La religion Baha'ie

Spiritualité ou philosophie - Métaphysique - Paranormal -Expériences spirituelles - Religions -Découverte de nouvelles pensées et de nouveaux horizons
Avatar du membre
marmhonie
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 338
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

La religion Baha'ie

Message non lu par marmhonie » mer. 16 mai 2018 18:41

De Bahāʾ-Allāh à ʿAbd-al-Bahāʾ à Shoghi Effendi Rabbānī



Au commencement était l'ésotérisme chiite Babisme
Au début des années 1790 en Iran naît un mouvement chiite ésotérique et mystique sous la conduite de Šayḫ Aḥmad Aḥsāʾī. Il fonde son école occulte. À sa mort ses disciples cherchent le Mahdi et le trouvent en Sayyid ʿAlī Muḥammad Šīrāzī. Vite fusillé par les chiites d'Iran.

Une affaire nouvelle de famille
Un disciple de Babisme finit par se convaincre d'être le Mahdi universel (dans un monde uniquement musulman, car il ignore tout des autres religions), c'est Mirza Husayn Ali Nuri qui se fait appeler Bahāʾ-Allāh.

Mystique délirant, interné, il passa plus de 40 ans incarcéré et mourant, finit à la campagne dans un petit village : Bahjī.
Ce sera la nouvelle direction de la Qibla, l'orientation de la prière non plus vers la Mecque. Là encore, c'est ignorer que juifs et chrétiens ne prient pas dans une direction précise.

Du père au fils
Son fils aîné devient le nouveau prophète, 'Abbâs Effendi surnommé ʿAbd-al-Bahā.

Une structure s'opère enfin
À sa mort rapide, est constitué le corps gouvernant suprême de la foi baha’ie de 9 personnes.

Comment intéresser l'occident blanc ?
Le Bahaisme est donc du chiisme ésotérique cherchant à renverser l'islam chiite. L'élimination systématique de ces élus conduisit à lancer l'appel aux musulmans en Occident.
Cela fonctionne pour de nombreux musulmans, et reste un échec complet pour les chrétiens qui voient bien que ce n'est qu'une base coranique avec de nombreux plagiats ésotériques de Blavatski.
https://www.fichier-pdf.fr/2013/11/08/b ... te-tome-1/
&
https://kg.vkk.nl/french/organisations. ... ecrete.pdf




Avatar du membre
marmhonie
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 338
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La religion Baha'ie

Message non lu par marmhonie » mer. 16 mai 2018 18:43

Preuves des liens entre Abdu'l-Baha et des théosophes du cercle intérieur de Blavastky



Quand Abdu'l-Baha discutait du panthéisme, de l'incarnation, du gnosticisme et de la réincarnation avec le théosophe Thornton Chase
Les références directes à la théosophie dans les écrits d'Abdu'l-Baha sont rares, mais il y a un nombre considérable de discussions d'Abdu'l-Baha adressées aux théosophes, dont cinq ont le statut d'écriture de Bahai puisqu'elles sont soutenues par des notes persanes: celles-là données le 29 mai, le 24 juillet et le 4 décembre 1911.

La discussion par lettres sur la notion arabe de نجل الروح الإلهي
Thornton Chase, un grand théosophe du cercle intérieur (Cercle Arcane) de HP Blavatsky, s'est rendu auprès de Abdu'l-Baha et a cru avoir trouvé en lui l'Avatar de Synthèse, le Christ cosmique.

Il poursuit avec émerveillement sa discussion par lettres auprès de Abdu'l-Baha qui lui répond. Ici Chase ne comprend pas très bien la notion arabe de Fils divin de l'Esprit, نجل الروح الإلهي. S'agit-il de l'Esprit Saint Biblique venu adombrer Jésus de Nazareth ? Abdu'l-Baha lui répond par le biais d'une traductrice en anglais.

Voici le passage qui trouble Chase de Abdu'l-Baha
"O Fils de l'Esprit divin نجل الروح الإلهي ! Je t'ai créé riche, pourquoi t'es-tu conduit à la pauvreté ? Je t'ai fait Noble, avec quoi t'es-tu abaissé ? Je vous ai donné l'essence même de la connaissance, pourquoi cherches-tu l'illumination de quelqu'un à côté de moi ? Je t'ai façonné de l'argile avec Amour, vois ce que tu en as fait avec ton semblable. Rendez-vous à vous-même, afin que vous me trouviez en vous, puissant, ô oui si puissant, et à demeure."
(Toutes les traductions, arabe, persan et anglais sont de Marmhonie)
Source : Bahá'u'lláh La source: US Bahá'í Publishing Trust, réimpression de 1985, page 52.

Voici en extrait la lettre traduite de Abdu'l-Baha à Chase
Il faut comprendre le contexte, Abdu'l-Baha ne colprend pas pourquoi il n'est pas resté un de ses disciples, et Chase reste fidèle à Madame Blavatsky et demande des éclaircissements sur l'expression en arabe "Fils de l'Esprit divin".

"J'ai reçu vos deux lettres, une ancienne et une à date récente, et les deux ont été lues avec la plus grande attention. إن شاء الله (In Shaa Allah en translittération baha'ie).
Vous avez posé des questions sur la déclaration dans les Mots cachés, qui se lit Fils de l'Esprit divin نجل الروح Tournez votre visage afin que vous me trouviez en vous, puissant, ô combien puissant et suprême. Fils de l'Esprit divin نجل الروح est la déclaration à laquelle Sa Sainteté, le Christ, a renvoyé ses apôtres dans l'Evangile, en disant:" Le Père est dans le Fils, et le Fils est en toi."


Première gaffe, ce passage n'existe pas.
On ne sait à quoi rattacher la pseudo citation d'Abdu'l-Baha puisqu'elle est inexistante. Chase ne s'y trompe pas. On peut penser à Jean 16-15 qui en est le plus proche : "Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître." Pourtant Abdu'l-Baha parle comme s'il avait lui aussi été dans la confidence du Père auprès du Christ, et pas le Christ seulement comme il est dit. C'est très étrange pour un chrétien. Par contre, c'est une phrase de l'évangile apocryphe de Thomas traduite en arabe. Voilà donc la source qu'ignora sa vie durant Chase.

Suite de la lettre
"C'est une brève interprétation en raison du manque de temps. Par conséquent, réfléchissez-vous et réfléchissez-en pour que les portes de la Connaissance puissent être ouvertes devant vos yeux.

En ce qui concerne la philosophie des théosophes, ces gens ont emprunté quelques remarques et déclarations des livres célestes, mais ils n'ont pas atteint la Réalité. Malgré cela, ils ont fait de ces apparences le fondement de leur foi et de leur religion."


Seconde gaffe d'Abdu'l-Baha
Blavastky à la fin de sa vie avouera avoir tout inventé, ce qui prouve son génie. Abdu'l-Baha reprend les mensonges de Blavatsky (il connait donc fort bien "La doctrine secrète") et ne voit pas que ce sont des inventions. Ainsi les fameuses "Stances de Djian" n'ont jamais existé, ni aucun des livres saints que rapporte Blavarsky sous "dictée télépathique".

Suite de la lettre
"Le Soleil de la Vérité a brillé de l'Horizon de l'Unité sur toutes les régions. Toutes les choses contingentes sont revêtues du vêtement de l'existence par les rayons du soleil. Si ce n'était pour les rayons du soleil, aucun être ne pouvait franchir le temps de la vie. Tout resterait caché."
Et toute la suite est alors ainsi, incompréhensible et hors-sujet par rapport à la question précise de Chase. En bon français, on a l'expression "noyer le poisson".

Chase demande si cela a un rapport avec le chant du coq (reniement de Pierre).
"L'histoire du coq que vous avez écrit est très appropriée. Cela se réfère au jeu de Chanteclair, dans lequel le coq supposait que le soleil devait être provoqué par son chant, jusqu'à ce qu'il fût chagriné pour apprendre que sa montée était indépendante de lui et de sa voix)."
Abdu'l-Baha ignore ce passage des évangiles et son explication par rapport au soleil fait maintenant douter Chase que Abdu'l-Baha soit simplement compétent, c'est un mystique certes, avec une grande ignorance devant ses prétentions planétaires.

La fin de la lettre
"En ce qui concerne le verset, qui est révélé dans le Coran, [ce verset n'est pas dans le Coran], Son Altesse le Christ n'a pas été tué et n'a pas été crucifié. Il s'agit de la Réalité du Christ. Bien qu'ils aient crucifié ce corps élémentaire, la réalité miséricordieuse et l'existence céleste demeurent éternelles à jamais, et il était protégé de l'obsession et de la persécution des ennemis, car le Christ est éternel et éternel. Comment peut-il mourir? Cette mort et cette crucifixion ont été imposées sur le corps physique du Christ, et non sur l'Esprit du Christ."

Il y a une note finale : Traduit par Mirza Ahmad Sohrab, 8 juin 1911

Thomson Chase est déçu et n'invitera pas Abdu'l-Baha en Amérique alors que ce dernier le souhaite
Clairement, Abdu'l-Baha fait du chiisme ésotérique sur la base du Coran, alors que les théosophes font du christianisme ésotérique sur la base de la Bible. Aucun n'est authentique, cependant Abdu'l-Baha se montre nettement moins instruit que Blavatsky qui préférait fuir en inventant du merveilleux (ses fameuses bibliothèques de l'humanité conservée sous l'Himalaya dans des cryptes secrètes).

Je comprends les déceptions des Bahais, je n'ai fait que citer des documents historiques avec les références précises. En historien des religions, je constate simplement.



Avatar du membre
marmhonie
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 338
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La religion Baha'ie

Message non lu par marmhonie » mer. 16 mai 2018 18:47

Baha'isme et Violence: Abdu'l-Baha le cogneur insolent



Image
Lorsque les baha'is prêchent leurs croyances, le public est amené à croire que le baha'isme est une religion pacifique s'abstenant de toute forme de violence. Dans le présent article, en utilisant des preuves historiques de témoins oculaires baha'is de confiance, nous montrerons que ce n'est tout simplement pas le cas et Abdu'l-Baha était une personne violente qui giflait violemment & régulièrement les gens.

Le faux prophète iranien piégé par sa violence honteuse
Abdu'l-Baha agissait contre les enseignements de son père et ses propres déclarations !

L'un des témoins clés de ces actes est Khalil Shahidi, né à Akka et compagnon de confiance d'Abdu'l-Baha et d'autres dirigeants baha'is depuis environ quarante ans. Selon le célèbre traducteur baha'i Ahang Rabbani:
Image
"En tant que croyant fidèle de 'Akká et gardien de longue date de la Maison d'Abbúd, il était dans une position unique pour observer' Abdu'l-Bahá alors qu'Il agissait, neutralisait et triomphait de toute opposition et de tout adversaire." ( Ahang Rabbani, Une vie avec `Abdu'l-Bahá: réminiscences de Khalíl Shahídí , p.3)

Khalili raconte beaucoup d'actes violents d'Abdu'l-Baha.
Dans un cas, une question est rencontrée non pas avec une réponse, mais une gifle !
Un jour, dans le birúní [section extérieure] de la maison bénite de Haïfa, il [Abdu'l-Baha] a déclaré: "J'ai oublié mon mouchoir." Un des amis qui s'appelait Ustád Muhammad -Alí Banná, Remarquons à cet effet: «Comment est-il possible que la manifestation de la Vérité oublie quoi que ce soit?» Immédiatement, Abdu'l-Bahá le gifla et déclara: «Sur l'oubli d'un mouchoir que l'homme met à l'épreuve.» (Ahang Rabbani, Une vie avec `Abdu'l-Bahá: réminiscences de Khalíl Shahídí , pp. 100-101)

Dans un autre cas, il déclare qu'une certaine personne qui s'oppose à lui a besoin d'une gifle. L'homme meurt mystérieusement le lendemain !
L'un des habitants d'Akká manifestait une grande opposition. 'Abdu'l-Bahá a déclaré:' ' Il a besoin d'une gifle .' 'Le lendemain, cette personne est morte. Il a été dit à Sa présence bénie, "Il a reçu sa gifle", mais Il n'a pas répondu. (Ahang Rabbani, A vie avec Abdu'l-Bahá: réminiscences de Khalíl Shahídí , p 41)
Quelle gifle d'une violence inouïe qui à elle seule tue un homme !

Dans un autre incident, un homme demande à Abdu'l-Baha un pot-de-vin. Il reçoit un coup à la place !
Là-dessus, 'Abdu'l-Bahá chercha de l'eau pour accomplir ses ablutions. Avec la plus grande délibération, Il a terminé ses ablutions et a ensuite commencé à accomplir la longue prière obligatoire des Musulmans.
Pendant sa prière, l'homme a continué à interrompre, "cette affaire doit être conclue rapidement, car il ya peu de temps!" Ce qui signifie que 'Abdu'l-Baha devrait mettre fin à sa prière obligatoire et s'occuper de cette question urgente. 'Abdu'l-Bahá a terminé sa prière avec la plus grande dignité et autorité Il est venu près de lui et l'a giflé plusieurs fois en disant: "Je l'ai envoyé pour vous." Avec beaucoup de stress et d'anxiété, jamais on aurait pu imaginer un tel résultat, il a tenu son visage et sa tête, et en criant, en hurlant et en rugissant il l'avait frappé, il est retourné au bureau du gouvernement et a informé ses camarades de ce qui s'était passé. (Ahang Rabbani, A vie avec `Abdu'l-Bahá: réminiscences de Khalíl Shahídí, p.116 )

Cette histoire a été racontée par Abdu'l-Baha par de multiples témoins. Par exemple, le Docteur Habib Mu'ayyad, membre des Assemblées Spirituelles Nationales d'Iran et visiteur fréquent d'Abdu'l-Baha, le raconte comme ceci:

«Dépêchez-vous, Effendi, il vaut mieux ne pas retarder cette affaire! J'ai demandé, 'Quelle question?' Il a répondu: «La question de l'argent! L'argent a été envoyé il y a un moment. Pourquoi es-tu ici?' Je lui ai dit. Comment ça a été envoyé? Par qui cela a-t-il été envoyé? il a demandé. J'ai dit: "A présent, il a atteint le Mutasarrif. Va vite!' Il se leva et commença à mettre ses souliers; et, quand il se retourna vers Moi, je le giflai durement et je fus sur le point de le gifler à nouveau, mais il s'enfuit et alla chez le Mutasarrif qui avait demandé: «Pourquoi cela vous a-t-il pris si longtemps? Où est l'argent?' Il a répondu: "Par Dieu, je suis allé à eux, mais tout ce que j'ai reçu était un dur coups . Regardez, mon visage est encore assez rouge ! Ces gens sont très durs ! (Ahang Rabbani, Huit ans près d'Abdu'l-Bahā: Le Journal du Dr. Habib Mu'ayyad , page 431)

Un maître occulte chiite violent & fidèle acteur avec Blavatsky
Image
Le livre où Abdu'l-Baha (Maître Racokzy) participa
La foi bahá'íe n'est pas une religion pacifiste. Nulle part il n'évite la violence dans toutes les conditions. En effet, il précise une armée permanente et quand aller à la guerre pour la protection du monde. Donc, si l'essence de la perfection gifle quelqu'un, alors cette gifle est l'action la plus parfaite pour les circonstances.

Un autre visiteur d'Abdu'l-Baha, Mirza Isa Khan, qui selon Ahang Rabbani "avait été un bahá'í dévoué de son temps" déclare qu'après avoir reçu les gifles, Abdu'l-Baha a jeté l'homme de la hauteur de le bâtiment:

Je suis allé faire mes ablutions et me suis mis à la prière obligatoire. Après, j'ai récité des prières. Il était pressé et je prolongeais [Mes méditations]. À la fin, je lui ai dit: "J'ai envoyé l'argent." Il demanda: "Avec qui l'avez-vous envoyé?" J'ai répondu: "Lève-toi!" Puis l'a giflé à l'oreille, l'a soulevé et l'a jeté de la hauteur du bâtiment. (Ahang Rabbani, Avec Abdu'l-Bahá: Le Journal de Mirza 'Isa Khan Isfahani)

Un beau voyou et un beau menteur
Ce qui est encore plus étonnant, c'est le fait qu'Abdu'l-Baha dit la déclaration suivante avant de raconter l'histoire susmentionnée: " La Beauté Bénie nous a libérés de toute contrainte. Il enseigne que nous devons être gentils avec tous, même avec nos ennemis. "

Khalili raconte une autre histoire à propos d'un groupe de personnes qui harcelaient les baha'is d'Egypte:
Pendant les jours bénis d'Abdu'l-Bahá, une personne en Egypte était le chef d'une bande d'hommes, et provoquait ces hommes contre les bahá'ís d'Égypte, et pour cette raison avait provoqué des difficultés. Un jour, cette même personne est arrivée à Haïfa depuis l'Egypte. 'Abdu'l-Bahá l'a convoqué. Après que l'homme soit entré en présence d'Abdu'l-Baha, il lui a dit: «Tu blesses ma communauté.» Puis il a reçu des avertissements, des avertissements et plusieurs gifles . Après avoir quitté [la salle], immédiatement il a été convoqué une fois de plus. Il pensait que peut-être la page avait tourné [et cette fois 'Abdu'l-Bahá serait amical avec lui], mais ce n'était pas le cas puisque, à son entrée, une fois de plus, la même chose se produisit et' Abdu'l-Bahá -Bahá ramassé là où il s'était arrêté. Quand cet homme est retourné en Egypte, il a donné un commandement sans équivoque, emphatique et décisif à cette bande et a souligné: «Vous ne devriez pas montrer de malice envers cette communauté, car personne ne peut vaincre son chef ['Abdu'l -Bahá]; Il est le plus puissant et capable. "(Ahang Rabbani, A vie avec Abdu'l-Bahá: réminiscences de Khalíl Shahídí , p 127)

Alors, comment Abdu'l-Baha justifie-t-il ses actions? Khalili continue:
Image
Une fois, il [Abdu'l-Baha] a déclaré: «Avec certains, un millier de conseils et d'admonestations n'auraient pas le même effet qu'une gifle .» (Ahang Rabbani, A vie avec Abdu'l-Bahá: réminiscences de Khalíl Shahídí , page 128)
Beaucoup de gens qui commettent des actes violents avancent des arguments similaires, alors quel est l'avantage du baha'isme par rapport aux autres opinions et pourquoi tout le bazar concernant les baha'is est-il pacifique et s'abstenant de tout abus physique? Les choses ne finissent pas ici. En fait, Abdu'l-Baha avait frappé des gens sous des formes et des formes différentes d'innombrables fois.

C'est ce que Khalili nous dit directement après la citation précédente:
En tout cas, sous des formes différentes et en prenant des formes différentes, de nombreuses occurrences de ce genre se produiraient - tellement qu'elles restent non numérotées et indénombrables. 'Abdu'l-Bahá, tout en étant extrêmement doux, était le zénith du pouvoir et de la grandeur. (Ahang Rabbani, A vie avec Abdu'l-Bahá: réminiscences de Khalíl Shahídí , p.
Les dirigeants bahá'ís peuvent-ils être considérés comme des personnes pacifiques et non-violentes? Comment le chef d'un groupe de personnes qui ne peuvent pas se conformer à ses propres paroles et aux ordres de son père peut-il être considéré comme un enseignant de la morale et de la paix? Apparemment, quand Baha'u'llah avait interdit les conflits et frappé les autres, il donnait des ordres à tout le monde sauf à son propre fils bien-aimé:
Vous avez été interdit dans le Livre de Dieu de s'engager dans la contention et le conflit , de frapper un autre, ou de commettre des actes similaires par lesquels les cœurs et les âmes peuvent être attristés. (Baha'u'llah, Le Kitab-i-Aqdas, pp. 72-73)

Le conflit et la contention sont catégoriquement interdits dans son livre. (Baha'u'llah, Tablettes de Baha'u'llah révélées après le Kitáb-i-Aqdas , page 221)  

Comment quelqu'un qui a la réputation d'avoir cogné des personnes innombrables peut-il condamner des actes violents ?
"En cela, le cycle du Dieu Tout-Puissant, la violence et la force , la contrainte et l'oppression, sont tous et tous condamnés ." (Abdu'l-Baha, Sélections des Écrits d'Abdu'l-Baha , p.149)

Cette frappe contre le Coran et la Bible qui condamnent ce type d'attitude
Ordonnez-vous que les gens fassent du bien, mais oubliez-vous pendant que vous lisez le Livre! N'utilises-tu pas ta raison! (Coran 2:44)
Vous, alors, qui enseignez aux autres, ne vous enseignez-vous pas? Toi qui prêches contre le vol, est-ce que tu voles? Toi qui dis que les gens ne doivent pas commettre l'adultère, commets-tu l'adultère? (Romains 2: 21-22)


Les musulmans le haïssent pour ses impostures et le représentent en singe !
Image

Image
Et pourquoi le vrai visage violent d'Abdu'l-Baha n'est-il jamais montré à ceux qui sont prêchés sur le baha'isme ?
Sa Sainteté le Prophète Muhammad (pbuH) n'a pas non seulement utilisé des mots forts pour ses adversaires (par exemple 2: 171) mais aussi à l'occasion a ordonné leur exécution (par exemple Al Nadr ibn al-Harith)? Surh 2: 171: "L'exemple de ceux qui ne croient pas est semblable à celui qui crie à ce qui n'entend rien d'autre que des appels et des cris de bœufs ou de moutons, sourds, muets et aveugles, de sorte qu'ils ne comprennent pas."
"و مثل [دعوت كننده] كافران چون مثل كسى است كه حيوانى را كه جز صدا و ندايى [مبهم چيزى] نمى شنود بانگ مى زند [آرى] كرند لالند كورند [و] درنمى يابند"

Image



Avatar du membre
marmhonie
Caporal-chef Virtuel
Caporal-chef Virtuel
Messages : 338
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: La religion Baha'ie

Message non lu par marmhonie » dim. 20 mai 2018 15:27

Le Bahaïsme est un mouvement messianique issu du chiisme, est née en 1863 en Perse. En Iran, les bah-aïs sont considérés comme des musulmans apostats et hérétiques



Les sources ne sont absolument pas des révélations, absolument pas ! C'est de l'ésotérisme musulman chiite couplé avec l'occultisme anglais de son époque par H.P. Blavatsky et sa loge maçonnique "La Société théosophique". C'est une association internationale prônant la renaissance du principe théosophique ancien selon lequel toutes les religions et philosophies possèdent un aspect d'une vérité plus universelle. Sa devise est que toutes les religions ont un point commun antique unique et universel, selon l'adage dévoyé de l'Inde : "il n'y a pas de religion supérieure à la vérité" officiellement. Officieusement, sa devise est citée par Annie Besant, "exterminer de la surface de la terre le christianisme"...
Son enseignement repose sur un syncrétisme liant le bouddhisme, l'hindouisme, l'Islam chiite & son ésotérisme, le tout sur une base et une structure typiquement franc-maçonne.
Elle fonda sa première loge en 1848 avec ses premiers écrits sur la magie occulte sous le pseudo de V. de Jelihowsky, la sataniste Helena Petrovna Blavatsky et sa suivante Annie Besant anarchiste franc-maçonne.
Image

Bahá’u’lláh officialisa son identité EXACTEMENT dans les mêmes termes et propos que H.P. Blavatsky en 1848 aussi !.
Ce gourou gifleur était si violent qu'il a fait au moins tuer une personne par gifles... C'est l'identique masculin de H.P.Blavatsky, sauf que celle-ci avait déjà tout préparée seule en escroquant son vieux mari très riche dont elle divorce aussitôt !
Image

Bahá’u’lláh se présentait carrément comme le dernier en date d’une longue lignée de révélations à travers des "Maîtres de sagesse" marquants (Krishna, Abraham, Moïse, Bouddha, Zoroastre, Jésus, Muḥammad, le Bāb, et Bahá’u’lláh au final avant la fin du monde proche). Or qui a inventé ANTÉRIEUREMENT ce concept de lignée universelle, sinon H.P. Blavatsky !!!
Image

Bahá’u’lláh (appelé Bamboula en français simplifié) a passé sa vie à faire du prosélytisme et n'est inhumé en Israël que parce qu'il y vivait en douce, tout simplement.
Image

C'est un piège à con comme le Raëlisme version catholique alors que le Bahaïsme est version Islam chiite. Derrière des apparences très trompeuses d'une universalité censée regrouper toutes les religions, il y a ces 2 loges maçonniques de haine contre le christianisme qu'elles veulent éradiquer définitivement.
Image

Au programme, argent sale, enseignement franc-maçon couplé à de la parapsychologie de foire, de la méditation et du sexe pour les gourous. Ainsi sous H.P. Blavatsky et Annie Besant, le défroqué évêque anglican pédophile Leadbeater... Bahá’u’lláh et ses meurtres & les viols... C'est toujours la même sale histoire.
Image




Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21072
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: La religion Baha'ie

Message non lu par yacoub » mar. 22 mai 2018 17:48

:super:

Mais je suis sur que le bahaïsme a déjà été abordé sur ce site.



indian
Soldat Virtuel 1ere
Soldat Virtuel 1ere
Messages : 62
Enregistré le : mar. 12 juin 2018 02:09
Status : Hors ligne

Re: La religion Baha'ie

Message non lu par indian » mar. 12 juin 2018 02:25

apres quelques vérifications d'usage, très aisées à faire..., notons que Marhmonie ment au sujet d'un tas de trucs.




Répondre