tarik rammadan , integriste ou pas ?

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Fred
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 311
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par Fred » dim. 3 juin 2018 00:45

Dernier message de la page précédente :

Henda Ayari a changé sa version des faits. Cela fragilise son témoignage. Mais en réalité, d'après les journaux, elle n'a jamais été capable de donner des dates précises, elle a dû faire des recherches dans ses propres agendas et documents car elle n'est pas certaine de la date exacte à laquelle elle aurait été violée par Tariq Ramadan.


« Écrasons l'infâme ! » Voltaire
« Les religions sont comme les vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité. » Schopenhauer


Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6755
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par Georges » dim. 3 juin 2018 13:18

Salut Fred il n y a pas que son témoignage, il y en a deux autres dont une chrétienne convertie à l'islam



Avatar du membre
marmhonie
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 338
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par marmhonie » dim. 3 juin 2018 23:39

Tariq Ramadan est un salafiste et membre de la cnfrérie des frères musulmans créée par son grand-père.
Les suisses refusaient de livrer ces pourris de frères Ramadan à la France, honte à Sami Aldeeb qui se la ferme bien sur ce sujet.
Bref, les français ont réussi à le prendre en France et il n'est pas prêt d'en sortir !
On attend maintenant que son frère le retrouve en prison pour apologie du terrorisme.



Fred
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 311
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par Fred » jeu. 7 juin 2018 01:12

Tariq Ramadan a été entendu par les juges ce mardi et il a reconnu des jeux et relations sexuelles consenties avec une des plaignantes (celle qui avait comme preuve une robe tâchée de sperme). Il a aussi reconnu des relations consenties avec 4 autres femmes. Les enquêteurs ont retrouvé des captures d'écran de conversation Skype dans lesquelles la dénommée Christelle apparaît seins nus face à lui. Il nie les accusations de viol.


« Écrasons l'infâme ! » Voltaire
« Les religions sont comme les vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité. » Schopenhauer


Avatar du membre
marmhonie
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 338
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par marmhonie » jeu. 7 juin 2018 18:16

Tariq Ramadan a été entendu par les juges ce mardi et il a reconnu des jeux et relations sexuelles consenties avec une des plaignantes (celle qui avait comme preuve une robe tâchée de sperme). Il a aussi reconnu des relations consenties avec 4 autres femmes. Les enquêteurs ont retrouvé des captures d'écran de conversation Skype dans lesquelles la dénommée Christelle apparaît seins nus face à lui. Il nie les accusations de viol.
Image


La lâcheté, c'est vraiment la classe en Islam !
Image

Les "jeux sexuels" de Tariq Ramadan sont sanglants.
Image



Fred
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 311
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par Fred » jeu. 7 juin 2018 23:23

Excellente la dernière image. Kinana, torturé et tué sur ordre de Mahomet. Sa femme violée par le prophète le soir même.
Qu'on ne vienne pas nous dire qu'il s'agissait d'une relation d'amour.


« Écrasons l'infâme ! » Voltaire
« Les religions sont comme les vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité. » Schopenhauer

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21077
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par yacoub » ven. 8 juin 2018 14:03

marmhonie a écrit :
dim. 3 juin 2018 23:39
Tariq Ramadan est un salafiste et membre de la confrérie des frères musulmans créée par son grand-père.
Les suisses refusaient de livrer ces pourris de frères Ramadan à la France, honte à Sami Aldeeb qui se la ferme bien sur ce sujet.
Bref, les français ont réussi à le prendre en France et il n'est pas prêt d'en sortir !
On attend maintenant que son frère le retrouve en prison pour apologie du terrorisme.
Tu te trompes. Sami Aldeeb a toujours dénoncé Tarik Ramadan bien avant l'affaire du viol et il en parle sur Facebook.

Attention à ne pas dire n'importe quoi.
===================================
Quand Tariq Ramadan dénonçait les relations extraconjugales
Dans un enregistrement de 1999, le prédicateur, qui a reconnu une relation hors mariage, s'en prend violemment aux musulmans qui trompent leur femme. Par Ian Hamel
Modifié le 07/06/2018 à 15:14 - Publié le 07/06/2018 à 14:32 | Le Point.fr
Tariq Ramadan a été mis en examen et écroué pour viols le 2 février 2018;

Tariq Ramadan a été mis en examen et écroué pour viols le 2 février.
Image
© Levene/ABC/Andia.fr /


Les Grands Péchés est l'une des cassettes les plus marquantes de Tariq Ramadan. Abandonnant sa voix suave, il y dénonce, apparemment très en colère, le comportement qu'il juge inadmissible de certains musulmans. En l'occurrence ceux de l'île de La Réunion. En 1999, le prédicateur revient dans ce département français de l'océan Indien après deux ans d'absence. « J'entends des choses gravissimes à La Réunion. Des frères se permettent des choses interdites », dénonce-t-il, dans cette cassette enregistrée lors d'une de ses conférences. Encore peu connu du public français, Tariq Ramadan est à cette époque enseignant dans un collège à Genève.

Écroué depuis sa mise en examen le 2 février pour deux viols et actuellemement détenu à Fresnes, Tariq Ramadan nie toujours les faits. Pendant de longues semaines, il affirmait n'avoir jamais eu de relations sexuelles hors de son mariage, célébré en 1986 à l'âge de 24 ans. Mais mardi dernier, devant les juges d'instruction, le prédicateur suisse a reconnu avoir eu des relations sexuelles consenties avec une de ses accusatrices, Mounia R.. Cette ancienne escort-girl, citée dans l'affaire du Carlton de Lille, accuse Tariq Ramadan de l'avoir violée à plusieurs reprises entre février 2013 et juin 2014. En reconnaissant cette relation adultère, éloignée des enseignements qui ont fait sa célébrité, Tariq Ramadan a terni un peu plus son image auprès de ses soutiens.

Lire aussi Tariq Ramadan reconnaît une relation adultère et échappe à une mise en examen

« Il faut demander pardon à Dieu »

Dans la cassette des « grands péchés », le prédicateur se montre particulièrement impitoyable avec les musulmans qui commettraient l'adultère. « Protège ton corps ! C'est une énormité de vivre quelque chose en dehors du cadre du mariage. De vivre des choses qui ne sont pas islamiques. » À plusieurs reprises, Tariq Ramadan revient sur les relations extraconjugales. « Des maris font des choses totalement illicites. Ils vont voir d'autres femmes ! (…) Il faut arrêter tout de suite de tromper sa femme. Il faut demander pardon à Dieu et reprendre une vie de famille saine. »

Par « grands péchés », il faut comprendre « les péchés les plus profonds, les péchés que tu es le seul à connaître ». Tariq Ramadan considère que regarder la femme d'un autre est déjà l'un de ces grands péchés. Surtout si cette femme est en maillot de bain ! « Les piscines ne sont pas islamiques. Qu'est-ce que tu regardes à la piscine ? Ton regard est posé sur des choses que tu ne dois pas voir ! » Pour le prédicateur, les musulmans réunionnais sont également coupables de ne pas élever correctement leurs enfants. « Avant le mariage, des jeunes de 15, 16, 17 ans font n'importe quoi. On laisse sortir les garçons et ils font des choses qui ne sont pas islamiques », s'indigne-t-il, de manière répétitive.
« Le faux témoignage amène à l'enfer »

Dans cette cassette, Tariq Ramadan traque tous les vices qui éloignent de Dieu, comme celui d'emprunter de l'argent, car les intérêts sont interdits dans l'Islam. « Il faut trouver une autre façon de gérer ton argent, pour éviter l'usure et les intérêts. Si tu es négligeant avec ton argent, tu n'es pas exigeant avec ton cœur », lâche-t-il. Peut-être peut-on se demander comment, sans avoir recours à l'emprunt, Tariq Ramadan a réussi à acquérir plusieurs biens immobiliers, notamment à Londres, à Paris et en région parisienne. Quant au faux témoignage, « c'est une chose qui amène en enfer », prévient-il.

Dans Les Grands Péchés, Tariq Ramadan n'explique pas comment un musulman coupable d'adultère doit se repentir pour échapper aux flammes de l'enfer. En 2003, face à Nicolas Sarkozy, il s'était prononcé pour un moratoire sur la lapidation. En revanche, son frère Hani Ramadan, directeur du Centre islamique de Genève, prône toujours la mort à coups de pierres pour les musulmans coupables de relations extraconjugales.


*Les Grands Péchés, enregistré à l'île de La Réunion en 1999, « Être avec Dieu », Éditions Tawhid, 1999.
Sur le même sujet
La fille de Tariq Ramadan dénonce une enquête « à charge » contre son père
Tariq Ramadan reconnaît une relation adultère et échappe à une mise en examen



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21077
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par yacoub » sam. 9 juin 2018 16:49

Les femmes harcelaient Frère Tariq jusque dans les toilettes !
Publié le 7 juin 2018 - par Jean Sobieski - 51 commentaires - 4 091 vues


Tariq Ramadan

FRERE TARIQ HARCELE PAR LES FEMMES

« C’est moi qui suis harcelé. Je passe au Bourget pour une conférence et le service d’ordre doit sortir trois femmes des toilettes parce que j’y vais ! »

Il reconnaît par ailleurs cinq relations sexuelles extra-conjugales, mais nie les viols qui lui sont reprochés.

https://www.nouvelobs.com/justice/20180 ... gales.html

Est-ce bien compatible avec l’esprit du Coran ? La réponse est oui, selon Hamdane Ammar !

https://ripostelaique.com/lislam-et-les-femmes.html



Avatar du membre
marmhonie
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 338
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par marmhonie » dim. 10 juin 2018 13:29

Tariq Ramadan était protégé en Suisse depuis plus de 20 ans. Bravo pour le donneur de leçon francophobe Sami Aldeeb qui se moquait des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, disant fièrement que "Hollande n'a pas de couil...".

Et lui, suisse francophone, son silence lourd sur son colpatriote Tariq suisse aussi, ne le gênait pas ?
En prenant l'opportunité de mettre enfin en prison Tariq, la France a pris n'importe quel prétexte. On ne savait pas alors que ce salafiste était en plus un violeur en série ! Il ne sortira pas de prison, tout comme Salam Abdeslam qui y restera à vie.

Ça fait plus de 20 ans que la France essayait d'extrader de Suisse Tariq et son frère encore plus dangereux. On y est quand même arrivé !

Et c'est pareil pour les forums francophones qui censurent tout propos contre l'Islam, voici venu le RGPD qui oblige tout forum occidental, qui collecte des données personnelles des internautes, à devoir se mettre en conformité avec la loi. Hélas, des forums québécois se mettent hors la loi, mais ça aussi, ça n'aura qu'un temps, jusqu'à ce qu'on les ferme.

Tout vient à point pour qui sait attendre.

Et le combat contre le salafisme, les versets criminels du Coran en libre distribution sans avertissement ou censure, continue.

Maintenant, c'est Hani Ramadan qu'on veut mettre en prison pour ses prêches criminels salafistes, diffusés discrètement en France. Ce fou doit être arrêté, la Suisse le protège. Il est vrai que la France l'avait expulsé en Suisse, il est temps qu'il revienne pour ses crimes.
Image

Karim, toi, moi, devons poursuivre ce combat du devoir de laïcité démocratique, à l'opposé de la charia.
Boycottez la RATP !
Zéro tolérance !



Fred
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 311
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par Fred » lun. 11 juin 2018 01:04



« Écrasons l'infâme ! » Voltaire
« Les religions sont comme les vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité. » Schopenhauer

Avatar du membre
marmhonie
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 338
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par marmhonie » lun. 11 juin 2018 12:13

Tariq (avec un q en français) prétend avoir le sida



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21077
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par yacoub » mer. 13 juin 2018 15:29

Image



Avatar du membre
Georges
Général de brigade Virtuel
Général de brigade Virtuel
Messages : 6755
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par Georges » ven. 15 juin 2018 18:05

marmhonie a écrit :
lun. 11 juin 2018 12:13
Tariq (avec un q en français) prétend avoir le sida
J'ai entendu parler de ça. Je me demande si c'est vrai.



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21077
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par yacoub » sam. 7 juil. 2018 10:58

Tariq Ramadan, une défense à deux visages

Actualité Société Justice

Par Benoist Fechner et Claire Hache, publié le 06/07/2018 à 12:07 , mis à jour à 17:56 Image Accusé de viols, l'islamologue suisse a été défendu successivement par deux avocats aux stratégies très différentes.

Accusé de viols, l'islamologue suisse a été défendu successivement par deux avocats aux stratégies très différentes.

afp.com/JEAN-SEBASTIEN EVRARD
L'islamologue, qui a changé d'avocat et de style de défense, sera bientôt confronté à deux de ses accusatrices.

C'est un dialogue entre avocats qui en dit long : "L'affaire Ramadan, c'est l'affaire de la décennie." "Oui, mais ça peut aussi être la taule de la décennie." Depuis cinq mois que l'islamologue, accusé de viols par trois femmes en France, est en détention provisoire, sa cause fait l'objet d'une âpre lutte d'influence. L'homme, qui reconnaît désormais avoir eu des relations sexuelles avec au moins cinq femmes citées dans l'instruction, a tout changé : de discours, d'avocat, et de style de défense, si ce n'est de ligne. Seule constante : il continue de clamer son innocence.

Retour en octobre 2017. Alors que couvent les premières plaintes contre Tariq Ramadan, son entourage se met en quête d'un ténor. Dans les couloirs du palais, on chuchote les noms d'Eric Dupond-Moretti ou de Frank Berton. Francis Szpiner est lui aussi approché par "un ami tunisien" du prédicateur. En pure perte : le conseil a choisi l'autre camp et représente les intérêts de Henda Ayari et Mounia Rabbouj, deux des plaignantes.
Pugnace et procédurier, Yassine Bouzrou a fait le choix de s'activer en coulisses dans le dossier Ramadan.

Pugnace et procédurier, Yassine Bouzrou a fait le choix de s'activer en coulisses dans le dossier Ramadan.

AFP / FRANCOIS GUILLOT

Le choix du petit-fils du fondateur des Frères musulmans se porte sur Yassine Bouzrou, 39 ans et déjà une figure du barreau. Pugnace, l'homme s'est fait remarquer dans des dossiers médiatiques comme celui de la mort d'Adama Traoré ou celui de l'attentat de Nice. Avec son associée Julie Granier, il met en place une stratégie qui divise très vite l'entourage de leur client, influencé par Lotfi Bel Hadj, un homme d'affaires franco-tunisien qui se fait fort d'orchestrer le soutien à Ramadan.

LIRE AUSSI >> Autour de Tariq Ramadan, un soutien très orchestré

De son propre aveu à L'Express, Bel Hadj a des idées très précises sur la défense à adopter. Omniprésent, il distille ses conseils aux avocats mais se heurte à un mur. Sa volonté d'une ligne qui consisterait à occuper le terrain médiatique ne passe pas. Ses propositions sont rejetées une à une.
La stratégie du silence

Car la méthode Bouzrou est aux antipodes : fuir les plateaux télé mais s'activer en coulisses, en bon procédurier, pour tenter d'obtenir une remise en liberté. Sa "stratégie du silence" ressemble à celle de la défense de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton, développée dans un livre, Les Grands Fauves du barreau (1). Dans ce dossier, les ingrédients sont les mêmes que pour l'affaire Ramadan, la religion en moins, la politique en plus. Le trio d'avocats de l'ex-patron du FMI - Henri Leclerc, Frédérique Beaulieu et Richard Malka - fait le choix de ne pas s'exprimer publiquement, pour éviter d'alimenter des articles surtout friands de détails scabreux. Le silence a payé, DSK a été relaxé. Et si le cas est différent, le sentiment de Yassine Bouzrou est le même : ce n'est qu'à l'occasion de l'audience que pourrait venir la réhabilitation.

Jusqu'à sa mise en détention, Ramadan semble s'en accommoder. Mais quand survient, en février, sa mise en examen assortie de détention provisoire, les rapports se tendent encore entre l'entourage et une défense jugée trop timorée.

Le comité de soutien dégaine alors un document, filmé en novembre mais diffusé en mars, sur un site de la galaxie Bel Hadj. Tariq Ramadan y apparaît fringant, alors même que ses proches invoquent son état de santé pour motiver une éventuelle demande de libération. Ramadan y clame son innocence et déclare: "Ces choses-là [les accusations de viols] ne se discutent pas dans les médias, [mais] devant un juge", formulant à peu de choses près la doctrine à laquelle s'astreint Yassine Bouzrou depuis des mois. Paradoxalement, la publication de cette vidéo marquera la fin de leur collaboration et un tournant radical : l'entourage de l'accusé veut mener la bataille devant l'opinion et ne tardera pas à trouver le champion capable, selon lui, d'incarner cette ligne.
Rupture sur la forme

Avec Emmanuel Marsigny, d'abord simplement codésigné, c'est un puncheur qui fait son entrée dans le dossier. Bouzrou, lui, ne s'accorde plus que sur un point avec le comité de soutien: il est temps de se séparer. Son tandem avec le nouveau venu ne tiendra pas dix jours et Marsigny décline toute responsabilité: il y a des confrères avec qui l''avocat refuserait de travailler, mais "Yassine Bouzrou n'en fait pas partie". Selon un courrier que nous avons consulté, daté du 19 mars, ce dernier informe les juges qu'il cesse de représenter Tariq Ramadan, laissant Emmanuel Marsigny seul en piste.

Cet avocat germanopratin de 47 ans - vingt-deux ans de barreau - a grandi sous l'aile d'un maître du droit pénal, Olivier Metzner. Jusqu'à jouir d'une solide réputation de ténor. Une robe parfaitement taillée donc pour le cas Ramadan, estime sans fausse modestie l'homme pour qui "il n'y avait pas 36 pénalistes capables d'endosser l'affaire".

Son approche s'éloigne diamétralement de celle de Yassine Bouzrou : "Parler de rupture est excessif, mais j'ai considéré qu''il était indispensable d'apparaître pour rectifier les fausses informations". Marsigny ne perd pas de temps : à peine codésigné, il s'invite quinze minutes sur France 5 dans C à vous et passe à l'offensive. Incisif, l'avocat déroule ses arguments et choque au passage en ne condamnant pas les menaces qui pèsent sur les victimes présumées. Il multiplie depuis les interventions publiques.
Emmanuel Marsigny, ténor du barreau, a pris la relève côté défense avec un virage médiatique à 180 degrés.

Emmanuel Marsigny, ténor du barreau, a pris la relève côté défense avec un virage médiatique à 180 degrés.

AFP/ BERTRAND GUAY

L'entourage de Ramadan a-t-il pesé sur ce changement de cap ? "Certains clients souhaitent que leurs avocats soient leur perroquet. Je ne suis pas ce genre de volatile", balaie Emmanuel Marsigny. A ses yeux, il était intolérable de "laisser le vide s'installer face au rouleau compresseur" de l'accusation. Quand votre client est lynché dans les médias, y est jugé, vous n'avez d'autre choix que de le défendre dans l'arène médiatique", assume l'avocat. Pourtant, selon une source proche du dossier, il agacerait les magistrats. "Le problème est que l'on est toujours prisonnier de sa stratégie, quitte à partir dans une fuite en avant", ajoute un autre interlocuteur.
Nouvelles confrontations à venir

Le 8 juin, après un interrogatoire de Tariq Ramadan, Emmanuel Marsigny assure que son client a été placé sous le statut de témoin assisté et échappe à une troisième mise en examen dans le cadre de la plainte de Mounia Rabbouj - "oubliant" que l'instruction est loin d'être terminée. "Manipulation" pour faire diversion, rétorque Francis Szpiner qui traite alors sereinement son confrère de "menteur". Marsigny connaît Szpiner depuis vingt-cinq ans, "il nous est même arrivé de plaider ensemble". Le pénaliste accepte la joute verbale : "Tout le monde connaît ses qualités et ses défauts. Quand je l'entends sur les plateaux dire que je mens, il nous fait du mauvais Szpiner car il sait parfaitement que j'ai raison."

Du "menteur", du "mauvais", les deux poids lourds ne tarderont pas à trouver une nouvelle occasion de s'en jeter au visage. Prochain round mi-juillet, quand Ramadan sera confronté à Henda Ayari puis à "Christelle" devant les juges. C'est aussi le moment que pourrait choisir Emmanuel Marsigny pour une nouvelle demande de remise en liberté. Après ça seulement, pourrait revenir le temps du silence.

(1) Les Grands Fauves du barreau, de Valérie de Senneville et Isabelle Horlans (Calmann-Lévy, 2016)



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21077
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par yacoub » sam. 21 juil. 2018 10:38

Ramadan-Ayari: coulisses d'une confrontation

Actualité Société Justice

Par Benoist Fechner et Claire Hache, publié le 19/07/2018 à 18:11 , mis à jour à 18:41

facebookPartager TwitterTweeter Google plusPartager
Whatsapp Whatsapp
Image

L'écrivaine et militante féministe Henda Ayari, le 24 novembre 2017 à Paris.

afp.com/JOEL SAGET
L'apparition de nouveaux éléments fragilise l'accusation. La défense présente une nouvelle demande de remise en liberté.

"Ce devait être une confrontation avec Tariq Ramadan, ce fut plutôt une confrontation entre Henda Ayari et ses propres contradictions." La formule, lapidaire, émane d'Emmanuel Marsigny, l'avocat désigné en mars dernier par l'islamologue suisse accusé de viols par trois femmes en France, et qui demeure en détention provisoire à Fleury-Mérogis pour ces faits présumés depuis février dernier. Elle résume assez bien l'optimisme qui gagne ces jours-ci l'entourage de son client.

LIRE AUSSI >> Tariq Ramadan, une défense à deux visages

Car ce jeudi, selon nos informations, un petit coup de théâtre s'est joué dans le bureau des trois juges instruisant l'affaire. Alors que Tariq Ramadan était confronté pour la première fois devant les magistrats à sa première accusatrice, celle-ci a dû s'expliquer sur l'incompatibilité de sa version des faits avec de nouveaux éléments de l'enquête versés au dossier. En l'occurrence, des images et témoignages attestant de sa présence, à la date avancée des faits, au mariage de son demi-frère, dans les environs de Rouen, en Seine-Maritime.
Les "hypothèses" mouvantes de Henda Ayari

Henda Ayari, qui maintient ses accusations, avait initialement déclaré aux juges avoir été violée par le petit-fils du fondateur des Frères musulmans, le 30 mars ou le 6 avril 2012, à Paris, dans une chambre de l'hôtel Holiday Inn, où il est démontré que Tariq Ramadan résidait à ces dates. Le 24 mai dernier, déjà dans le bureau des juges, l'ancienne salafiste changeait de version quant à la date et au lieu, extrait d'agenda et talons de chèques (pour des billets de trains) à l'appui.

"Je me suis rendue compte que j'étais assez perturbée par cette histoire", expliquait-elle alors, avant d'évoquer une rencontre plutôt "le samedi 26 mai", cette fois "au Crowne Plaza de la place de la République", à Paris. Or, nouveau problème : il lui était impossible d'être à la fois dans le 11e arrondissement de Paris et à Petit-Couronne (Seine-Maritime), lieu du mariage, comme en conviennent désormais toutes les parties. Selon nos confrères du Point, citant le compte-rendu d'audition du marié par les enquêteurs, en date du 10 juillet, Henda Ayari, qui était placée "à la table des amies de la mariée", était bien présente à la célébration "entre 20h et 3h du matin environ".
Nouvelle demande de remise en liberté pour Ramadan

"Pour moi, il n'y a plus de dossier Ayari", se félicite Emmanuel Marsigny, qui indique à L'Express transmettre dès ce jeudi aux magistrats une nouvelle demande de remise en liberté de son client. "Je ne comprendrais pas qu'il n'y soit pas fait bon droit au vu des derniers éléments."

Contacté lui-aussi par L'Express, l'avocat de Henda Ayari, Francis Szpiner, estime pour sa part que "ce ne sont pas les avocats qui rendent justice, ce sont les juges". Le ténor attend "sereinement leur décision" quant au maintien ou non de la mise en examen de Tariq Ramadan. Sur le fond, l'avocat estime que si le viol est impossible ce jour-là, "l'enquête de police a aussi démontré que Monsieur Ramadan avait bien fait une réservation au Crowne Plaza pour le 26 mai, avant de l'annuler. Et Henda Ayari n'avait aucun moyen de le savoir si ce n'est de la bouche de l'intéressé." Il en conclut pour sa part que Tariq Ramadan avait bien fixé rendez-vous à sa cliente dans un hôtel.

De son côté, l'avocat Jonas Haddad, qui représente également les intérêts de la militante féministe, indique à L'Express que les nouvelles pièces mises en avant par la défense ne disqualifient en rien le témoignage de Henda Ayari : "Depuis le début, elle émet des hypothèses sur la date et fait des suppositions pour tenter d'aider les enquêteurs à établir la vérité".

En attendant, la défense a, elle, de quoi se réjouir : "A chaque fois, elle apporte des éléments précis, des documents, puis tout s'effondre". Les magistrats pourraient statuer sur l'horizon carcéral de Ramadan d'ici une dizaine de jours



Fred
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 311
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: tarik rammadan , integriste ou pas ?

Message non lu par Fred » lun. 17 sept. 2018 01:28

Nouvelle mise en examen de Tarik Ramadan, toujours pour viol, en Suisse cette fois-ci.

Une femme l'accuse de l'avoir séquestrée et violée dans une chambre d'hôtel à Genève.


« Écrasons l'infâme ! » Voltaire
« Les religions sont comme les vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité. » Schopenhauer


Répondre