Faire son "coming out" : partage d'expériences

Les membres d'Islamla vous réservent un accueil chaleureux. Ils sont parfois critiques et sévères. A vous de vous défendre et de vous faire connaitre. Vous désirez vous absenter ou revenir sur le forum islamla ? rien de plus simple sur islamla. Demande de suppression de compte.
Avatar du membre
HanekDot
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 2
Enregistré le : mer. 7 nov. 2018 17:18
Status : Hors ligne

Faire son "coming out" : partage d'expériences

Message non lu par HanekDot » mer. 7 nov. 2018 18:29

Bonsoir à tous-tes,

Je viens de m'inscrire sur ce forum, et n'étant pas très habituée des forums, j'ignore s'il y a un protocole de présentation. Très rapidement : je suis une femme de 27 ans, née en France d'un couple mixte.

Je me suis inscrite ici parce que j'aimerais savoir s'il existe -j'imagine (du moins j'espère !) que c'est le cas mais je n'en ai jamais entendu parler jusqu'à présent- des cas heureux de "coming out athée". Je m'explique : connaissez-vous des personnes qui, ayant été éduquées dans l'islam par des parents musulmans assez peu ouverts sur la question, ont pu exprimer leur refus de vivre selon les préceptes inculqués, et qui ont fini par réussir à leur faire accepter leurs choix (de mode de vie, de conjoint, etc.) ?

Si vous-mêmes ou quelqu'un parmi vos connaissances a eu une expérience de ce type, je serais vraiment heureuse d'échanger avec vous/lui/elle, et de bénéficier de vos retours d'expériences, témoignages, conseils, etc.

Merci d'avance pour votre précieux retour, et belle soirée à toutes et tous !



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21472
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Faire son "coming out" : partage d'expériences

Message non lu par yacoub » mer. 7 nov. 2018 18:46

Bienvenue HaneckDot le propriétaire de ce site était musulman puis il a apostasié l'islam, je suis aussi dans ce cas.

Si tes parents sont très musulmans, tu peux t'attendre à être douchée.



Avatar du membre
Fred
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 389
Enregistré le : dim. 10 avr. 2005 08:00
Status : Hors ligne

Re: Faire son "coming out" : partage d'expériences

Message non lu par Fred » mer. 7 nov. 2018 21:22

Bonjour HanekDot, sois la bienvenue sur le forum Islamla ! Ceux qui quittent l'islam sont systématiquement rejetés par leur famille. Il doit bien exister quelques exceptions à la règle, mais personnellement je n'en connais pas. Comment pourrait-il en être autrement quand Mahomet lui-même a demandé de tuer les apostats ?


  • « Les gens voudraient qu’un imam se lève et prenne la parole devant une foule muette.
    Illusion trompeuse – Il n’est d’imam que la raison.
    »
    Al-Maari
  • « Je suis un non-croyant profondément religieux.
    C'est une religion d'un type quelque peu nouveau.
    »
    Einstein
  • « On a découvert que la terre est sphérique en 1577. » Zakir Naik

Avatar du membre
HanekDot
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 2
Enregistré le : mer. 7 nov. 2018 17:18
Status : Hors ligne

Re: Faire son "coming out" : partage d'expériences

Message non lu par HanekDot » jeu. 8 nov. 2018 17:25

Merci Yacoub et Fred pour vos réponses.

J'imagine bien que cela ne court pas les rues ; pourtant je ne peux me résoudre à croire que ça n'existe pas...
Dans la mesure où les religions sont des faits humains, des faits sociaux, elles sont ce que les humains en font. Et si de nombreuses personnes sont à la fois religieuses et intolérantes, il existe aussi des aussi des personnes religieuses et tolérantes !
Le souci, souvent, est qu'il est plus facile d'être tolérant à distance, et que les parents tolèrent plus facilement la "déviance" (par rapport à l'éducation qu'ils ont inculquée) chez les enfants des autres que chez les leurs.

Je veux croire qu'il existe néanmoins des parents dont le sens humain et éthique dépasse la colère ou la déception, et qu'avec le temps, ils deviennent capables d'accepter l'altérité y compris au sein de leur propre famille. En France, où le pluralisme en termes de convictions est prégnant, il faut que des voies de dialogue puissent être trouvées ! Et même s'il s'agit, très certainement en effet, d'exceptions, ces exceptions - si elles existent - pourraient servir de modèle à d'autres parents. :-)

En tout cas, si quelqu'un a une expérience ne serait-ce qu'un peu porteuse d'espoir à ce sujet, je serais vraiment ravie d'en entendre parler ! :-)



Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21472
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Faire son "coming out" : partage d'expériences

Message non lu par yacoub » ven. 9 nov. 2018 13:34

En pays d'islam, si on est apostat il vaut mieux se faire discret. L'auteur de ce site Karim Labidi après avoir résisté pendant des années en Tunisie a du à la fin s'exiler en Hollande où il s'est fait naturalisé.



SaNatha
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 2
Enregistré le : lun. 11 févr. 2019 00:08
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Faire son "coming out" : partage d'expériences

Message non lu par SaNatha » lun. 11 févr. 2019 00:20

Bonsoir !

Je viens de rejoindre le forum et tu fais parties des premiers posts que j'ai lu :)
Pour répondre à ton message,
J'ai compris que je n'étais pas musulmane au collège environ.. ( j'ai 27 ans maintenant )
Et je viens seulement de dire à ma mère que non seulement je vais habiter avec mon copain non musulman français, maison plus que je ne suis pas musulmane. Ca à été le choc ! mais un tel soulagement pour moi..
Ma mère a été très déçu, nous nous sommes disputer mais je m'attendais à cette réaction. J'avais même peur qu'elle me renie totalement mais finalement elle ma dit que je resterais toujours sa fille mais qu'il était impossible pour elle d'accepter ma relation avec lui. La seule chose envisage pour elle c'était qu'il se convertisse à l'islam. mais je suis totalement contre et mon copain aussi.
J'ai laisser couler quelques semaines pour lui en reparler et savoir comment elle le vivait.. Elle ma dit qu'elle n'en dormait plus patipatata... ( comme si il n'y avait pas des choses plus grave... ) J'ai essayé de lui faire comprendre calmement qu'elle devait être plus tolérante et qu'elle se mette à la place inverse.. Comment le vivrait elle si on me demandait de me convertir au Christianisme ?
Ensuite j'ai tout fait pour minimiser le problème... Elle créer elle même le problème.. par son intolérance. Comment peut créer du mal et de la haine à partir de deux personnes qui s'aiment ?
Finalement elle est restée muette, elle ne savait pas quoi répondre et c'est ce que je recherchais...

3 jours plus tard après cette discussion, elle me savait chez lui et au téléphone elle ma dit de lui passé le bonjour !! J'étais si heureuse...


Alors j'ai bon espoir qu'elle accepte au fur et à mesure mais moi qui m'attendait à ce qu'elle me jeter dehors presque je suis très étonnée et soulagée, je ne supportait plus le mensonge.

J'espère pouvoir t'aider :)



Répondre