sera donné à l'humanité après la Grande Passion du Christ, par ses Mérites infinis, pour une ère paradisiaque de mille années.
L’ère paradisiaque prendra fin avec "La (deuxième) grande tribulation de Jérusalem", l'abomination de la désolation, prédite par la plupart des prophètes, étant (ré)installée dans le lieu saint. Le Fils de l'homme reviendra — son avènement étant manifeste — peu avant un grand malheur, trois fois malheur. La fin du (tout dernier) temple viendra avec ce grand malheur, détruisant tous les repaires de Satan, toutes les Églises où l’abomination de la désolation aura été installée.
Puis la "fin du monde" viendra pour toutes les nations dans de plus grands bouleversements cosmiques, mettant fin à "la dernière tribulation", et, avec ces grands bouleversements, l'avènement très glorieux du Fils de l'homme. Sur la terre morte viendra la résurrection des ossements dont ont parlé les prophètes. Etc.

Soyez attentif. À propos de la fin du temple, toute proche, il ne restera pas pierre sur pierre, tout sera jeté bas par la grande armée de Dieu (A sa vue, les peuples sont dans les transes, tous les visages perdent leur couleur. Ils s'élancent comme des braves, tels des guerriers, ils escaladent les murailles. Chacun va droit sa route, sans s'écarter de sa voie. Nul ne bouscule son voisin, chacun va son chemin; à travers les traits ils foncent sans rompre leurs rangs. Ils se ruent sur la ville, s'élancent sur les murailles, escaladent les maisons, pénètrent par les fenêtres comme des voleurs. Joël 2, 6-9), des lieux de Culte où, sur les montants et architraves, Dieu ne verra pas, et ne verra pas uniquement, le Sang de son Fils et l’aspersion d'hysope du repentir de ses prêtres.

L’abomination de la désolation a été installée dans le Nouveau Sacerdoce, il y a près de deux millénaires. La terre a été détruite.
Comprenez. Avec l’expansion de l’Église, maintenue en vie par le Sacrifice du Christ, par ses Mérites Infinis, l’amour, la justice, d’îlots d’hommes semblables à des phares sur des eaux agitées, des hommes ont répandu l’abomination de la désolation et la désolation, jusqu’aux confins de la terre, tous les peuples ayant été finalement conduits à l’apostasie pour embrasser les doctrines d’enfer.

Le Fils de Dieu avait perfectionné la Loi donnée par son Père à Moïse pour Israël, c’est-à-dire, l’Humanité tout entière, observant la Loi, et réalisant tout ce que les prophètes avaient vécu et écrit au sujet d’Israël, renfermant tout ce qui concernait Israël, le Christ, sous des symboles et des figures.

La Grande Passion ou les désolations de l’abomination de la désolation. Le morcellement du Corps mystique du Christ, dans sa Grande Passion, ayant été provoqué dès le premier siècle, aggravé dans le premier millénaire, provoqué encore dans le deuxième millénaire, comparable aux effets des douleurs corporelles, morales, et spirituelles du Christ en sa Passion, qui avait commencé dès la première heure du soir du vendredi saint, avait été complète le vendredi, et le Sabbat avec les dernières Douleurs de la Co-Rédemptrice (346. Jésus prédit pour la première fois sa Passion. Il blâme Pierre.), le morcellement du Corps mystique du Christ indique que l’abomination de la désolation a été installée dans le lieu saint dès les temps des douze apôtres, Matthias étant le douzième.
L’abomination de la désolation installée dans le lieu saint fortifié de Gethsémani (630 Les apôtres envoyés à Gethsémani. Méditations sur la prière du Notre-Père. page 100) (Daniel 11, 31 : voir Actes 5, 1-10. 8, 1-3), a conduit les apôtres troublés à un premier acte d’apostasie au premier concile de Jérusalem, pour embrasser une première doctrine d’enfer (Actes 15, 19-20 : il ne faut pas tracasser ceux des païens qui se convertissent à Dieu. Qu'on leur mande seulement de s'abstenir de ce qui a été souillé par les idoles, des unions illégitimes, des chairs étouffées et du sang.), à la place de la Doctrine du Christ qui est la très douce Perfection du Décalogue de Dieu (Exode 20, 2-17. Lévitique 11, 1-47. 18, 1-30. Etc.), et, avec ce premier acte, au premier morcellement du Corps mystique du Christ, entre chrétiens juifs et païens (Le Christianisme sera morcelé par la morsure de Satan et beaucoup de parties de ma chair mystique seront détachées, séparées, formant des cellules dans le vain désir de se créer un corps parfait comme le sera le Corps mystique du Christ, c’est-à-dire formé de tous les fidèles unis dans l’Église apostolique qui sera, tant que la terre existera, l’unique véritable Église. 3. 64. Jésus enseigne le Pater Noster. Mais je vous dis aussi en vérité que la Terre sera pareillement détruite quand l’abomination de la désolation entrera dans le nouveau Sacerdoce en conduisant les hommes à l’apostasie pour embrasser les doctrines d’enfer. 635 Leçons sur les sacrements, et prédictions sur l’Église.).
L’abomination de la désolation installée dans les lieux saints, a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour embrasser notamment : l’arianisme condamné au concile de Nicée, autre morcellement du Corps mystique du Christ, entre chrétiens ariens et non ariens ; une foi selon le symbole de Nicée promulgué au concile de Nicée, contraire à la vraie foi (354. Le discours sur le Pain du Ciel, dans la synagogue de Capharnaüm, et la défection de nombreux disciples. Le "Credo" de la vie future sans lequel on ne peut se sauver.) ; le nestorianisme condamné au concile d’Éphèse, autre morcellement du Corps mystique du Christ, entre chrétiens nestoriens et non nestoriens ; le monophysisme condamné au concile de Chalcédoine, autre morcellement du Corps mystique du Christ, entre chrétiens monophysites et non monophysites ; le culte des images, autorisé au concile de Nicée II, contraire au deuxième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu (Exode 20, 4 : Tu ne te feras aucune image sculptée, rien qui ressemble à ce qui est dans les cieux, là-haut, ou sur la terre, ici-bas, ou dans les eaux, au-dessous de la terre.), l’idolâtrie ayant amené l’Iconoclasme, des destructions massives d’icônes, et des persécutions à l’égard des idolâtres iconodules.
Comprenez que ces désolations sont survenues à cause de l’abomination de la désolation installée dans les lieux saints. (Eh bien, je vous exhorte à veiller pour que n'arrive pas ce qui est survenu dans l'Eden: que ne s'y insinue pas le serpent du mensonge, de la calomnie, du péché, pour qu'il ne morde pas votre cœur en vous séparant de Dieu. Veillez et restez fermes dans la Foi... Ne vous agitez pas. Ne faites pas des actes d'incrédulité. Cela pourrait arriver parce que le Maudit entrera, essaiera d'entrer, partout, comme il est déjà entré en beaucoup d'endroits pour détruire l’œuvre de Dieu. Et tant qu'il entre dans l'endroit, le Subtil, l'Astucieux, l'Infatigable, et qu'il scrute et qu'il prête l'oreille, dresse des embûches, bave, tente de séduire, il y a encore peu de mal. Rien ni personne ne peut l'empêcher de le faire. Il l'a fait au Paradis Terrestre... Mais le plus grand mal c'est de le laisser séjourner sans le chasser. L'ennemi que l'on ne chasse pas finit par devenir le maître de l'endroit car il s'y installe et y construit ses repaires et ses citadelles. Donnez-lui tout de suite la chasse, mettez-le en fuite avec l'arme de la Foi, de la Charité, de l'Espérance dans le Seigneur. Mais le plus grand mal, le mal suprême, ensuite, c'est quand non seulement on le laisse vivre tranquillement parmi les hommes, mais quand on le laisse pénétrer de l'extérieur à l'intérieur, et qu'on le laisse se faire un nid dans le cœur de l'homme. Oh ! alors !! Et pourtant déjà beaucoup d'hommes l'ont accueilli dans leur cœur pour faire échec au Christ. 6. 91. Adieu à Béther.)
L’abomination de la désolation a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour embrasser notamment : le Filioque contraire à la vérité, à savoir que le Père a engendré le Fils de son Amour avec Amour, avec l’Amour, l'Esprit de son Esprit, la Perfection des Perfections divines (5. 51. Le miracle du Jourdain en crue. 7. 203. "Je suis la Lumière du Monde"), la querelle du Filioque ayant provoqué le Schisme d’Orient, un grand morcellement du Corps mystique du Christ entre chrétiens orthodoxes et catholiques, une grande douleur pour Dieu.
Ce qu'a laissé le gazam, la sauterelle l'a dévoré! Ce qu'a laissé la sauterelle, le yèlèq l'a dévoré! Ce qu'a laissé le yèlèq, le hasil l'a dévoré! Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez! Tous les buveurs de vin, lamentez-vous sur le vin nouveau: il vous est retiré de la bouche! Joël 1, 4-5
Ce qu’a laissé une hérésie dévastatrice, une autre hérésie plus dévastatrice l’a dévoré. Etc. Beaucoup de chrétiens ont préféré ces hérésies. Ils ont été semblables à des ivrognes parce qu’ils ont pleuré pour des choses sans importances à côté du Vin Nouveau, et ont préféré les fuir et Le perdre : En effet, le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité du Seigneur, leur ont été retirés de la bouche.
L’abomination de la désolation a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour embrasser le valdéisme ; le hussitisme ; elle a amené le grand schisme d’Occident, ayant divisé la chrétienté catholique en deux courants rivaux ; le Schisme de Luther et la réforme protestante, un autre grand morcellement du Corps mystique du Christ entre chrétiens catholiques et protestants.
Dans une humanité plongée dans une grisaille nébuleuse d'hérésies et de vices, ayant subi et livré de nombreuses guerres effrayantes, ayant cru pour une part, une et une fois, en la proximité d’une fin du monde, des visionnaires se sont élevés disant « ce sont des signes de la fin », envoyés par Satan et sa Prostituée travestis en sauveurs de peuples. L’abomination de la désolation, a dès lors conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour embrasser d’autres doctrines d’enfer : la prière du chapelet faite de salutations occultant la Divinité du Seigneur proclamée par l’Archange Gabriel à la Sainte de Dieu, la Vierge Marie ; les litanies contraires à la prière du cœur ; du fétichisme contraire à la foi avec des icônes, des reliques, des objets (le scapulaire), etc. ; les indulgences ; des visions contraires à la vérité, à l’espérance ; la conservation, l’incorruptibilité contraires à la vérité du commandement : Car tu es glaise et tu retourneras à la glaise. (Genèse 3, 19c)
L’abomination de la désolation a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour ériger de nombreux hauts lieux en son nom, notamment à Tepeyac, Le Laus, Rome, La Salette-Fallavaux, Lourdes, Champion, Pontmain, Gietrzwald, Fátima, Beauraing, Banneux, Betania, Amsterdam, Akita, Kibeho, San Nicolás de los Arroyos.
Elle (mon Église) n'a pas reconnu que c'est moi qui lui donnais le froment, le vin nouveau et l'huile fraîche, qui lui prodiguais cet argent et cet or qu'ils ont employés pour Baal! Osée 2, 10
L’abomination de la désolation a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour se fabriquer un veau d’or noir (Daniel 2 ; Daniel 7, 7 : elle avait de grandes dents de fer), suivant une énième doctrine d’enfer proposée comme le fruit d’« une série d’importantes découvertes scientifiques » par Bernadette Soubirous (voir la deuxième prophétie), à savoir : la terre travaillera la terre pour en tirer la subsistance de l’homme, à la place du commandement de Dieu : A force de peines tu en tireras subsistance tous les jours de ta vie. (Genèse 3, 17b). A la sueur de ton visage tu mangeras ton pain, jusqu'à ce que tu retournes au sol, puisque tu en fus tiré. (Genèse 3, 19b)
L’abomination de la désolation installée dans les lieux saints, a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour embrasser notamment : le modernisme : l'agnosticisme, l'immanentisme, l'évolutionnisme ; l'aggiornamento réalisé au Concile du Vatican II, ayant cherché à embrasser le modernisme (voir « Subsistit in »), ayant provoqué un Schisme, un autre morcellement du Corps mystique du Christ entre chrétiens modernistes et traditionnalistes ; l’œcuménisme ayant poussé les chrétiens séparés à des renoncements (exemple « ex Patre procedit ») ; l’enseignement de l’Évangile scientifiquement bien, spirituellement mal ; des altérations, changements, modifications de l’Évangile ayant amené l’apostasie (voir les dictées de Satan introduites entre les scènes de la vie du Seigneur dans « L’Évangile tel qu’il m’a été révélé ») ...
Mais plus je les appelais, plus ils s'écartaient de moi; aux Baals ils sacrifiaient, aux idoles ils brûlaient de l'encens. Osée 11, 2
L’abomination de la désolation a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour rejeter les signes religieux dans les espaces publics, le voile islamique, pour embrasser les interruptions de grossesse, le pacte civil de solidarité, l’euthanasie, le mariage homosexuel, l’identité de genre, ...
L’abomination de la désolation installée dans les lieux saints, a conduit des hommes à d’autres actes d’apostasie pour repousser le Corps, le Sang, l’Âme, la Divinité du Fils de Dieu, Dieu, pire, après s’en être nourris, à Le rejeter et Le mélanger en eux aux mets de Mammon, adultères, fornications, ..., à célébrer dans les lieux saints des unions monstrueuses en violation du commandement : Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination. (Lévitique 18, 22) Etc ...
Pour conclure. Si Yahvé Sabaot ne nous avait laissé quelques rares survivants, nous serions comme Sodome, nous ressemblerions à Gomorrhe. Isaïe 1, 9

Zoom sur des faux Christs et faux prophètes. Comprenez-vous pourquoi María de Ágreda et Anna Katharina Emmerick ont dit que, Simon, notable d’Emmaüs, dont Cléophas, fils de Cléophas chef de la synagogue d'Emmaüs de la montagne, était le gendre, auxquels le Seigneur s’est manifesté à Emmaüs, comprenez-vous pourquoi María de Ágreda et Anna Katharina Emmerick ont dit que Simon est l’Évangéliste Luc ?
« Il apparut aux deux disciples qui allaient en un bourg nommé Emmaüs... L'un des deux s'appelait Cléophas, et l'autre était Saint Luc lui-même... » María de Ágreda
« Je le vis aller à Emmaus avec Cléophas : je vis que, sans cesser la conversation, il cueillait ça et là sur le chemin des plantes médicinales et je méditais en même temps sur ce qu'il allait bientôt recevoir, de la main de Jésus que je voyais marcher derrière lui. » Anne Catherine Emmerich
Satan sait tant de choses. C'est lui qui parle par les lèvres des pythons en disant des mensonges mêlés à des vérités. Et ces vérités que lui hait parce qu'il est Mensonge, il les dit seulement - retenez-le bien, vous tous et vous qui viendrez plus tard - pour vous séduire par la chimère que ce n'est pas la Ténèbre qui parle, mais la Lumière. (6. 111. Le possédé. La vocation de la femme à l’amour.)
Comprenez-vous pourquoi Anna Katharina Emmerick a prédit la ruine de l'Église avec deux papes, donc actuelle ou future, alors que la ruine de l'Église a commencé il y a presque deux mille ans ?
Comprenez-vous pourquoi María de Ágreda a prédit un jour sans nuit, un jour éternel, après l’ère de la grâce, c’est-à-dire l’ère du Fils de Dieu qui aura duré deux mille ans, alors qu’après celle-ci doit venir l’ère du triomphe de l’Esprit de Dieu qui durera mille ans de jours et de nuits, puis doit venir ce jour sans nuit, le jour éternel ?
« Le Seigneur daigna me parler en ces termes : … La fin de leur vie passagère approche et au soleil de la grâce va succéder pour les réprouvés la nuit de l’éternité qui doit faire naître pour les pêcheurs un jour sans nuit, un jour éternel » María de Ágreda.

Réponse de Dieu. Ils ont des visions vaines, un présage mensonger, ceux qui disent: "Oracle de Yahvé" sans que Yahvé les ait envoyés; et ils attendent la confirmation de leur parole. N'est-il pas vrai que vous n'avez que visions vaines et n'annoncez que présages mensongers quand vous dites: "Oracle de Yahvé", alors que moi, je n'ai pas parlé?
Eh bien! ainsi parle le Seigneur Yahvé: A cause de vos paroles vaines et de vos visions mensongères, oui, je me déclare contre vous, oracle du Seigneur Yahvé. J'étendrai la main sur les prophètes aux visions vaines et à la prédiction mensongère: ils ne seront pas admis au conseil de mon peuple, ils ne seront pas inscrits au livre de la maison d'Israël, ils ne pénétreront pas sur le sol d'Israël, et vous saurez que je suis le Seigneur Yahvé. (Ézéchiel 13, 6-9)
Telle est la vérité à propos de: Hildegarde de Binge, François d'Assise, Dominique de Guzmán, Zita de Lucques, Mathilde de Hefta, Bonfilio dei Monaldi, Giovanni di Buonagiunta, Benedetto dell’ Antella, Bartolomeo degli Amidei, Ricovero dei Lipi-Uguccioni, Ghirardino Sostegni, Alessio Falconieri, Simon Stock, Gertrude la Grande, Angèle de Foligno, Brigitte de Suède, Catherine de Sienne, Rita de Cascia, Jean né João Cidade, Anglèze de Sagazan, Juan Diego Cuauhtlatoatzin, Antonio Botta de Savone, Stanislas Kostka, Marie-Madeleine de Pazzi, Mme Barbe Acarie, dite Marie de l'Incarnation, Armelle Nicolas, dite la bonne Armelle, Catherine Daniélou, María de Ágreda, Marie de ste Thérèse, Marie-Amice Picard, Marie-Archange Biondini, Benoîte Rencurel, Maria de León Bello y Delgado, Véronique Giuliani, capucine, Cécile Bay, Marie-Madeleine Martinengoe, Anna Katharina Emmerick, Marie-Véronique du Cœur de Jésus, Catherine Labouré, Alphonse Ratisbonne, Maximin Giraud et Mélanie Calvat, Bernadette Soubirous, Arnaud-Guilhem, Adèle Brise, Guglielmina Ronconi, Louise Lateau, Eugène Barbedette et son frère Joseph, Marie-Julie Jahenny, Estelle Faguette, Justyna Szafrynska et Barbara Samulowska, Gemma Galgani, Marie-Jean, Marie Thérèse Goretti, Lúcia de Jesus dos Santos, Francisco Marto et sa sœur Jacinta, Ida Peerdeman, Padre Pio, Marthe Robin, Thérèse Neumann, Lucie Màngano, Fernande, Gilberte et Albert Voisin, Andrée et Gilberte Degeimbre, Mariette Beco, Alexandrina Maria da Costa, Jacqueline et Jeanne Aubry Nicole Robin et Laura Croizon, Cosimo Fragomeni, Agnes Sasagawa, Maria Esperanza Medrano de Bianchini, Luz Amparo Cuevas, Ivanka Ivanković, Mirjana Dragićević, Vicka Ivanković, Milka Pavlović, Ivan Ivanković et Ivan Dragićević, Alphonsine Mumureke, Nathalie Mukamazimpaka, Marie-Claire Mukangango, Myrna Nazzour, Renato Baron, Edson Glauber, sa mère à Itapiranga.

Zoom sur Astarté ou la Prostituée de Babylone.

Comprenez-vous pourquoi cette dame est apparue à Lourdes, dans une tute aux cochons en déclarant : « soy era Immaculada Councepciou », je suis l’Immaculée Conception, la tute ayant été renommée après ses apparitions, « la grotte de Massabielle » ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du Pur dans l’impur, opposée à la Loi de séparation du Pur et de l’impur (Lévitique 11), dans le but de détruire l’humanité.
Satan, père du mensonge et protecteur des menteurs, aide ses serviteurs et ceux qui le suivent par de faux prodiges qu'on peut pourtant reconnaître comme n'étant pas bons car ils sont toujours unis à la peur, au trouble et au mensonge. Les prodiges de Dieu, vous les connaissez : ils donnent une paix sainte, la joie, le salut, la foi, ils amènent à des désirs et des œuvres saintes. Les autres, non. Réfléchissez donc sur la forme et les conséquences des prodiges que vous pourrez voir à l'avenir attachées à l'œuvre des faux Christs et de ceux qui s'envelopperont des vêtements des sauveurs de peuples et seront au contraire les fauves qui les ruinent. 596. Le mercredi d'avant Pâque : II. Le jour. Le plus grand des commandements, l’obole de la veuve, la destruction du Temple, les sépulcres blanchis.

Comprenez-vous pourquoi à Guadalupe, elle a laissé une image prodigieuse ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de son image, et du culte de l’image, tout simplement, opposée au premier et au deuxième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu (Exode 20, 2-3. "Je suis Yahvé, ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude. Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi.
Tu ne te feras aucune image sculptée, rien qui ressemble à ce qui est dans les cieux, là-haut, ou sur la terre, ici-bas, ou dans les eaux, au-dessous de la terre. Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux et tu ne les serviras pas, car moi Yahvé, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux qui punis la faute des pères sur les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants pour ceux qui me haïssent, mais qui fais grâce à des milliers pour ceux qui m'aiment et gardent mes commandements. Lire 2. 86. Jésus à La Belle Eau : "Je suis le Seigneur ton Dieu" 2. 87. Jésus à La Belle Eau : "Tu ne te feras pas de dieux en ma présence")

Comprenez-vous pourquoi à la rue du Bac, elle a demandé une médaille ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de son image sculptée, et du culte de l’image sculptée tout simplement, opposée au premier et au deuxième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu.

Comprenez-vous pourquoi à Garabandal, elle a demandé des sacrifices, beaucoup de pénitences, et des visites au Saint-Sacrement ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de sa personne, opposée au premier commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu ; elle a dit une vérité, il faut des sacrifices et des pénitences pour éviter les châtiments, et son mensonge, il faut des visites au Saint-Sacrement pour éviter les châtiments — Elle hait la vérité parce qu'elle est le mensonge, elle a dit cette vérité pour séduire l’humanité par la chimère que ce n'est pas la Ténèbre qui a parlé, mais la Lumière. Qu’est-ce que ledit « Saint-Sacrement » ?
Parlez à toute la communauté d'Israël et dites-lui: Le dix de ce mois, que chacun prenne une tête de petit bétail par famille, une tête de petit bétail par maison. Si la maison est trop peu nombreuse pour une tête de petit bétail, on s'associera avec son voisin le plus proche de la maison, selon le nombre des personnes. Vous choisirez la tête de petit bétail selon ce que chacun peut manger. La tête de petit bétail sera un mâle sans tare, âgé d'un an. Vous la choisirez parmi les moutons ou les chèvres. Vous la garderez jusqu'au quatorzième jour de ce mois, et toute l'assemblée de la communauté d'Israël l'égorgera au crépuscule. On prendra de son sang et on en mettra sur les deux montants et le linteau des maisons où on le mangera. Cette nuit-là, on mangera la chair rôtie au feu; on la mangera avec des azymes et des herbes amères. N'en mangez rien cru ni bouilli dans l'eau, mais rôti au feu, avec la tête, les pattes et les tripes. Vous n'en réserverez rien jusqu'au lendemain. Ce qui en resterait le lendemain, vous le brûlerez au feu. Exode 12, 3-10
"Au dixième jour de ce mois, que chacun prenne un agneau par famille et par maison. Et si le nombre des personnes de la maison n'est pas suffisant pour consommer l'agneau, que l'on prenne le voisin avec sa famille de façon à pouvoir consommer tout l'agneau". Car le sacrifice et l'hostie doivent être complets et consommés.
Il ne doit pas en rester une parcelle. Il n'en restera pas. Trop nombreux sont ceux qui vont se repaître de l'agneau. Un nombre qu'on ne peut compter, pour un banquet sans limite de temps, et il n'est pas besoin de feu pour consumer les restes parce qu'il n'y a pas de restes. Les parties qui seront offertes et seront repoussées par la haine seront consumées par le feu même de la victime, par son amour. 9. 8. De Béthanie à Jérusalem.
Or, tandis qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain, le bénit, le rompit et le donna aux disciples en disant: "Prenez, mangez, ceci est mon corps." Puis, prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna en disant: "Buvez-en tous; car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui va être répandu pour une multitude en rémission des péchés. Matthieu 26, 26-28
Réponse de Dieu. Le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité du Fils de Dieu, offerts à l’Humanité par Amour de Dieu pour son Épouse, pour Lui remettre ses péchés et Lui donner la vie, ont été consommés par une partie d’Israël, la grande majorité étant venue à Dieu sans l’esprit surnaturel, sans le désir de la nourriture de l'âme qu’il est juste de se procurer pour la vie éternelle, c’est-à-dire la Loi et les prophètes, mais avec l’esprit humain, dominant avec ses curiosités malsaines ou pour le moins ses imperfections infantiles, une curiosité non pas simple comme celle des petits enfants, mais diminuée comme l'intelligence d'un esprit obtus, pour une nourriture périssable, pour ce qui est superflu (voir 354. Le discours sur le Pain du Ciel, dans la synagogue de Capharnaüm, et la défection de nombreux disciples.).
Le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité du Fils de Dieu, ..., ont été repoussés par l’autre partie d’Israël, ayant préféré la Haine.
Les plaies du Sauveur. Le monde qui hait, les a ouvertes, mais l’Amour en a fait Remède et Lumière. C’est par elles que la Faute a été clouée. C’est par elles qu’ont été suspendus et soutenus tous les péchés des hommes pour que le Feu de l’Amour les consume sur le véritable Autel. (10. 16. Jésus ressuscité au Gethsémani.)
L’Amour a fait Remède et Lumière de ce que la Haine a repoussé. Si la Lumière et la Vie venaient à manquer par la volonté des hommes, malheur à ces jours et à ces lieux où on viendrait à en manquer. En effet les ténèbres veulent étouffer la Lumière et la Vie comme ils l’ont fait à la Parascève. La seconde Parascève serait sans résurrection. (10. 16. Jésus ressuscité au Gethsémani.)
Si le Sacrifice et l'Hostie ne sont pas complets et consommés, malheur !
Qu’est-ce que ledit « Saint-Sacrement » ? C’est le Sacrifice et l'Hostie enfermés dans la lunule d’un ostensoir, un jour donné, le soir ou le matin dudit jour, et conservés dans la lunule pendant la durée d’un jour à quelques jours, c’est une violation du commandement de Dieu : Vous n'en réserverez rien jusqu'au lendemain (Exode 12, 10) ; le sacrifice et l'hostie doivent être complets et consommés. (9. 8. De Béthanie à Jérusalem.). C’est un pouvoir donné à Satan de provoquer ces effrayants bouleversements notés sur la Terre, de répandre sa Haine dans les diocèses et les parties de leurs circonscriptions exposant aux croyants ces visions de cauchemars que sont, le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité du Seigneur glorieux enfermés dans un tombeau de verre. Notez que le Seigneur Tout-Puissant n’avait pas permis que l’Âme et la Divinité de son Fils fussent enfermées dans le tombeau de Joseph d'Arimathie.

Comprenez-vous pourquoi à La Salette, Astarté a parlé du dimanche ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de sa personne, opposée au premier commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu, et sa doctrine d’enfer du culte du dimanche, opposée au quatrième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu : Tu te souviendras du jour du sabbat pour le sanctifier. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage; mais le septième jour est un sabbat pour Yahvé ton Dieu. Tu ne feras aucun ouvrage, toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours Yahvé a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu'ils contiennent, mais il s'est reposé le septième jour, c'est pourquoi Yahvé a béni le jour du sabbat et l'a consacré. (Exode 20, 8-11).
Par ailleurs, elle a prononcé le Nom de Dieu à faux, violant le troisième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu : Tu ne prononceras pas le nom de Yahvé ton Dieu à faux, car Yahvé ne laisse pas impuni celui qui prononce son nom à faux. (Exode 20, 7)

Comprenez-vous pourquoi elle apparait à Medjugorje ?
Réponse de Yéshurun. Parce qu’en parlant par des personnes mariées, mais ne menant pas de vies chastes, fumant la cigarette, elle s’oppose sournoisement au septième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu : Tu ne commettras pas d'adultère. (Exode 20, 14)
Réponse de Dieu. Le corps humain est un temple magnifique qui renferme un autel. Sur l’autel, c’est Dieu qui devrait se trouver. Mais Dieu n’est pas où existe la corruption. Le corps de l’impur a donc un autel déconsacré et sans Dieu. 2.90. Jésus à La Belle Eau : "Tu ne commettras pas l’impureté de corps ni de consentement"

Comprenez-vous pourquoi à Fatima elle a donné une vision de l'enfer ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de son royaume, opposée au premier commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu, opposée au commandement divin de la Genèse : "Tu peux manger de tous les arbres du jardin. Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas, car, le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort." (Genèse 2, 16b. 17)
Aucun prophète de Dieu n’a donné de visions de l’enfer.
Elle a révélé le mal aux enfants pour emporter leurs innocences, elle a suscité des curiosités aux hommes de tous âges pour les emporter dans les filets de Satan.
L'enfant sanctifie, restaure et rafraîchit par le seul rayonnement de ses yeux sans malice. Mais malheur à ceux qui enlèvent sa sainteté à l'enfant par leur scandaleuse manière d'agir ! 5. 40. Le plus grand dans le Royaume des Cieux. Le petit Benjamin de Capharnaüm.
Malheur au monde à cause des scandales! Il est fatal, certes, qu'il arrive des scandales, mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive! Matthieu 18, 7

Comprenez-vous pourquoi elle a demandé la consécration de la Russie à son cœur ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte de sa personne, de son cœur, de sa pensée, opposée au premier commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu. (Genèse 2, 16b. 17)
Elle a appelé des foules à invoquer le Nom de la Sainte de Dieu, sur la Russie, insinuant qu’une formule peut conjurer un mal, ou encore qu’une formule peut pousser une nation à faire une chose sans en avoir conscience, ce qui est contraire aux vérités concernant le libre-arbitre, le péché.
Elle a mis au grand jour une pratique magique trouvée chez des nécromanciens. Ceux-ci invoquaient le nom secret de Dieu prononcé par le Grand Prêtre une fois par an dans le secret du Sanctuaire, pensant plier Dieu à leur volonté (Abbé Bullet, Histoire de l'établissement du Christianisme, réédition de 1825, page 140).
Elle a espéré plier Dieu à sa volonté de lui abandonner la Russie.
L’orgueil est la luxure de l'intelligence et c'est le péché le plus grand, car c'est le péché même de Lucifer. Dieu pardonne tant de choses et sa Lumière resplendit avec amour pour éclairer les ignorances et dissiper les doutes. Mais Il ne pardonne pas à l'orgueil qui se moque de Lui, en se disant plus grand que Lui." 7. 181. Jésus au Temple pour les Tabernacles. "Le Royaume de Dieu ne vient pas avec apparat"
Elle a insinué que la Russie était le mal, violant le neuvième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu : Tu ne porteras pas de témoignage mensonger contre ton prochain. (Exode 20, 16)
L’Union soviétique a émergé peu après la dernière apparition, elle a été dirigée pendant plus de vingt ans par Joseph Staline, lequel s’est imposé par des éliminations politiques, physiques. Il y avait donc à craindre des maux de ce dirigeant et non des politiques et du peuple soviétiques.
L’Union soviétique a eu ensuite des dirigeants qui ont su prendre de justes décisions en faveur de Cuba, de la Palestine.
La Russie actuelle défend ses valeurs judéo-chrétiennes, tandis que des nations, dont Astarté n’a pas demandé les consécrations, ont abandonné la plupart de leurs valeurs judéo-chrétiennes.
La Russie, les pays du Proche-Orient, dont les ex-alliés de l’Union soviétique, les pays du continent africain, excepté un, ont refusé les unions monstrueuses.

Comprenez-vous pourquoi Astarté a livré trois secrets ?
Réponse de Dieu. Parce qu’elle est venue proposer à l’humanité sa doctrine d’enfer du culte du secret, elle a incité des foules à la divination, elle a insinué que Dieu, la Lumière, cultive le secret. Elle s’est opposée au commandement divin de la Genèse : Tu peux manger de tous les arbres du jardin. Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas, car, le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort. (Genèse 2, 16b. 17)
Elle a livré un troisième secret à propos de l’identité de, je cite, « l’AntiChrist apparu en Palestine en 1948 ».
Cinquante-trois ans plus tard, travesti sous le Nom du Christ, Satan a dit à un prêtre : « La Bête c’est Israël! » — Notez que l’Adversaire n’a pas dit : La Bête est l’État ayant pris le Nom de Dieu, Israël. De sorte que Satan s’est opposé au troisième commandement de la très douce Perfection du Décalogue de Dieu : Tu ne prononceras pas le nom de Yahvé ton Dieu à faux, car Yahvé ne laisse pas impuni celui qui prononce son nom à faux. (Exode 20, 7)
Cette dame est la femme assise sur la Bête, la Prostituée, dont a parlé Jean, le préféré ? (Apocalypse 17, 3. 9)

Analyse. "Prenez garde que personne ne vous séduise à l'avenir. Je suis le Christ et il n'y aura pas d'autres Christs. Donc quand plusieurs viendront vous dire : "Je suis le Christ" et ils en séduiront un grand nombre, vous ne croyez pas à ces paroles, même si elles sont accompagnées de prodiges. 596. Le mercredi d'avant Pâque : II. Le jour. Le plus grand des commandements, l’obole de la veuve, la destruction du Temple, les sépulcres blanchis.
Des personnages sont venus vers des gens en disant être « le Christ », d’autres « la Vierge », « l’Enfant » et « la Mère ». Leurs paroles et leurs réalités suffisaient à les repousser comme des menteurs.
En vérité, en vérité, le Christ seul a dit la vérité rapportée dans l’Évangile. Ces faux Christ et fausses Vierges, et les visionnaires ayant répété leurs paroles, n’ont pas dit la Vérité, mais ils ont dit des vérités mêlées à des mensonges. Tout lecteur avisé peut s’en rendre compte.
De plus, le Christ s’est révélé comme Christ à Israël, et le Christ a révélé la Virginité de sa Mère à ses élus — notez bien : le Christ a révélé la Vierge, non : la Vierge s’est révélée comme la Vierge (5. 36. De Capharnaüm à Nazareth avec Manaën et les femmes disciples.) — il y a près de deux mille ans strictement, les épiphanies (ou théophanies) du Seigneur constituant les sceaux de son Témoignage : l’Évangile.
Ces personnages ayant dit être « le Christ », ont laissé entendre que le Christ venu dans la Chair il y a près de deux mille ans n’est pas le Christ.
En vérité, le Christ ne s’est plus révélé à l’homme avec sa Chair glorifiée, après son Ascension, conformément à la volonté de son Père. (Ézéchiel 12, 6 : Tu te couvriras le visage pour ne pas voir le pays, car j'ai fait de toi un présage pour la maison d'Israël.)
Ces autres personnages ayant dit être « la Vierge », ont laissé entendre le même mensonge, ces autres personnages ayant dit être « le Christ Enfant » et « la Mère » ont laissé entendre « le Christ est né il y a peu de temps ».
Reconnaissez-vous l’Esprit de l’AntéChrist !
1 Jean 2, 18 Petits enfants, voici venue la dernière heure. Vous avez ouï dire que l'Antichrist doit venir; et déjà maintenant beaucoup d'antichrists sont survenus: à quoi nous reconnaissons que la dernière heure est là.
1 Jean 2, 19 Ils sont sortis de chez nous, mais ils n'étaient pas des nôtres. S'ils avaient été des nôtres, ils seraient restés avec nous. Mais il fallait que fût démontré que tous n'étaient pas des nôtres.
1 Jean 2, 20 Quant à vous, vous avez reçu l'onction venant du Saint, et tous vous possédez la science.
1 Jean 2, 21 Je vous ai écrit, non que vous ignoriez la vérité, mais parce que vous la connaissez et qu'aucun mensonge ne provient de la vérité.
1 Jean 2, 22 Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus soit le Christ? Le voilà l'Antichrist! Il nie le Père et le Fils. (Bible de Jérusalem)
1 Jean 4, 3 et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu; c'est là l'esprit de l'Antichrist. Vous avez entendu dire qu'il allait venir; eh bien! maintenant, il est déjà dans le monde.
2 Jean 7 C'est que beaucoup de séducteurs se sont répandus dans le monde, qui ne confessent pas Jésus Christ venu dans la chair. Voilà bien le Séducteur, l'Antichrist.

Le morcellement du Corps mystique du Christ, dans sa Grande Passion, ayant commencé dès le premier siècle, ayant été aggravé et poursuivi au cours des deux millénaires, comparable à l’ensemble des effets des douleurs du Christ, lors de sa Passion, qui avait commencé dès la première heure du soir du vendredi saint, s’était poursuivi pendant le vendredi et le Sabbat, indique que l’abomination de la désolation a été installée dans le lieu saint dès les temps des douze apôtres, Matthias étant le douzième. (Le Christianisme sera morcelé par la morsure de Satan et beaucoup de parties de ma chair mystique seront détachées, séparées, formant des cellules dans le vain désir de se créer un corps parfait comme le sera le Corps mystique du Christ, c’est-à-dire formé de tous les fidèles unis dans l’Église apostolique qui sera, tant que la terre existera, l’unique véritable Église. 3. 64. Jésus enseigne le Pater Noster.)

Le salut. Le monde s’interroge sur les grands bouleversements actuels, dans la nature. La réponse est à l’intérieur de l’Église : l’abomination de la désolation y est installée depuis près de deux millénaires. (Mais je vous dis aussi en vérité que la Terre sera pareillement détruite quand l’abomination de la désolation entrera dans le nouveau Sacerdoce en conduisant les hommes à l’apostasie pour embrasser les doctrines d’enfer. 635 Leçons sur les sacrements, et prédictions sur l’Église.)
Ces grands désordres actuels indiquent l’approche de « l’épouvante » et « des convulsions » pour le Corps mystique du Christ, et l’humanité tout entière. (Les peuples gémiront dans une terrible épouvante, un petit nombre restant fidèle au Seigneur, et alors aussi, dans des convulsions horribles, viendra la fin avec la victoire de Dieu et de ses élus peu nombreux, et la colère de Dieu sur tous les maudits. 635 Leçons sur les sacrements, et prédictions sur l’Église.)

Ô hommes, que devez-vous faire pour avoir le salut ?

Pourquoi a-t-on ce morcèlement dans le Corps mystique du Christ, au lieu de l’unité ? Pourquoi a-t-on l’œcuménisme au lieu du triomphe de l’Église ?
Réponse de Dieu. Parce que L’anathème est au milieu de toi, Israël; tu ne pourras pas tenir devant tes ennemis jusqu'à ce que vous ayez écarté l'anathème du milieu de vous. (Josué 7, 13b. Bible de Jérusalem)

Dieu n’a inspiré à Maria Valtorta ni les dictées, ni les leçons sur les épîtres aux Romains, ni le Livre d’Azarias, ni les commentaires de l’Apocalypse.
Dieu a révélé à Maria Valtorta des scènes de son Évangile, Il les a révélées à elle et elle seulement. (Isaïe 42, 8 Je suis Yahvé, tel est mon nom! Ma gloire, je ne l’ai pas donnée et ne la donnerai pas à un autre, ni mon honneur aux idoles.)

Enlevez donc les dictées de Satan entre les scènes de l’Évangile ayant été révélées à Maria Valtorta.

Enlevez les épîtres de Saul de Tarse entre les pages des Écritures du Seigneur.



Anasyymnshurun
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 8
Enregistré le : sam. 18 août 2018 00:40
Status : Hors ligne

Re: Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par Anasyymnshurun » sam. 18 août 2018 22:21

Recevez le Christ du Seigneur !
Je suis venu au nom de mon Père et vous ne me recevez pas, alors que vous êtes disposés à recevoir quiconque viendrait en son propre nom, pourvu qu'il vous dise ce qui vous plaît. Vous dites que vous êtes des esprits de foi? Non, vous ne l'êtes pas. Comment pouvez-vous croire, vous qui mendiez la gloire les uns aux autres et ne cherchez pas la gloire des Cieux qui vient de Dieu seul ? La gloire qui est Vérité ne se complaît pas aux intérêts qui s'arrêtent à la terre et caressent seulement l'humanité vicieuse des fils dégradés d'Adam. 4. 87. Le paralytique de la piscine de Bethsaïda.
Faites la volonté du Seigneur ! Aimez Dieu et votre prochain, observez les Dix commandements de Dieu !
Ce ne sont pas ceux qui me disent : "Seigneur ! Seigneur !" qui entreront dans le Royaume des Cieux, mais ceux qui font la volonté de mon Père. Eux seuls entreront dans le Royaume de Dieu. 3. 36. Au pied de la Montagne. Le sabbat après le discours

N’ayez pas d’autre dieu que le Seigneur !

Effacez de vos esprits, de vos cœurs, de vos autels, de vos demeures, de vos lieux de Cultes, les images, les livres, les souvenirs des ministres de Satan :
Hildegarde de Binge, François d'Assise, Dominique de Guzmán, Zita de Lucques, Mathilde de Hefta, Bonfilio dei Monaldi, Giovanni di Buonagiunta, Benedetto dell’ Antella, Bartolomeo degli Amidei, Ricovero dei Lipi-Uguccioni, Ghirardino Sostegni, Alessio Falconieri, Simon Stock, Gertrude la Grande, Angèle de Foligno, Brigitte de Suède, Catherine de Sienne, Rita de Cascia, Jean né João Cidade, Anglèze de Sagazan, Juan Diego Cuauhtlatoatzin, Antonio Botta de Savone, Stanislas Kostka, Marie-Madeleine de Pazzi, Mme Barbe Acarie, dite Marie de l'Incarnation, Armelle Nicolas, dite la bonne Armelle, Catherine Daniélou, María de Ágreda, Marie de ste Thérèse, Marie-Amice Picard, Marie-Archange Biondini, Benoîte Rencurel, Maria de León Bello y Delgado, Véronique Giuliani, capucine, Cécile Bay, Marie-Madeleine Martinengoe, Anna Katharina Emmerick, Marie-Véronique du Cœur de Jésus, Catherine Labouré, Alphonse Ratisbonne, Maximin Giraud et Mélanie Calvat, Bernadette Soubirous, Arnaud-Guilhem, Adèle Brise, Guglielmina Ronconi, Louise Lateau, Eugène Barbedette et son frère Joseph, Marie-Julie Jahenny, Estelle Faguette, Justyna Szafrynska et Barbara Samulowska, Gemma Galgani, Marie-Jean, Marie Thérèse Goretti, Lúcia de Jesus dos Santos, Francisco Marto et sa sœur Jacinta, Ida Peerdeman, Padre Pio, Marthe Robin, Thérèse Neumann, Lucie Màngano, Fernande, Gilberte et Albert Voisin, Andrée et Gilberte Degeimbre, Mariette Beco, Alexandrina Maria da Costa, Jacqueline et Jeanne Aubry Nicole Robin et Laura Croizon, Cosimo Fragomeni, Agnes Sasagawa, Maria Esperanza Medrano de Bianchini, Luz Amparo Cuevas, Ivanka Ivanković, Mirjana Dragićević, Vicka Ivanković, Milka Pavlović, Ivan Ivanković et Ivan Dragićević, Alphonsine Mumureke, Nathalie Mukamazimpaka, Marie-Claire Mukangango, Myrna Nazzour, Renato Baron, Edson Glauber, sa mère à Itapiranga.

Enlevez de vos esprits, de vos cœurs, de vos autels, de vos demeures, de vos lieux de Cultes, les noms de tous les gens ayant été béatifiés, canonisés, au cours des presque deux millénaires.
Mettez sur les montants et architraves de vos esprits, de vos cœurs, de vos demeures et de vos lieux de Culte, le Sang de Dieu et l’hysope de vos repentirs.
Dieu viendra quand Il ne verra que son Nom.

Réponse à des lecteurs de l’Évangile tel qu’il m’a été révélé, mêlé aux mensonges de l’Adversaire.
Simon, le notable d’Emmaüs, et son gendre Cléophas, fils de Cléophas chef de la synagogue d'Emmaüs de la montagne, sont les deux hommes auxquels le Seigneur s’est révélé à Emmaüs.
Le Seigneur a réalisé sa promesse dite notamment au sujet de Simon ("Dieu se révélera à leurs âmes. Que la paix, en attendant, descende sur eux. Sans la paix on n'entend pas Dieu." 2. 107. Dans la maison du chef de la synagogue Cléophas.), en dissipant son trouble, et en se révélant à son âme.
Ouvrez vos yeux corporels et spirituels !
Dieu a prédit ce fait, Il l’a réalisé, et, par Maria, Il a donné le témoignage de sa prédiction et de la réalisation de sa prédiction.
Pareillement, Dieu a prédit à ses apôtres une fin du Temple (596. Le mercredi d'avant Pâque : II. Le jour. Le plus grand des commandements, l’obole de la veuve, la destruction du Temple, les sépulcres blanchis.).
Comprenez. Dieu a prédit notamment une fin du Temple pour les temps des apôtres. Elle s’est accomplie. Dieu a attiré Luc à Lui et, par lui, Il a donné le témoignage de la fin du premier Temple.

Vous êtes semblables aux témoins d’Emmaüs auxquels le Seigneur a dit notamment : L'erreur d'Israël est celle-ci : d'avoir mal interprété la royauté du Christ. (625 Dimanche de la Résurrection : Jésus apparaît aux disciples d'Emmaüs.)
Car votre erreur est également de n’avoir pas compris la royauté du Christ, la dignité royale du prêtre Melchisédech, dans le temps, dans l’espace, et dans les moyens.
Ce qui le prouve est que vous placez l’effusion de l’Esprit de Dieu sur toute chair, de l’ère paradisiaque, dans les deux mille ans de la Grande Passion, vous prenez donc les serviteurs de Satan pour les serviteurs du Seigneur.
Dieu n’est pas comme un des rois de la terre qui, dominant sur leurs sujets, ne reçoivent guère ou bien peu d’amours de leurs sujets.
Vous qui faites connaître l’Évangile tel qu’il m’a été révélé, mêlé aux mensonges de l’Adversaire, comprenez donc que l’ère paradisiaque où personne n’aura plus à instruire personne en disant « connais le Seigneur », est encore à venir.
Jérémie 31, 31 Voici venir des jours - oracle de Yahvé - où je conclurai avec la maison d'Israël (et la maison de Juda) une alliance nouvelle.
Jérémie 31, 32 Non pas comme l'alliance que j'ai conclue avec leurs pères, le jour où je les pris par la main pour les faire sortir du pays d'Egypte - mon alliance qu'eux-mêmes ont rompue bien que je fusse leur Maître, oracle de Yahvé!
Jérémie 31, 33 Mais voici l'alliance que je conclurai avec la maison d'Israël après ces jours-là, oracle de Yahvé.
Je mettrai ma Loi au fond de leur être et je l'écrirai sur leur cœur. Alors je serai leur Dieu et eux seront mon peuple.
Jérémie 31, 34 Ils n'auront plus à instruire chacun son prochain, chacun son frère, en disant: "Ayez la connaissance de Yahvé!" Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands - oracle de Yahvé - parce que je vais pardonner leur crime et ne plus me souvenir de leur péché.
"Tu ne te feras pas des dieux en ma présence".
Vous avez entendu comment Dieu est omniprésent par son regard et sa parole. En vérité nous sommes toujours en sa présence. Enfermés dans une chambre ou au milieu du public du Temple, nous sommes également en sa présence. Bienfaiteurs cachés qui dérobons notre visage à celui que nous assistons, assassins qui attaquons le voyageur dans un défilé solitaire et le tuons, nous sommes également en sa présence. Il est en sa présence le roi au milieu de sa cour, le soldat sur le champ de bataille, le lévite à l’intérieur du Temple, le sage penché sur ses livres, le paysan sur son sillon, le marchand à son comptoir, la mère penchée sur le berceau, l’épouse dans la chambre nuptiale, la jeune fille dans le secret de la maison paternelle, l’enfant qui étudie à l’école, le vieillard qui s’étend pour mourir. Tous sont en sa présence et pareillement les actions de l’homme sont en sa présence.
Toutes les actions de l’homme ! Parole terrible ! Et consolante parole ! Elles seront terribles si les actions ont pour but le péché, elles seront consolantes si elles poursuivent la sainteté. Savoir que Dieu voit est un frein pour la mauvaise conduite, un réconfort pour les bonnes actions. Dieu voit celui qui agit bien. Je sais qu’Il n’oublie pas ce qu’Il voit. Je crois qu’Il récompense les bonnes actions. Je suis donc certain d’avoir cette récompense et je me repose sur cette certitude. Elle me donnera une vie sereine et une mort tranquille, parce que dans la vie et dans la mort mon âme sera consolée par l’étoile rayonnante de l’amitié de Dieu. C’est ainsi que raisonne celui qui agit bien. Mais celui qui agit mal, pourquoi ne pense-t-il pas que parmi les actions défendues, il y a les cultes idolâtriques ? Pourquoi ce dernier ne dit-il pas : “Dieu voit que pendant que je simule un culte saint, j’adore un dieu ou des dieux menteurs auxquels j’ai érigé un autel qui est secret aux yeux des hommes, mais connu de Dieu” ?
Quels dieux, direz-vous, si, même au Temple, il n’y a pas de représentation de Dieu ? Quel visage ont ces dieux, s’il a été impossible de donner un visage au Dieu Vrai ? Oui. Impossible de Lui donner un visage, car le Parfait et le Très Pur ne peut-être dignement représenté par l’homme. Seul l’esprit entrevoit sa spirituelle et sublime beauté, entend sa voix, goûte sa tendresse, quand Il se répand près d’un saint qui mérite ce contact divin. Mais l’œil, l’ouïe, la main de l’homme ne peuvent voir ou entendre et par conséquent exprimer par le son d’une cithare ou par le marteau et le ciseau sur le marbre ce qu’est le Seigneur.
Oh ! bonheur sans fin lorsque, ô esprits des justes, vous verrez Dieu ! Le premier regard sera l’aurore d’une béatitude qui vous accompagnera dans les siècles des siècles. Cependant, ce que l’homme ne peut faire pour le Vrai Dieu, voilà qu’il le fait pour des dieux menteurs. L’un érige un autel à la femme, un second à l’or, un autre à la puissance, un autre à la science, un autre aux triomphes militaires. L’un adore l’homme puissant, son semblable dans l’ordre naturel, qui ne le dépasse que par la force ou la chance. Un autre s’adore lui-même et dit : “Il n’y a personne qui m’égale”. Voilà les dieux de ceux qui appartiennent au peuple de Dieu.
Ne vous étonnez pas de voir les païens adorer les animaux, les reptiles ou les astres. Combien de reptiles ! Combien d’animaux ! Combien d’astres éteints vous adorez dans vos cœurs ! Les lèvres prononcent des paroles mensongères pour flatter, pour posséder, pour corrompre. Et n’y a-t-il pas là les prières d’une idolâtrie secrète ? Les cœurs couvent des pensées de vengeance, de trafic, de prostitution. Est-ce que ce n’est pas là le culte aux dieux immondes du plaisir, de l’avidité, du mal ?
Il est dit : “Tu n’adoreras rien de ce qui n’est pas ton Dieu Vrai, Unique, Éternel ”. Il est dit : “Je suis le Dieu fort et jaloux ”.
Fort : Aucune autre force n’est plus forte que la sienne. L’homme est libre d’agir, Satan est libre de tenter. Mais, quand Dieu dit : “Ça suffit ”, l’homme ne peut plus mal agir et Satan ne peut plus tenter. Ce dernier refoulé en son enfer, abattu l’autre dans l’excès de ses mauvaises actions, car il y a une limite que Dieu ne lui permet pas de dépasser.
Jaloux : De qui ? De quelle jalousie ? La mesquine jalousie des petits hommes ? Non, mais de la sainte jalousie de Dieu pour ses fils. La juste jalousie. L’amoureuse jalousie. Il vous a créés. Il vous aime. Il vous veut. Il sait ce qui vous nuit. Il connaît ce qui tend à vous séparer de Lui. Et Il est jaloux de ce qui se met entre le Père et ses fils et les dévie de l’unique amour qui est salut et paix : Dieu. Comprenez cette divine jalousie qui n’est pas mesquine, qui n’est pas cruelle, qui n’emprisonne pas. Mais qui est amour infini, bonté infinie et liberté sans limite, qui se donne à la créature finie pour l’aspirer à Lui et en Lui et la rendre coparticipante de son infinitude. Un bon père ne veut pas être seul à jouir de ses richesses. Mais il veut que ses enfants y participent. Au fond, c’est plus pour ses enfants que pour lui-même qu’il les a accumulées. C’est la même chose pour Dieu. Mais en portant, dans cet amour et ce désir, la perfection qui se trouve dans chacune de ses actions.
Ne décevez pas le Seigneur. Il promet le châtiment pour les coupables et pour les fils des fils coupables. Et Dieu ne ment jamais dans ses promesses. Mais que votre esprit ne s’abatte pas, ô fils de l’homme et de Dieu. Écoutez l’autre promesse et exultez : “Et Je fais miséricorde jusqu’à la millième génération à ceux qui m’aiment et observent mes commandements".
Jusqu’à la millième génération des bons et jusqu’à la millième faiblesse des pauvres fils de l’homme, qui tombent non par malice mais par étourderie et par les pièges du démon. Plus encore. Je vous dis que Lui ouvre ses bras si, le cœur contrit et le visage baigné de larmes, vous dites : “Père, j’ai péché. Je le sais. Je m’humilie et le reconnais devant Toi. Pardonne-moi. Ton pardon sera ma force pour revenir à ‘vivre’ la vraie vie ”.
Ne craignez pas. Avant que vous ne péchiez par faiblesse, Lui savait que vous auriez péché. Mais son Cœur ne se ferme que lorsque vous persistez dans le péché, en le voulant réellement, en faisant d’un péché ou de plusieurs péchés vos horribles dieux. Abattez toutes les idoles, faites place au Dieu Vrai. Il descendra par sa gloire pour consacrer votre cœur, quand Il ne verra que Lui seul en vous.
Rendez à Dieu sa demeure. Ce n’est pas dans des temples de pierre, mais dans le cœur des hommes qu’elle se trouve. Lavez-en le seuil, débarrassez l’intérieur de tout luxe inutile ou coupable. Dieu seul. Lui seul. Lui est Tout ! Et en rien n’est inférieur au Paradis le cœur d’un homme ou réside Dieu, le cœur d’un homme qui chante son amour à l’Hôte Divin.
Faites de tous vos cœurs un Ciel. Commencez la cohabitation avec le Très-Haut. Dans votre éternel demain, elle se perfectionnera en puissance et en joie parfaites. Mais ici-bas, elle pourra déjà surpasser l’étonnement tremblant d’Abraham, de Jacob et Moïse. Parce qu’elle ne sera plus en effet la rencontre fulgurante et effrayante avec le Puissant, mais le séjour avec le Père et l’Ami qui descend pour dire : “Ma joie est de me trouver parmi les hommes. Tu me rends heureux. Merci, fils." 2. 87. Jésus à La Belle Eau : "Tu ne te feras pas de dieux en ma présence"


Yeshurun Yohamyriyech
Héraut De Malachie
https://www.facebook.com/heraut.demalachie.9



Anasyymnshurun
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 8
Enregistré le : sam. 18 août 2018 00:40
Status : Hors ligne

Re: Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par Anasyymnshurun » dim. 19 août 2018 20:46

Bonjour ,

La Religion c'est l'amour et le désir d'aller vers Celui en qui nous croyons.
Je crois que Dieu existe. Je crois qu’Il est le Créateur du Ciel et de la Terre, qu’Il Est le Tout Puissant, l'Amour. Je crois qu’Il ouvre ses Bras à tous ses enfants car, ce qu’Il veut, c'est que toutes ses âmes soient sauvées.
Dieu nous aime. Dieu nous veut car Il nous a créés. Nous sommes, hommes et femmes, des esprits enveloppés dans des chairs marquées par la Faute, nous sommes pécheurs et pécheresses avec nos fautes individuelles. Mais près de nous il y a, qui nous voit, Dieu, l’Amour, l’Esprit Parfait, le Très Miséricordieux.
Son Cœur est très blessé par nos maux. Car il y en a tant ! Il y a tant de péchés faits par nous, hommes, femmes, il y a tant de maux à cause de nos péchés.
Si nous, si faibles, existons malgré tout, pourquoi Dieu n'existerait pas ? Pourquoi n’existerait pas un Fort, l’Unique Fort, Dieu, Un et Trin, Le Principe de la Vie ?
Dieu existe car Il est ce qu'Il est, Celui qui Est, et sans Lui nous, hommes et femmes, ne serions pas là. La Terre n’existerait pas. L’Univers n’existerait pas.
La Terre a eu un commencement, elle aura une fin. Nous, petits hommes, n’avons pas créé la Terre, mais nous, petits hommes, ne cessons de la fragiliser. Oh ! nous sommes bien, bien impuissants.
Mais Dieu voit tout et sait tout. De Lui nous vient la Grâce. Souriez hommes, femmes humbles ! Souriez hommes que le monde a abaissés ! Réveillez-vous hommes ! Humiliez-vous gouverneurs ! Repentez-vous avant le Jour de la Colère du Seigneur des seigneurs, pour être sauvés.
Mes frères, mes sœurs musulmans. Oh réfléchissez à ce qu’est devenu ce monde, vide et sans lumière, aux raisons pour lesquelles il est devenu comme Sodome et Gomorrhe.
Dieu est la Lumière. Ne rejetez pas Dieu. Veillez ! Car le Mal veille (ra) à corrompre ou troubler plusieurs d’entre vous pour que vous n'entendiez pas cette voix de Dieu.
Dieu veut que tous ses enfants suivent son Chemin, la Vérité : Jésus-Christ, qui est la Vie. Car Dieu veut tous ses enfants auprès de Lui, éternellement.
Comprenez ô hommes, femmes, qui est Dieu.
Connaissez ô hommes, femmes, votre Dieu.

Anasyymnshurun



Fred
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 321
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par Fred » lun. 20 août 2018 22:12

Salut l'ami, tu sembles fatigué. Tu es témoin de Jéhovah peut-être ? Tu m'as l'air endoctriné comme pas possible. Un peu de temps passé sur ce forum te fera le plus grand bien ! Bonne lecture.


« Écrasons l'infâme ! » Voltaire
« Les religions sont comme les vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité. » Schopenhauer

Anasyymnshurun
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 8
Enregistré le : sam. 18 août 2018 00:40
Status : Hors ligne

Re: Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par Anasyymnshurun » lun. 20 août 2018 22:58

Jéhovah est le Nom de Dieu qui a été pris par les témoins de Charles Taze Russel. Vous dites que je suis l'un d'eux, non, je ne le suis pas. Vous laissez entendre que, d'après la lettre que j'ai publiée, ma doctrine est mauvaise. En vérité, vous prouvez que vous ne connaissez ni le Nom de Dieu : Geové, traduit Yahweh, Yahvé, et Jéhovah!, ni sa Doctrine, qui est rappelée clairement dans la lettre, qui est présente dans toutes les Bibles.

Anasyymnshurun



Fred
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 321
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par Fred » mar. 21 août 2018 00:38

Merci pour cette précision et bon séjour sur le forum. Merci également d'éviter les copier-coller kilométriques, que personne (ou presque) ne prendra le temps de lire.


« Écrasons l'infâme ! » Voltaire
« Les religions sont comme les vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité. » Schopenhauer

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21109
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par yacoub » mar. 21 août 2018 14:51

Bienvenue Anasyymnshurun mais je ne crois pas que les apostats de l'islam sortis de l'enfer de la religion vont en embrasser une même si elle se prétend différente.



Anasyymnshurun
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 8
Enregistré le : sam. 18 août 2018 00:40
Status : Hors ligne

Re: Lettre ouverte du Seigneur

Message non lu par Anasyymnshurun » dim. 26 août 2018 23:16

Le Sabbat 14 Elul 1990 de la Résurrection du Seigneur Jésus-Christ
25 août 2018
14 Elul 5778





Bonjour mesdames, messieurs,

L’abomination de la désolation est dans l’Église depuis près de deux mille ans.

Je vous communique « Le livre musical de la prophétie des soixante-dix semaines », qui révèle notamment l’année et le mois de la Naissance du Seigneur selon le grand prophète Daniel : cette grande vérité vous indique que je viens bien du Seigneur ; personne n’a révélé cette grande vérité avant moi, l’indigne serviteur des serviteurs du Seigneur (voir « Le livre musical de la prophétie des soixante-dix semaines »).

Visionnez donc le Livre musical de la prophétie des soixante-dix semaines.

Je vous communique également « La lettre ouverte du Seigneur », en laquelle le Seigneur vous demande, expressément, d’enlever de vos esprits, de vos cœurs, de vos autels, de vos demeures, de vos lieux de Cultes, tous les objets, toutes les images, tous les livres, tous les souvenirs de Satan et de ses ministres.
Je vous communique « La prophétie de la fin du Temple et la fin du premier Temple dans les Actes des Apôtres », qui prolonge « La lettre ouverte du Seigneur » (voir « La lettre ouverte du Seigneur » et « La prophétie de la fin du Temple et la fin du premier Temple dans les Actes des Apôtres »).

Faites ce que vous dit le Seigneur.

Le retour du Seigneur est proche.

N’ergotez donc pas sur ce que le Seigneur vous dit de faire, vous ne seriez pas préparés pour son retour. La Vérité est ce qu'elle est : nette, sainte, indéniable et exprimée à l'esprit d'une manière qui ne conduit pas à l'erreur, en ce sens que commettent l'erreur ceux qui volontairement veulent l'erreur (voir « La prophétie de la venue du Seigneur »).

Je vous communique également « Lévangil di LI ki se sans koumansman sans finisman, L’Évangile de Celui qui est sans commencement sans achèvement ».
Il s’agit de l’Évangile qui a été révélé à Maria Valtorta — conformes aux quatre Évangiles « véridiques », de Jean, Matthieu, Marc et Luc —, Duquel ont été enlevés les altérations, les changements et les modifications, que les fils des Ténèbres y avaient mis pour étouffer la Lumière (voir « Lévangil di LI ki se sans koumansman sans finisman, L’Évangile de Celui qui est sans commencement sans achèvement »).

Lisez donc l’Évangile.

J’insiste. Faites votre part, qui est d’enlever de vos esprits, de vos cœurs, de vos autels, de vos demeures, de vos lieux de Cultes, tous les objets, toutes les images, tous les livres, tous les souvenirs de Satan et de ses ministres.

Voici les liens pour télécharger les cinq documents :

« Le livre musical de la prophétie des soixante-dix semaines » :
https://1drv.ms/v/s!AtQKQqYmZqHRg1Wzv7p_PGP6I0yD

« La lettre ouverte du Seigneur » : https://1drv.ms/b/s!AtQKQqYmZqHRg3UfS3PsXhdB3bMz

« La prophétie de la fin du Temple et la fin du premier Temple dans les Actes des Apôtres » : https://1drv.ms/b/s!AtQKQqYmZqHRg3QfiLkPxBM0RjSz

« Lévangil di LI ki se sans koumansman sans finisman, L’Évangile de Celui qui est sans commencement sans achèvement » : https://1drv.ms/b/s!AtQKQqYmZqHRg3DgtKWvL6qeIJMZ

« La prophétie de la venue du Seigneur » : https://1drv.ms/b/s!AtQKQqYmZqHRg3pJB_S_DpovxANx

Que la paix soit avec vous.


Yohamyriyech Yeshurun, Héraut De Malachie, serviteur des serviteurs du Seigneur
https://www.facebook.com/heraut.demalachie.9

Anasyymnshurun




Répondre