Les scientifiques et ...!

La bibliothèque d'Islamla regroupe divers ouvrages consultables et téléchargeables au format PDF.
Vous pouvez contribuer à son expansion en proposant des PDF d'auteurs divers ou de vos propres ouvrages, à la seule condition que le sujet principal soit l'Islam (essai, témoignage, fiction...).
Pour faciliter la consultation, il vous sera demandé d'ouvrir un topic par ouvrage avec le titre de l'œuvre et son auteur.
Les hors-sujets y sont absolument proscrits, ne seront tolérés que les commentaires ayant trait à l'ouvrage proposé.
macoooo
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 172
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par macoooo » ven. 22 févr. 2019 12:16

Dernier message de la page précédente :

al - Tabari et Ibn Katheer,Et bukhari
Ne pas faire confiance
À Ben Ishaq
Et s'ils ne racontent que l'histoire
Pour offrir tous les points de vue corrects
et les erreurs

C’est l’attribution si elle est délivrée de la fraude du fils d’Isaac, l’auteur de la biographie, a déclaré l’imam Ahmad: Il s’agit bien d’une fraude,


En cas de guerre contre les musulmans
Et la coalition contre eux
Et la non-acceptation des traités de paix

Alors Khalid se bat


Le Prophète (qu'Allah le bénisse et lui accorde la paix) avait envoyé Khalid al-Walid (qu'Allah soit satisfait de lui) à Najran pour les inviter à l'islam resté pendant des jours, les appelant à l'islam,
Najran
a répondu à son appel et est entré dans la religion de Dieu.
Le Prophète, que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient sur lui, conclut avec les Najranites un accord en vertu duquel ils étaient considérés comme des citoyens de l’Etat musulman. Les clauses de l’accord stipulaient que « les chrétiens de Najrane sont sous la protection de Dieu et de Mohammad le Prophète, qui s’étend à leurs personnes, leur religion,


leur terre, leurs propriétés, leurs absents, leurs présents, leur clan et ceux qui les suivent. Ils ne changeront pas d’attitude et rien ne sera changé de leurs droits et de leur religion. Aucun évêque ne sera déplacé de son siège épiscopal, ni aucun moine de son monastère. Rien ne sera touché se trouvant en leur possession. Aucun intérêt aux emprunts ne pèsera sur eux, ni le sang d’aucune vengeance antérieure datant de l’époque du paganisme Ils sont dispensés du djihad et de la zakat. Aucune armée ne foulera leur terre.

Quiconque d’eux revendique un droit, la justice sera rendue équitablement, ils ne commettront ni subiront de préjudice. Je me désavoue de quiconque d’eux mangera le produit de l’usure. Aucun d’eux ne sera puni pour l’injustice commise par un autre.

En vertu de ce document, la protection de Dieu et de Mohammad, le Messager de Dieu, continuera jusqu’à nouvelle disposition de Dieu, tant qu’ils se montreront corrects et honoreront leur engagement, sans subir aucune injustice ».

A propos de cet accord, Marcel Boisard dit : « En 630, Mohammed passa une dernière convention avec les chrétiens de Najran. Celle-ci devait être considérée par les juristes musulmans comme l’exemple des dispositions applicables aux populations soumises. Lors de la visite d’une délégation, le Prophète émit un décret portant engagement de protéger la population de la ville et des alentours, de garantir leurs personnes et leurs biens, et leur assurant la liberté de rester fidèles à leur croyance et à leur culte, tout en acceptant de reconnaître une sorte de suzeraineté politique de l’Islam. En contrepartie, les personnes ainsi protégées, acceptaient de livrer une certaine quantité d’habits dont la valeur fut fixée, de fournir en prêt des cuirasses, des lances, des chameaux et des chevaux si les troupes musulmanes devaient partir en expéditions militaires au Yémen, et de donner hospitalité aux envoyés du Prophète pour une durée d’un mois. La protection et la garantie s’étendaient à l’ensemble de la population, alors que la responsabilité des violations demeurait individuelle, aucune personne protégée ne pouvant être punie pour la faute d’un autre.

D’un point de vue strictement légal, la population de Najran ne perdait pratiquement aucun de ses droits, si ce n’est l’interdiction frappant l’usure. Des dispositions particulières empêchaient l’immixtion du pouvoir musulman dans l’appareil ecclésiastique chrétien, interdisant l’humiliation des personnes protégées et toute forme d’oppression. Cette convention devint l’ « Edit de Mohammed concernant les chrétiens », puis l’ « Edit de Mohammed concernant tous les hommes ». Le fait que la tradition musulmane l’ait admise comme véridique et que la jurisprudence l’ait consignée comme telle, en fit la source primordiale du droit concernant le statut des non-musulmans résidant en terre d’Islam. Ces prescriptions légales revêtiront rapidement un caractère inspiré et permanent. Les traités conclus ultérieurement par les khalifes ne seront souvent qu’une répétition de l’accord passé entre Mohammed et les Najranites ».

Abou ’Oubeyd relate dans son ouvrage « Al-amwal » d’après Sa’id ibn al-Mousayyab que le Messager de Dieu, que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient sur lui, fit une aumône à une famille juive qu’elle continua à percevoir[16].

Al-Boukhari rapporte que lorsque le Prophète, que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient sur lui, décéda, son bouclier fut hypothéqué chez un juif, en garantie d’une dette. Le Prophète, que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient sur lui, aurait pu emprunter de l’argent à ses compagnons, qui ne lui auraient rien refusé. Mais, il voulait, par ceci, donner l’exemple à sa communauté.

Par ailleurs, le Prophète, que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient sur lui, acceptait les présents offerts par des non-musulmans.



Tous ces exemples et bien d’autres témoignent de la noblesse de caractère du Prophète de l’islam, que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient sur lui, de la grandeur et de l’humanisme de cet homme. Ces nobles caractères ont suscité auprès d’un bon nombre de savants non-musulmans respect, fascination et admiration.

ouvrage The life and Teachings of Muhammad (la vie et les enseignements de Muhammad): « Quiconque ayant étudié la vie de la personnalité du grand prophète d’Arabie, connaissant son enseignement et sa manière de vivre, ne peut que ressentir de la vénération pour cet éminent prophète, l’un des grands messagers de Dieu. Quoique insignifiants que puissent être mes dires pour un lecteur familiarisé aux paroles du prophète, chaque fois que je les relis, je ressens une admiration et une vénération nouvelles
Ces Français qui ont choisi l'Islam - Allah m'a guidé [ ...
https://www.youtube.com/watch?v=qXK1WKxo52I



macoooo
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 172
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par macoooo » ven. 22 févr. 2019 12:17

Le message de jésus

Les prophètes de l'Ancien Testament tels qu'Abraham, Noé
n'ont jamais prêché que Dieu fait partie d'une Trinité et ne croyaient pas en Jésus comme leur sauveur. Leur message était simple: il n'y a qu'un seul Dieu et Lui seul mérite votre adoration. Cela n’a aucun sens que Dieu ait envoyé des prophètes pendant des milliers d’années avec le même message essentiel, puis tout à coup il dit qu’il est dans une Trinité et que vous devez croire en Jésus pour être sauvé.

La vérité est que Jésus a prêché le même message que prêchaient les prophètes de l'Ancien Testament. Il y a un passage dans la Bible qui met vraiment l'accent sur son message fondamental. Un homme est venu vers Jésus et a demandé: «Quel est le premier commandement de tous?» Jésus a répondu: «Le premier de tous les commandements est Écoutez, Israël, le Seigneur notre Dieu, le Seigneur est un.» [Marc 12:28 -29]. Donc, le plus grand commandement, la conviction la plus importante selon Jésus est que Dieu est un. Si Jésus était Dieu, il aurait dit: "Je suis Dieu, , mais il ne l’a pas fait. Il a simplement répété un verset de l'Ancien Testament confirmant que Dieu est Un.

Certaines personnes prétendent que Jésus est venu mourir pour les péchés du monde. Mais considérons la déclaration suivante de Jésus: C'est la vie éternelle: vous connaître, le seul vrai Dieu et Jésus-Christ que vous avez envoyé. Je vous ai glorifié sur terre en terminant le travail que vous m'avez confié (Jean 17: 3-4). Jésus a dit cela avant d'être pris et pris pour être crucifié. Il ressort clairement de ce verset que Jésus n'est pas venu mourir pour les péchés du monde, alors qu'il achevait l'œuvre que Dieu lui avait donnée avant d'être pris pour être crucifié.




Au début du christianisme, de nombreuses sectes avaient une gamme de croyances concernant Jésus [1]. Certains croyaient que Jésus était Dieu, d'autres croyaient que Jésus n'était pas Dieu mais en partie divin, alors que d'autres pensaient qu'il était un être humain et rien de plus. Le christianisme trinitaire, qui est la conviction que Dieu, Jésus et le Saint-Esprit sont une personne sur trois, est devenu la secte dominante du christianisme, une fois formalisé en tant que religion d'État de l'Empire romain au 4ème siècle. Les chrétiens qui ont nié que Jésus soit Dieu ont été persécutés par les autorités romaines [2]. A partir de ce moment, la croyance trinitaire se répandit parmi les chrétiens. Au début du christianisme, divers mouvements ont nié la Trinité, parmi lesquels le plus connu d'entre eux est l'adoptionisme et l'arianisme.

Le Dr Jerald Dirks, expert en christianisme primitif, a déclaré à ce sujet: Le christianisme primitif était tout à fait en conflit sur la question de la nature de Jésus. Les diverses positions des adoptionnistes au sein du christianisme primitif étaient nombreuses et parfois dominantes. On peut même supposer que le christianisme arien et nestorien pourrait bien être une source extrêmement importante dans le christianisme aujourd'hui, sans le fait que ces deux branches du christianisme, situées principalement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, étaient si semblables l'enseignement islamique concernant la nature de Jésus selon lequel ils ont tout naturellement été absorbés par l'islam au début du VIIe siècle »[3].

Comme il y avait tant de sectes dans le christianisme primitif, chacune avec des croyances différentes sur Jésus et avec leurs propres versions de la Bible, laquelle peut-on dire si elle suivait les véritables enseignements de Jésus?

Cela n’a aucun sens que Dieu envoie d’innombrables prophètes comme Noé, Abraham et Moïse pour dire aux gens de croire en un seul Dieu, puis envoie soudainement un message radicalement différent de la Trinité qui contredit ses enseignements antérieurs des Prophètes. Il est clair que la secte du christianisme qui croyait que Jésus était un prophète humain et rien d’autre, suivait les véritables enseignements de Jésus. C'est parce que leur concept de Dieu est le même que celui enseigné par les prophètes dans l'Ancien Testament.

Jésus en Islam

La croyance islamique au sujet de Jésus démystifie pour nous qui était le vrai Jésus. Jésus dans l'Islam était un individu extraordinaire, choisi par Dieu comme prophète et envoyé au peuple juif. Il n'a jamais prêché qu'il était lui-même Dieu ou le véritable fils de Dieu. Il est né miraculeusement sans père et il a accompli de nombreux miracles tels que guérir les aveugles et les lépreux et ressusciter les morts - le tout avec la permission de Dieu. Les musulmans croient que Jésus reviendra avant le jour du jugement pour apporter justice et paix au monde. Cette croyance islamique à propos de Jésus est similaire à celle de certains des premiers chrétiens.

L'islam n'est pas juste une autre religion. C'est le même message prêché par Moïse, Jésus et Abraham. L’islam signifie littéralement «soumission à Dieu» et nous enseigne à entretenir une relation directe avec Dieu. Cela nous rappelle que puisque Dieu nous a créés, personne ne devrait être adoré, à part Dieu seul. Il enseigne également que Dieu ne ressemble en rien à un être humain ou à tout ce que nous pouvons imaginer. Le concept de Dieu est résumé dans le Coran comme suit:

Dis (O Muhammad): "Il est Allah, un.

2. "Allah-nous-Samad (Le Maître autosuffisant, dont toutes les créatures ont besoin, il ne mange ni ne boit).

3. "Il n'engendre pas, il n'a pas été engendré;

4. "Et il n'y en a aucun égal ou comparable à Lui."

Ahmed Deedat | "Jésus était musulman et sa religion était l ...
https://www.youtube.com/watch?v=s5oDjB6-rDo

Ahmed Deedat répond à "Moi Et Le Père Nous Sommes un ...
https://www.youtube.com/watch?v=3j1oud7t8aI

Ahmed Deedat | La trinité existe-t-elle dans la Bible ? - ...


https://www.youtube.com/watch?v=9Rtou_hg34M
Débat entre un musulman et un chrétien Debate betwee ...
https://www.youtube.com/watch?v=oLqNJyZp1Zk

Les Similarités Entre l'Islam Et Le Christianisme (Discours ...
https://www.youtube.com/watch?v=fcpWy1nKGKQ



macoooo
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 172
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par macoooo » sam. 23 févr. 2019 11:57

Débat #4 Contradictions & Erreurs dans la Bible Zakir Naik ...
https://www.youtube.com/watch?v=RLfTtuAC8uA



Avatar du membre
Fred
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 423
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par Fred » sam. 23 févr. 2019 13:41

macoooo a écrit :
ven. 22 févr. 2019 12:17
Les prophètes de l'Ancien Testament tels qu'Abraham, Noé
n'ont jamais prêché que Dieu fait partie d'une Trinité
Ecoute, si tu as un problème avec la Trinité ou avec la Bible, va débattre avec Marmhonie, c'est pas le sujet ici.
Est-ce que je te parle de Bouddha ou de Raël ? Franchement...
Tu peux pas t'empêcher de polluer la discussion avec tes copiés-collés hors-sujet.
Toujours à essayer de noyer le poisson.
De lancer 36 sujets à la fois pour éviter d'aller au fond des choses.
macoooo a écrit :
ven. 22 févr. 2019 12:16
al - Tabari et Ibn Katheer,Et bukhari
Ne pas faire confiance
À Ben Ishaq
Et s'ils ne racontent que l'histoire
Pour offrir tous les points de vue corrects
et les erreurs
Après cette charte muhammadienne bidon, tu admets donc qu'Ibn Ishaq n'est pas fiable.
Donc on met Ibn Ishaq à la poubelle ?

Depuis le début de ce fil je te demande si tu acceptes cette sunna débile qui fait passer ton prophète pour un malade mental.
Tu pioches ce qui t'intéresse dans les textes et tu rejettes ce qui ne va pas dans ton sens.
"Ça je prends", "ça je prends" et "ça non, ça m'arrange pas, je jette".
Tu t'inventes un islam revisité.

Que ça te plaise ou non, Ibn Ishaq est le premier biographe de Mahomet.
Ibn Ishaq est né en 704, soit 72 ans après la mort de Mahomet.
Ibn Kathir : né en 1300 six siècles après Ibn Ishaq.
Par quel miracle Ibn Kathir aurait-il accès à des informations plus fiables qu'Ibn Ishaq ou Ibn Hicham ?

Tu nous dis de lire plutôt Tabari.
Mais on t'a déjà cité du Tabari. Celui-ci donne une image à vomir de ton prophète.

Revenons donc à l'histoire de Kinana, que Mahomet a fait torturer pour récupérer son pognon, puis décapiter (quel beau modèle que ce prophète).

Ci-dessous un petit rappel des sources.
Tabari a écrit : Ali prit d'assaut le premier fort, tua le commandant et fit prisonnier Kinana. (...) Un des prisonniers juifs vint faire la déclaration suivante : A tel endroit, près de la porte du fort, il y a un lieu isolé autour duquel j'ai vu roder Kinana chaque matin. Le prophète, ayant fait appeler Kinana et l'ayant interrogé en vain, lui dit : Si je fais fouiller cet endroit et que je trouve des trésors, je te ferai mettre à mort. -- C'est bien, répliqua Kinana. On fit des fouilles et l'ont découvrit une partie des trésors. Kinana refusant de dire où était le reste, le prophète fit venir Zobair Ibn Al-Awwam et lui dit : Questionne-le jusqu'à ce qu'il avoue ou qu'il meure. Zobair lui lia les mains et les pieds, l'étendit par terre, lui mit sur le visage et sur la barbe de l'amidon enflammé qui lui brûla la peau. Kinana n'avouait pas. Zobair, voyant que Kinana était sur le point de mourir, avertit le prophète. Le prophète dit de le livrer à Mohamed Ibn Maslama pour le faire mourir, en revanche de son frère Mahmoud qui avait été tué à la porte du premier fort. Mohamed saisit Kinana et le tua.

Source : Chronique de Tabari, bataille de Khaibar
Tabari a écrit : Kinana ibn al-Hoqayq avait pour femme Safiya, fille de Huyayy ibn Akhtab.

Source : Chronique de Tabari
Mahomet fait exterminer la tribu juive puis il ose traiter de diablesse cette femme qui pleure la mort de ses proches :
Ibn Ishaq a écrit : Lorsque l'envoyé d'Allah conquit le fort des juifs, il prit Safiya ainsi qu'une autre captive.
Bilal les conduisit et les fit passer au milieu des juifs qui avaient été tués.
Quand celle qui était avec Safiya les vit, elle cria, frappa son visage et se jeta de la poussière sur sa tête.

Lorsque l'envoyé d'Allah la vit faire ainsi, il dit : "Eloigne de moi cette diablesse."
Il ordonna de faire approcher Safiyah et il jeta son manteau sur elle. Alors les musulmans surent que l'envoyé d'Allah l'avait choisie pour lui-même.
D'après ce qu'on m'a dit, l'envoyé d'Allah a dit à Bilal : "Etais-tu dépourvu de pitié, Bilal, quand tu as fait passer ces deux femmes par les tués de parmi leurs gens ?"

Source : Sirat al-Rasul, page 763.
Abu Dawud a écrit : Le Prophète combattit avec les habitants de Khaybar, s'empara de leurs palmiers et de leurs terres et les força à rester confinés dans leurs forteresses. Alors ils conclurent un traité de paix prévoyant que l'or, l'argent et les armes iraient au Messager d'Allah. (...)

Le Prophète demanda à Sa'yah: Où est l'argent de Huyayy ibn Akhtab ? (...)
Plus tard, ils trouvèrent le butin. Alors il tua Ibn Abul Huqayq, captura leurs femmes et leurs enfants. (...)

Source : https://muflihun.com/abudawood/20/3000
Bukhari a écrit : Nous sommes arrivés à Khaibar et quand Allah a aidé son apôtre à ouvrir le fort, la beauté de Safiya bint Huyai bin Akhtaq, dont le mari avait été tué alors qu'elle venait juste d'être mariée, a été mentionnée à l'apôtre d'Allah. Le Prophète la choisit pour lui-même et partit avec elle. Lorsque nous atteignîmes un endroit appelé Sidd-as-Sahba, 'Safiya fut libérée de ses règles puis l'apôtre d'Allah l'épousa. (...)

Source : https://muflihun.com/bukhari/59/522
Tout cela converge magnifiquement.
Ibn Ishaq, Bukhari, Abu Dawud, Tabari... Les historiens musulmans sont d'accord.
Mahomet a décimé la tribu de Kinana, a raflé le butin, puis a violé la femme de Kinana (viol appelé pudiquement "mariage" par les musulmans).

Que te faut-il de plus, Macoooo, pour comprendre que Mahomet était un imposteur ?


  • « Les gens voudraient qu’un imam se lève et prenne la parole devant une foule muette.
    Illusion trompeuse – Il n’est d’imam que la raison.
    »
    Al-Maari
  • « Je suis un non-croyant profondément religieux.
    C'est une religion d'un type quelque peu nouveau.
    »
    Einstein
  • « On a découvert que la terre est sphérique en 1577. » Zakir Naik

macoooo
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 172
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par macoooo » sam. 23 févr. 2019 15:22

Ahmed Deedat Francais Le Prophète Mohamed Dans La ...
https://www.youtube.com/watch?v=2TqDNfxYqak


Le Prophète a le plus parfait et le plus noble caractère parmi les créatures de Dieu.
Allah dit: « Et tu es certes, d'une moralité imminente. » [Coran 68 :4]
De même, le Prophète a dit : "Mon Seigneur m'a éduqué et l'a (donc) fait de bonne manière".
Il a dit aussi : "J'ai été envoyé pour parfaire les nobles caractères".

Il doit donc être pris comme exemple dans Ses qualités
Il a dit aussi : « En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment. » [Coran 33 :21]
Témoignages de non-musulmans à son sujet
George Bernard Shaw a dit : "Je le crois que si un homme comme lui devait assumer la dictature du monde moderne, il réussirait à trouver des solutions aux problèmes tout en apportant la paix et le bien-être tant désirés. L'Europe commence à être séduite par les principes de Muhammad. Dans le siècle à venir, elle pourrait aller jusqu'à la reconnaissance de l'utilité de ces principes pour régler ses problèmes."

Lamartine, dans son long tribut au Prophète (PSL) a écrit : "Si la noblesse des intentions, la petitesse des moyens et la grandeur des résultats sont les trois critères du génie humain, qui oserait comparer n'importe quel grand homme de l'histoire moderne à Muhammad".
Gandhi écrivit ceci à propos du Prophète de l'Islam : "Je deviens plus convaincu que jamais que ce n'était pas par l'épée que l'Islam s'est fait sa place à l'époque. C'était la profonde simplicité, l'auto-effacement prononcé du Prophète, la scrupuleuse application des engagements, son intense dévotion envers ses amis et fidèles, ainsi que son intrépidité, son courage et sa confiance absolue en Dieu et en sa mission. C'est grâce à tout cela, et non à cause de l'épée, que tous les obstacles ont pu être surmontés".



macoooo
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 172
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par macoooo » sam. 23 févr. 2019 15:32

Le cycle de l'eau dans le Coran



La pluie est l'un des facteurs les plus importants de la vie sur terre. Elle est un préalable à la présence de la vie sur terre. La pluie, bénéfique et indispensable à tout être vivant, est mentionnée dans divers versets du Coran avec des informations substantielles concernant sa formation, ses proportions et ses effets. L'impossibilité que de telles informations puissent avoir été connues au moment de la révélation du Coran nous prouve encore une fois qu'il représente la parole de Dieu. Examinons maintenant cette information.

La quantité de pluie

Dans le onzième verset de la sourate "l'ornement", la pluie est définie comme étant de l'eau qui est envoyée vers le bas suivant une mesure:

« Celui qui a fait descendre l'eau du ciel avec mesure et avec laquelle Nous ranimons une cité morte [aride]. Ainsi vous serez ressuscités;» [Le Coran, sourate Azzujhruf 43:11]

Cette "mesure" mentionnée dans ce verset fait appel à certaines caractéristiques de la pluie. Tout d'abord, la quantité de pluie qui tombe sur terre est toujours identique. On estime qu'en une seconde, 16 millions de tonnes d'eau s'évaporent de la terre. Ce nombre est exactement égal à la quantité d'eau qui tombe sur terre en une seconde. Conclusion: l'eau circule sans interruption en un cycle équilibré selon une "mesure".

Une autre règle précisée concernant la pluie est sa vitesse de chute. L'altitude minimum des nuages de pluie est de 1200 mètres. Une fois lâché de cette hauteur, un objet d'une taille et d'un poids identiques à une goutte de pluie, accélère sans cesse et tombe sur terre à une vitesse de 558 km/h.

Il est clair que n'importe quel objet qui frapperait la terre à cette vitesse serait gravement endommagé. Si la pluie tombait d'une autre manière, toutes les terres moissonnées seraient détruites, les zones résidentielles, les maisons et les voitures seraient endommagées, les gens ne pourraient plus marcher dans les rues sans prendre de précautions supplémentaires. De plus, ces calculs n'ont été faits que pour des nuages situés à 1200 mètres d'altitude, alors qu'il existe également des nuages de pluie qui s'élèvent à une altitude de 10.000 mètres.

Une goutte de pluie tombant d'une telle hauteur devrait atteindre une vitesse destructrice. Mais le scénario écrit pour la pluie a décidé de la mettre en scène d'une autre façon. Quelle que soit leur hauteur de départ, la vitesse moyenne des gouttes de pluie n'est que de 8 à 10 km/h quand elles atteignent la terre, et ceci grâce à la forme spéciale qu'elles prennent. Cette forme spéciale augmente l'effet de frottement contenu dans l'atmosphère et empêche que les gouttes de pluie ne dépassent une certaine vitesse "limite". (De nos jours, les parachutes sont conçus en utilisant cette technique.)

Ce n'est pas tout au sujet des "règles" de la pluie. Par exemple, soulignons qu'au sein des couches atmosphériques où se forme la pluie, la température peut baisser jusqu'à -40°C. En dépit de ceci, les gouttes de pluie ne se transforment jamais en particules de glace. (Ce qui impliquerait certainement une menace mortelle pour les créatures vivant sur terre.) La raison est que l'eau de l'atmosphère est de l'eau pure. L'eau pure ne gèle pas, même à des températures très basses.

La formation de la pluie

Pendant longtemps, la formation de la pluie constituait un grand mystère pour les hommes. Ce n'est seulement qu'après l'invention de radars météorologiques qu'il a été possible de comprendre le mécanisme de la formation de la pluie. Celle-ci se déroule en trois étapes: d'abord, "la matière première" de la pluie monte vers le ciel; puis, des nuages se forment et finalement, les gouttes de pluie apparaissent. Ces étapes sont clairement définies dans le Coran depuis des siècles;

« Allah, c'est Lui qui envoie les vents qui soulèvent des nuages; puis Il les étend dans le ciel comme Il veut; et Il les met en morceaux. Tu vois alors la pluie sortir de leurs profondeurs. Puis, lorsqu'Il atteint avec elle qui Il veut parmi Ses serviteurs, les voilà qui se réjouissent, » [Le Coran, sourate Ar-Rum 30:48]

« Et c'est Allah qui envoie les vents qui soulèvent un nuage que Nous poussons ensuite vers une contrée morte; puis, Nous redonnons la vie à la terre après sa mort. C'est ainsi que se fera la Résurrection. » [Le Coran, sourate Fatir 35 :9]

Jetons maintenant un coup d'œil aux trois étapes mentionnées dans ce verset :

La première étape: "Dieu, c'est Lui qui envoie les vents..."

Les innombrables bulles d'air formées par l'écume des océans éclatent et causent l'éjection de particules d'eau vers le ciel. Ces particules, qui sont riches en sel, sont alors emportées par les vents et se déplacent en direction de l'atmosphère. Ces particules, qu'on nomme aérosols, forment alors des nuages sous forme de gouttelettes infimes en rassemblant autour d'elles-mêmes toute la vapeur d'eau émanant des mers, par un mécanisme appelé "piège à eau".

La deuxième étape: "qui soulèvent des nuages; puis Il les étend dans le ciel comme Il veut; et Il les met en morceaux."

Les nuages sont donc formés à partir de vapeur d'eau qui se condense autour de ces cristaux de sel ou autour des particules de poussière qui se trouvent dans le ciel. Puisque les gouttes d'eau qui se trouvent à l'intérieur de ces derniers sont très petites (elles ont un diamètre compris entre 0,01 et 0,02 millimètres), les nuages sont suspendus dans l'air et s'étendent dans le ciel. C'est ainsi que le ciel est couvert de nuages.

« C'est Lui qui, du ciel, a fait descendre de l'eau qui vous sert de boisson et grâce à la quelle poussent des plantes dont vous nourrissez vos troupeaux. D'elle, Il fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes et aussi toutes sortes de fruits. Voilà bien là une preuve pour des gens qui réfléchissent. » [Le Coran, sourate An-Nahl 16:10-11]

La troisième étape: "Tu vois alors la pluie sortir de leurs profondeurs."

Dans cette étape, les particules d'eau qui entourent les cristaux de sel et les particules de poussière prennent petit à petit du volume. C'est ainsi que les gouttes se forment et, devenant plus lourdes que l'air, se détachent des nuages et commencent à tomber sur terre sous forme de pluie. Chaque étape de la formation de la pluie est annoncée dans les versets du Coran. En outre, ces étapes sont expliquées dans l'ordre où elles ont réellement lieu… Comme beaucoup d'autres phénomènes naturels, c'est encore le Coran qui en fournit la description la plus judicieuse sans compter le fait qu'elle a été faite il y a des siècles à un moment où il n'y avait pas la moindre avancée de la science humaine.

Comment donner vie à une terre morte

Dans le Coran, plusieurs versets attirent notre attention sur une fonction particulière de la pluie: Dieu "fait revivre par elle une contrée morte". On rencontre ce même sens dans le verset suivant :

« Et c'est Lui qui envoya les vents comme une annonce précédant Sa miséricorde. Nous fîmes descendre du ciel une eau pure et purifiante, pour faire revivre par elle une contrée morte, et donner à boire aux multiples bestiaux et hommes que Nous avons créés. » [Le Coran, sourate Al-Furqane 25 :48-49]

En plus de sa capacité à pourvoir la terre en eau, ce qui est indispensable aux êtres vivants, la pluie a également un effet fertilisant. Les gouttes de pluie, qui atteignent les nuages après s'être évaporées des mers, contiennent certaines substances "qui donneront vie" à une terre morte. Ces gouttes "qui donneront vie" à une terre morte sont appelées "gouttes de tension de surface". Elles se forment au niveau supérieur de la surface d'une mer, qui est à son tour appelée "couche micro" par les biologistes. À l'intérieur de cette couche, qui est plus mince qu'un dixième de millimètre, il y a plusieurs résidus organiques dus à la pollution des algues et des zooplanctons microscopiques. Certains de ces résidus emmagasinent quelques éléments rares qui se trouvent dans l'eau de mer tel que le phosphore, le magnésium, le potassium ainsi que certains métaux lourds comme le cuivre, le zinc, le cobalt et le plomb. Ces gouttes chargées d'engrais sont alors soulevées jusqu'au ciel par les vents et, après un moment, retombent sur terre en même temps que les gouttes de pluie. Ce qui permet aux graines et aux plantes terrestres de trouver à leur tour divers sels et éléments minéraux nécessaires à leur croissance... Nous pouvons lire à ce sujet dans le Coran:

« Et Nous avons fait descendre du ciel une eau bénie, avec laquelle Nous avons fait pousser des jardins et le grain qu'on moissonne, » [Le Coran, sourate Qaf 50:9]

Ces sels qui tombent en même temps que la pluie sont représentatifs de certains engrais (calcium, magnésium, potassium etc.) utilisés pour augmenter la fertilité. Les métaux lourds trouvés dans ces types d'aérosols sont également des éléments qui augmentent la fertilité du sol et assurent un meilleur développement des plantes. Les forêts se développent et s'alimentent pareillement à l'aide de ces aérosols d'origine marine. Ce sont 150 millions de tonnes d'engrais qui tombent sur la surface totale de la terre chaque année. À défaut d'une telle fertilisation naturelle, il n'existerait que peu de végétation sur terre et l'équilibre écologique serait endommagé. Ce qui est plus intéressant est que cette vérité, découverte par la science moderne, a été annoncée par Dieu dans le Coran il y a de cela plusieurs siècles.

LES VENTS FÉCONDANTS

Dans le Coran, les vents sont qualifiés de "vents fécondants".

« Et il n'est rien dont Nous n'ayons les réserves et Nous ne le faisons descendre que dans une mesure déterminée. Et Nous envoyons les vents fécondants; et Nous faisons alors descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous n'êtes pas en mesure de conserver.» [Le Coran, sourate Al-Hijr 15 :22-23]

En arabe, le mot "fécondant" signifie "fécondation des plantes et des nuages". La science moderne a prouvé en effet que les vents avaient deux fonctions. Les vents, tels qu'ils ont été mentionnés auparavant, fécondent les nuages en apportant les cristaux nécessaires à la formation des gouttes de pluie et ils fécondent également les plantes.

Les plantes rejettent dans l'air des graines de pollen qui comportent des cellules contenant des spermatozoïdes. La plupart des plantes ont été idéalement créées pour récupérer le pollen que le vent transporte. Les pommes de pin, certaines fleurs qui pendent et quelques autres plantes comportent des canaux qui sont sensibles aux courants d'air, et qui par la suite propagent ces graines vers d'autres plantes de la même espèce. Les graines de pollen contenant les spermatozoïdes atteignent les organes reproducteurs grâce à ces canaux. Le pollen atteignant l'ovule fertilise l'œuf, ce qui a le pouvoir de transformer les ovules en graines.

Il est également mentionné dans le Coran :

« Par le ciel qui fait revenir ! » [Le Coran, sourate Al-Tariq 86:11]

Dieu jure par le ciel qui fait revenir. Le verset parle de la capacité du ciel à faire revenir des choses, dont la pluie (exemple donné dans la traduction en français). Maintenant nous savons pourquoi Dieu n’a pas précisé la pluie dans ce verset car il y a encore d’autres choses que le ciel est capable de faire revenir.

Grâce à l’évolution scientifique, nous savons pourquoi le verset ne s’est pas essentiellement focaliser sur la pluie car le ciel fait revenir l’énergie, certaines substances. Mais il y a aussi les ondes de télécommunication par lesquelles on se sert de la télévision, les ondes radios.

Dans l’atmosphère, il y a des étapes entre le ciel et la terre qui retiennent les rayons solaires et heureusement qu’ils sont arrêté par l’atmosphère de la terre et aussi par la couche d’ozone car ces rayons sont extrêmement dangereux.

Bernard Palissy est le premier à décrire le cycle de l’eau en 1850, la façon dont l’eau s’évapore des océans puis forme des nuages qui se déplace vers les terres, tombe sous forme de pluie. Le Coran n’est pas un livre scientifique mais il inclut des explications scientifiques dans un contexte religieux et ces explications ne sont jamais en contradiction avec la science. Certains faits découverts grâce à la technologie du 20ème siècle ont été révélé dans le Coran il y a de cela 14 siècles. Le Coran est l’une des preuves les plus importantes qui proclame l’existence de Dieu.


Le Coran Mentionne Le Cycle De l'Eau 1400 Ans Avant ...
https://www.youtube.com/watch?v=VbfvJIVc3tM

Miracles scientifiques du Coran - Zakir Naik - The Masked ...
https://www.youtube.com/watch?v=P0SllNJtHrU

Débat #2 Lune, Montagnes et Cycle de l'Eau Zakir Naik VS ...
https://www.youtube.com/watch?v=ntUrZwwLl34



Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par nexus » sam. 23 févr. 2019 16:11

Concordisme bidon et Yafoor' nesque a la sauce corânique . :lol:


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

macoooo
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 172
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par macoooo » sam. 23 févr. 2019 17:37

L'athéisme n'a aucun sens - Dr. Laurence Brown - YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=AHLVXJdNw0k

Dr Zakir Naik - Un athée se convertit à l'Islam en 8minutes ! ...
https://www.youtube.com/watch?v=ozTUrPkK9aQ

Comment Prouver À Un Athée Que Le Coran Est Le Mot De ...
https://www.youtube.com/watch?v=H6mRxrRILIk



Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 542
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par marmhonie » sam. 23 févr. 2019 17:44

macoooo a écrit :
sam. 23 févr. 2019 15:22
Ahmed Deedat Francais Le Prophète Mohamed Dans La ...
https://www.youtube.com/watch?v
Marcel Deedat (surnommé ainsi du temps de Marcel Dadi) était un comique musulman complètement timbré. Il n'a jamais rien compris.
Image

Marcel était si bête qu'il était fier de dire en public qu'il n'avait jamais lu qu'un seul livre dans sa vie, le Coran.

Le roi des gaffes répondait à côté, incapable de comprendre les questions. J'ai la collection de ses conférences en DVD. Contre Anis Shorrosh, un pasteur américain évangélique d'origine palestinienne, il a cru durant tout le débat qu'il était face à un palestien musulman ! A la fin, Shorrosh voit bien que "Marcel" (surnom que lui ont donné les anglais) est gateux et l'invite pour un prochain débat, une façon de lui dire "salut et au plaisir de ne jamais te revoir".
Image

Le pire, c'est que bien sûr Shorrosh disait cela pour expliquer qu'il ne comprenait rien, totalement crétin. Mais "Marcel", lui, a cru en plus que c'était une invitation pour un prochain débat et cet idiot s'est entrainé durant des mois alors que le sujet d'un prochain débat n'était même pas fixé.
Image

Chez les islamistes radicalisés, il passe pour un savant, c'est dire le niveau de bêtise de ses fans.
Marcel, un brave homme et un pauvre type qui ne comprenait pas que les gens venaient pour rire de ses bêtises.
Image

Il y eut donc un second débat avec Anis Shorrosh, un véritable professeur, lui. Shorrosh accepta par pitié pour ce vieil homme qui persistait, ayant hélas depuis longtemps perdu la raison. Lors du second débat public, on voit que Marcel a perdu la tête à son âge, et à un moment Shorrosh et son équipe éclatent de rire devant Marcel qui raconte vraiment n'importe quoi.
https://youtu.be/IBtB3zioyNs

Il confondait la Bible avec le Coran, un grand moment de rire du XX siècle. Historique !
Image

Anis Shorrosh est mort récemment le 13 mai 2018. Sa thèse sur les origines du Coran arabe est savante. Autre ouvrage majeur et visionnaire de génie, "Islam Revealed", publié en 1988, présentant "le Jihad armé et la violence au centre de l'islam". Humble, Anis s'était pris de sympathie pour le vieux "Marcel" Deedat et salua sa mémoire lors d'une tournée mondiale de conférences.


Rendez-nous visite dans cet espace de libertés retrouvées :
Forum des religions

macoooo
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 172
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par macoooo » sam. 23 févr. 2019 19:35

Ahmed Deedat Anis Shorrosh D bat Londres Le Coran Ou ...
https://www.youtube.com/watch?v=QQIeSqZuLSk



Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Localisation : france
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par nexus » sam. 23 févr. 2019 20:48

macoooo a écrit :
sam. 23 févr. 2019 17:37
Dr Zakir Naik - Un athée se convertit à l'Islam en 8minutes ! ...
https://www.youtube.com/watch?v=ozTUrPkK9aQ
Dr Zakir Naik : L'âne Yaf'oor se convertit a l'islam instantanement . :ghee: :lol:

macoooo a écrit :
sam. 23 févr. 2019 17:37
'athéisme n'a aucun sens - Dr. Laurence Brown - YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=AHLVXJdNw
Dr Laurence Brown :
Comment l'endoctrinement a l'entité immatérielle imaginaire n'aucun sens et comment les monothéismes sont un non sens et une insulte a la spiritualité.Surtout l'islam . :lol:
macoooo a écrit :
sam. 23 févr. 2019 17:37
Comment Prouver À Un Athée Que Le Coran Est Le Mot De ...
https://www.youtube.com/watch?v=H6mRxrRILIk
Comment il est facile de prouver aux croyants muzz que le corâne est un ramassis de non sens, un très médiocre récit littéraire ainsi qu'un très mauvais plagiat des autres monothéismes. :lollol

Allahauchiottes est fluide et s'écoule bien, c'est l'une des lois divines de la thermodynamique des fluides . :ghee: :lol:


L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

macoooo
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 172
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par macoooo » dim. 24 févr. 2019 10:35

Notre naissance est-elle due au hasard ?

Est-ce que nos parents sont nos Créateurs ?

Allah dit dans le Coran :

« Voyez-vous donc ce que vous éjaculez : est-ce vous qui le créez ou [en]: sommes- Nous le Créateur ? » {Coran, sourate Al-Waqi’a 56:58-59}

La réponse est négative, mais certains nous dirons que c’est dû au hasard.

Mais scientifiquement ce n’est pas le cas. La molécule de protéine est une structure très importante d’une cellule vivante.

Elle est composée de 5 éléments :

- Le Carbone

- Le Nitrogène

- L’Oxygène

- L’Hydrogène

- Le Souffre

Sachant qu’il y a des milliers d’atomes qui sont requis pour une molécule de protéine, comme dans un jeu de construction, les éléments vont s’assembler pour finir par former et créer une molécule de protéine.

Le docteur Frank Allen (professeur de Biophysique) a calculé la probabilité que cette assemblage créatrice puisse se faire, il dit : « la chance que cela puisse arriver est de 1/10160 soit 0,00….001.»

Si 1% = 0.01 soit 1/10² ; 0,1%=0.001 (1/10³) soit 1 chance sur 1000, maintenant imaginez 1/10160 !

En mathématique 1/1050 est considéré comme 0. Le hasard est impossible.

Maintenant quelle est la taille que doit avoir la substance nécessaire pour former une seule molécule de protéine. N’oublions pas que nous parlons d’une molécule de protéine qui est infiniment petite. Charles Guy (physicien) a mesuré la taille de cette substance et il dit : « pour former cette molécule nous avons besoin d’une substance qui est grande comme des milliers de fois notre galaxie. Des milliers de galaxies sont nécessaire pour former une molécule de protéine ». Il a aussi calculé le temps nécessaire pour former cette molécule qui est de 10243 années, tout cela pour une seule molécule.

Maintenant combien de molécule de protéine y-a-t-il dans une cellule humaine ? Et combien y a-t-il de cellule dans un être humain?

Les médecins nous disent qu’il y a plus de 6 milliards de molécules dans un nouveau-né !

La probabilité qu’une molécule de protéine soit formée par hasard est de 1/10160 et le temps de cette formation est de 10243 années et dans un nouveau-né il y a 6 milliards de molécules.

Et combien de femmes sont enceintes en même temps, des millions en même temps. Selon les statistiques, il y a 260 naissances par minute, donc 374.000 par jour soit 136 millions par an sachant qu’une naissance ne prend que neuf mois. La science affirme que les chances sont carrément ZERO.

Selon une annonce publiée dans « Le Figaro » le nombre de cellules dans un être humain est de quelque 100.000 milliards et il y a environ 250 types dans le corps de chaque être humain.

Dans chaque cellule, il y a un noyau qui contient les gènes, le matériel qui donne les instructions à la cellule pour fonctionner ainsi qu’à l’organe et au corps. Et il y a un manuel d’instruction dans le noyau de chaque cellule. Si nous souhaitons mettre ces instructions sous forme d’un livre, il faudrait remplir 900 livres de 500 pages et cela pour seulement une cellule ! Alors qu’en est-il pour 100.000 milliards de cellules ?

Si nous voyons des écrits sur une plage alors il y a certainement de l’Intelligence et dans chaque cellule il y a de l’information alors d’où vient cette information ?

Certes il s’agit là de quelqu’un très savant.

Jusque-là nous n’avons parlé que de l’être humain, qu’en est-il des oiseaux, des insectes, des poissons,… les animaux en général, les plantes, les fruits… tous ayant des caractéristique différentes, provenant tous de la même terre, ayant tous besoin d’eau. De même pour les étoiles, planètes, galaxies. Le soleil est placé à une bonne distance de nous pour que la vie puisse y être développée. La terre, en efectuant une rotation autour du soleil, elle suit une orbite bien précise de mannière à ce que tout les 30km elle ne dévie que de 2.8 mm. Si la terre déviait de quelques millimètres de son orbite cela provoquerait un désastre sur terre. Si la déviation était de 2.5mm, son orbite serait plus élevé et nous serions tous gelé. Et si sion orbite était de 3.1 on brulerait. Tout cela ne peut arriver par coïncidence ! "Et c'est Lui qui a créé la nuit et le jour, le soleil et la lune, chacun voguant dans une orbite." [Coran, 21:33]

La nature obéit à un plan conçu à l’avance. Après l’explosion du Big-Bang tout a été extrêmement bien régler. Tout comme il y a un code ADN il y a un code cosmologique qui régit tout cela. Ces choses ne sont pas programmées par un hasard mais par quelqu’un de très puissant, très glorieux et extrêmement savant et intelligent. La science nous dit qu’il y a quelqu’un, une force super naturelle et la question qui se pose, d’où viennent ces lois et qui les a écrites ?

Albert Einstein dit dans une lettre envoyée à un enfant qui lui a demandé s’il croyait en Dieu voici ce qu’il a répondu :

« Tous ceux qui sont sérieusement impliqué dans la science finiront par comprendre un jour qu’un esprit se manifeste par les lois de l’univers immense émancipe ment supérieure à celui de l’homme. »

Francis Bacon (philosophe français) dit :

« Une petite connaissance vous écarte de Dieu Tout-Puissant. Mais une profonde connaissance de la science fait de vous un croyant en Dieu. »

Les scientifiques n’éliminent pas Dieu mais les modèles de Dieu…il faut donc méditer pour croire et ne jamais confondre l’athéisme et la science.

Nous lisons des livres différents, d’auteur différents mais si un livre se rapporte à Dieu dicté à un de ses prophètes, ne devrions-nous pas faire l’effort de le lire en entier ?

A moins que ce que Dieu a à nous dire ne nous intéresse pas.

De même si nous ne comprenons pas une chose, nous devons faire des efforts pour la comprendre, ce qui n’est pas difficile de nos jour.

Il y a une similitude entre les religions monothéistes


Cette science des religions monothéistes
Partir d'Adam à Muhammad, la paix soit sur lui
Tous les prophètes musulmans
L'islam n'est pas juste une autre religion. C'est le même message prêché par Moïse, Jésus et Abraham. L’islam signifie littéralement «soumission à Dieu» et nous enseigne à entretenir une relation directe avec Dieu. Cela nous rappelle que puisque Dieu nous a créés, personne ne devrait être adoré, à part Dieu seul. Il enseigne également que Dieu ne ressemble en rien à un être humain ou à tout ce que nous pouvons imaginer. Le concept de Dieu est résumé dans le Coran comme suit:

Dis (O Muhammad): "Il est Allah, un.

2. "Allah-nous-Samad (Le Maître autosuffisant, dont toutes les créatures ont besoin, il ne mange ni ne boit).

3. "Il n'engendre pas, il n'a pas été engendré;

4. "Et il n'y en a aucun égal ou comparable à Lui."
Mais après la déformation des livres sacrés
Les croyances des gens différaient




Dr en Mathématique Convertis à l'islam (partie N°1) - ...
https://www.youtube.com/watch?v=HellmyoJIj0

Dr en Mathématique Convertis à l'islam (partie N°2) - .
https://www.youtube.com/watch?v=UFPuGHRs_U4


Dr en Mathématique Convertis à l'islam (partie N°3 -
https://www.youtube.com/watch?v=-OOR0iVARZQ



Avatar du membre
Fred
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 423
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par Fred » dim. 24 févr. 2019 12:26

Alloooo Macoooo !

Tu n'as donc rien à dire sur les meurtres, vols et viols commis par Mahomet, tels que rapportés par Tabari et consorts !
Tu fuis, encore et toujours.

Tes pseudo-miracles, en plus d'être stupides et de ridiculiser ta religion, sont insignifiants à côté des crimes odieux perpétrés par ton prophète.


  • « Les gens voudraient qu’un imam se lève et prenne la parole devant une foule muette.
    Illusion trompeuse – Il n’est d’imam que la raison.
    »
    Al-Maari
  • « Je suis un non-croyant profondément religieux.
    C'est une religion d'un type quelque peu nouveau.
    »
    Einstein
  • « On a découvert que la terre est sphérique en 1577. » Zakir Naik

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21532
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par yacoub » dim. 24 févr. 2019 13:51

Le sens premier de la notion de Science en islam

Qui n’a jamais lu ou entendu dans les différents discours de promotion de la science dans les pays islamiques les propos qu’auraient tenus le Prophète de l’islam de son vivant « L’encre du savant vaut mieux que le sang du martyr » , «Cherchez la science serait-ce jusqu'en Chine, s'il le faut »ou « Les savants sont les héritiers des prophètes » ?
Ces deux hadiths censés démontrer l’importance pour Mahomet de la science -dans son acceptation conceptuelle moderne- dans la nouvelle religion sont non seulement incomplets et parfois faibles du point de vue de la fiabilité[1] mais leur interprétation actuelle est typiquement occidentalocentriste.

Rémi Brague, « professeur de la philosophie de langue arabe » à l’Université Panthéon-Sorbonne(Paris I) dans son ouvrage Au moyen du Moyen Age nous décode le concept de 'Ilm en islam.

[...]En islam, la ligne de démarcation ne passe pas entre le savoir et un autre domaine (foi, religion etc), mais entre deux types de savoir : sciences islamiques et sciences extérieures.
Le mot arabe pour le « savoir »[‘ilm,’âlim au pluriel par extension‘ulama =savant]possède d’emblée une connotation religieuse. Et réciproquement, la religion représente un « savoir ».
La période ayant précédé l’islam est désigné classiquement comme « l’ignorance »(jâhiliyya). On répète à satiété un hadith faisant éloge du « savoir » : « cherchez le savoir, même en Chine ». Rien de tel pour propager l’image d’un islam ami des sciences, compatible avec la modernité, voire facteur de progrès, etc. En fait, lorsque le hadith fut mis en circulation, il ne s’agissait nullement d’une légitimation de la physique ou de la géographie. Le mot ’ilm ne signifie science que s’il est employé en un rapport d’annexion : « science de la nature », « science de la langue », etc. Employé absolument, il désigne le savoir religieux, plus précisément la connaissance révélée par Dieu des devoirs de l’homme.
Le hadith en question fait partie d’une série de déclarations mises dans la bouche de Mahomet et disant ses mérites de ceux qui n’hésitent pas à entreprendre de longs voyages pour aller recueillir de la bouche même des transmetteurs des traditions sur le Prophète[2]. [Ce mouvement de collecte est symbolisé par l’expression fî talab al-‘ilm « à la recherche de la science »]
Il s’agit donc d’un hadith apportant une légitimation du hadith lui-même, non du savoir en général. Une description de l’Extrême Orient à l’usage des négociant le remarque avec surprise : les Chinois n’ont pas de ‘ilm. Le traducteur français ajoute avec raison : " Les chinois n’ont pas de science " [3][...]

Notes :

[1]hadith complet : Ainsi, Les Savants sont les héritiers des Prophètes. Les Prophètes ne lèguent aucun dinar ni dirhem, par contre, ils lèguent la science. Celui qui s'emparera d'elle (la science), se pourvoira d'un privilège grandissant. » [ Rapporté par Abou Daoud, Tirmidhi, Ibn Madja et AI-Béihaqi ]
«L'encre du savant est préférable au sang du martyr » Il ajouta : «Demandez la science du berceau jusqu'à la tombe.» Ensuite il dit : «Cherchez la science serait-ce jusqu'en Chine, s'il le faut..» Dans ce cas précis, je n’ai pas pu ou su trouver les références précises.

[2]I.Goldziher, Etudes sur la tradition islamiques, trad. L.Bercher, Paris, Maisonneuve,1952, p.218

[3]Ahbâr as-Sîn wa l-Hind. Relations de la Chine et de l’Inde, éd.J. Sauvager, Paris, Les Belles lettres, 1948 §72 p.26.4 [voir aussi trad. M. Reinaud, Relation des voyages faits par les Arabes et les Persans dans l'Inde et à la Chine dans le IX siècle de l'ère chrétienne, Imprimerie nationale, 1848 p. 57 .



macoooo
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 172
Enregistré le : dim. 18 nov. 2018 09:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par macoooo » dim. 24 févr. 2019 19:46

La science est, en fait, la distinction par laquelle se vantent les nations et les peuples. C'est le rang que les communautés cherchent à atteindre, vu sa grande importance et son énorme effet sur l'intérêt de l'individu et de la société. Voilà pourquoi, l'Islam a fait de la Science le point central de son édifice; et c'est sur ce point que se basent ses principes. De là, l'Islam a refusé toutes les illusions qui s'opposent aux normes de la Science.

A noter qu'Allah, Exalté soit-Il, a créé l’Homme et lui a fourni des outils de la Science et de la Connaissance (raison, vue, ouïe). Et l'Islam est venu baser les fondements de la Science au milieu d'une atmosphère d'ignorance. C'est pourquoi, la période préislamique a été appelée (Al-Jâhiliyya); et l'ignorance est tout à fait liée à tout ce qui est avant l'Islam. Le Coran y a fait allusion : «Est-ce donc le jugement du temps de l'Ignorance (Al-jâhiliyya) qu'ils cherchent? Qu'y a-t-il de meillleur qu'Allah, en matière de jugement pour des gens qui ont une foi ferme?» «La Table servie. V. 50».
La Science se considère comme une voie stable et claire dans la constitution coranique. Presque toutes les Sourates du Coran parlent de la valeur de la Science. Le terme (Science) ainsi que ses dérivations ont été cités dans le Coran 779 fois. Cela fait preuve indéniable de son importance et de son intérêt.


La religion islamique est tenue pour la religion de la Science. Le premier verset révélé incitait à apprendre et à s'armer de la Science : «Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé. Qui a créé l'homme d'une sangsue. Lis! Ton Seigneur est le Très Noble. Qui a enseigné par la plume "Le calame"» «Al-ʿalaq. V. 1-5». C'est ainsi qu'Allah a exhorté les gens au savoir et à la découverte de la Vérité : «Sache donc qu’en vérité il n’y a point de divinité à part Allah et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes. Allah connaît vos activités (sur terre) et votre lieu de repos (dans l’au-delà)» «Muḥammad. V. 19». Allah, le Très-Haut, a alerté sur le fait de parler sans savoir : «Et ne poursuis pas ce dont tu n’as aucune connaissance. L’ouïe, la vue et le cœur: sur tout cela, en vérité, on sera interrogé» «Le Voyage nocturne. V. 36».
Allah, Exalté soit-Il, a octroyé aux Ulémas une grande place et les a placés dans un rang élevé dans l'Ici-bas comme dans l'Au-delà : «Allah élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites» «La Plaideuse. V. 11». C'est ainsi qu'Il a dit : «Allah atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu'il n'y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage!» «La Famille d'Imrān. V. 18».

Citons également que la Science mène nécessairement à la crainte d'Allah. Le Coran relate cette vérité : «Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah» «Le Créateur. V. 28». A rappeler aussi qu'Allah, Glorifié soit-Il, a ordonné à Son Prophète de demander la Science, vu son importance : «Et dis. Ô mon Seigneur, accroit mes connaissances» «Ṭā-Hā. V. 114». C'est pourquoi, le Prophète (PBSL) a dit : «Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte ; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre la vie facile aux gens», Rapporté par Mouslim.


Les Ulémas sont les gens les plus compétents à saisir l'entité de la Vérité et les plus aptes à en croire. Le Coran y a fait allusion : «Et afin que ceux à qui le savoir a été donné sachent que (le Coran) est en effet, la Vérité venant de ton Seigneur, qu'ils y croient alors, et que leurs cœurs s'y soumettent en toute humilité. Allah guide certes vers le droit chemin ceux qui croient.» «Le Pèlerinage. V. 54».
D'ailleurs, le Prophète (PBSL) a ordonné aux gens de demander la Science et les a obligés d’en acquérir. De là, il a exhorté les gens à apprendre et à savoir : « Celui qui emprunte un chemin menant à l’apprentissage d’une science, Allah lui facilite l’accès au paradis», Rapporté par Ibn Māja et authentifié par Al-Albāni. C'est ainsi qu'il a démontré la supériorité des savants sur les dévots : «La supériorité entre le savant et le dévot, est comme celle de la pleine lune sur le reste des astres», Rapporté par Abi Dawoud et authentifié par Al-Albāni.


Sur un autre plan, le Prophète (PBSL) a fait allusion à l'intérêt de la Science même après le décès : «Quand le fils d'Adam meurt, son œuvre s'arrête sauf dans trois choses : Une aumône continue, Une science dont les gens tirent profit, Un enfant pieux qui invoque pour lui.» Rapporté par Mouslim.
Citons là que les domaines de la Science sont nombreux (Ethnie, Mats, Physique, chimie, langues, etc.…). L'Islam a donné une grande importance aux différentes sciences car elles sont le moyen d'évoluer les nations et de civiliser les peuples.
Le Prophète (paix et salut sur lui) dit : «Chercher la science est une obligation pour chaque musulman», Rapporté par Ibn Māja.
Hassan Iquioussen - L'importance de la science - YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=LJvBssDpIXg



Avatar du membre
Fred
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 423
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: Les scientifiques et ...!

Message non lu par Fred » dim. 24 févr. 2019 23:52

yacoub a écrit :
dim. 24 févr. 2019 13:51
Le sens premier de la notion de Science en islam

Qui n’a jamais lu ou entendu dans les différents discours de promotion de la science dans les pays islamiques les propos qu’auraient tenus le Prophète de l’islam de son vivant « L’encre du savant vaut mieux que le sang du martyr » , «Cherchez la science serait-ce jusqu'en Chine, s'il le faut »ou « Les savants sont les héritiers des prophètes » ?
Ces deux hadiths censés démontrer l’importance pour Mahomet de la science -dans son acceptation conceptuelle moderne- dans la nouvelle religion sont non seulement incomplets et parfois faibles du point de vue de la fiabilité[1] mais leur interprétation actuelle est typiquement occidentalocentriste.

Rémi Brague, « professeur de la philosophie de langue arabe » à l’Université Panthéon-Sorbonne(Paris I) dans son ouvrage Au moyen du Moyen Age nous décode le concept de 'Ilm en islam.

[...]En islam, la ligne de démarcation ne passe pas entre le savoir et un autre domaine (foi, religion etc), mais entre deux types de savoir : sciences islamiques et sciences extérieures.
Le mot arabe pour le « savoir »[‘ilm,’âlim au pluriel par extension‘ulama =savant]possède d’emblée une connotation religieuse. Et réciproquement, la religion représente un « savoir ».
La période ayant précédé l’islam est désigné classiquement comme « l’ignorance »(jâhiliyya). On répète à satiété un hadith faisant éloge du « savoir » : « cherchez le savoir, même en Chine ». Rien de tel pour propager l’image d’un islam ami des sciences, compatible avec la modernité, voire facteur de progrès, etc. En fait, lorsque le hadith fut mis en circulation, il ne s’agissait nullement d’une légitimation de la physique ou de la géographie. Le mot ’ilm ne signifie science que s’il est employé en un rapport d’annexion : « science de la nature », « science de la langue », etc. Employé absolument, il désigne le savoir religieux, plus précisément la connaissance révélée par Dieu des devoirs de l’homme.
Le hadith en question fait partie d’une série de déclarations mises dans la bouche de Mahomet et disant ses mérites de ceux qui n’hésitent pas à entreprendre de longs voyages pour aller recueillir de la bouche même des transmetteurs des traditions sur le Prophète[2]. [Ce mouvement de collecte est symbolisé par l’expression fî talab al-‘ilm « à la recherche de la science »]
Il s’agit donc d’un hadith apportant une légitimation du hadith lui-même, non du savoir en général. Une description de l’Extrême Orient à l’usage des négociant le remarque avec surprise : les Chinois n’ont pas de ‘ilm. Le traducteur français ajoute avec raison : " Les chinois n’ont pas de science " [3][...]

Notes :

[1]hadith complet : Ainsi, Les Savants sont les héritiers des Prophètes. Les Prophètes ne lèguent aucun dinar ni dirhem, par contre, ils lèguent la science. Celui qui s'emparera d'elle (la science), se pourvoira d'un privilège grandissant. » [ Rapporté par Abou Daoud, Tirmidhi, Ibn Madja et AI-Béihaqi ]
«L'encre du savant est préférable au sang du martyr » Il ajouta : «Demandez la science du berceau jusqu'à la tombe.» Ensuite il dit : «Cherchez la science serait-ce jusqu'en Chine, s'il le faut..» Dans ce cas précis, je n’ai pas pu ou su trouver les références précises.

[2]I.Goldziher, Etudes sur la tradition islamiques, trad. L.Bercher, Paris, Maisonneuve,1952, p.218

[3]Ahbâr as-Sîn wa l-Hind. Relations de la Chine et de l’Inde, éd.J. Sauvager, Paris, Les Belles lettres, 1948 §72 p.26.4 [voir aussi trad. M. Reinaud, Relation des voyages faits par les Arabes et les Persans dans l'Inde et à la Chine dans le IX siècle de l'ère chrétienne, Imprimerie nationale, 1848 p. 57 .
Merci Yacoub pour cette précision ô combien importante.
Quand un hadith parle de science, il s'agit de science religieuse, et non pas de science tel qu'on l'entend aujourd'hui.

Le monde musulman a accumulé un retard immense dans le domaine scientifique.
Les concordistes comme Ahmed Deedat, Haroun Yayah, Zakir Naik ou Maurice Bucaille contribuent à accroître ce retard.
Ils font un mal terrible au monde musulman, il suffit de voir le nombre invraisemblable de conférences et congrès, de bouquins et de sites web parlant des miracles coraniques. Toute cette énergie gâchée dans des actions inutiles fait reculer les musulmans au lieu de les faire avancer.
Est-ce que Macoooo pourra le comprendre un jour ? C'est pas gagné...


  • « Les gens voudraient qu’un imam se lève et prenne la parole devant une foule muette.
    Illusion trompeuse – Il n’est d’imam que la raison.
    »
    Al-Maari
  • « Je suis un non-croyant profondément religieux.
    C'est une religion d'un type quelque peu nouveau.
    »
    Einstein
  • « On a découvert que la terre est sphérique en 1577. » Zakir Naik

Répondre