Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1904
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par spin » jeu. 16 nov. 2017 17:03

Dernier message de la page précédente :

https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/ ... e=5A9FCA3EImage


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21898
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par yacoub » mer. 8 janv. 2020 15:02

Des kalash de Charlie aux couteaux de 2020 : sommes-nous tombés dans le piège de la résilience ?
Publié le 07/01/2020 à 17:20

Image
François-Bernard Huyghe

François-Bernard Huyghe est directeur de recherche à l’Iris. Dernier ouvrage publié : L'art de la guerre idéologique, Editions du Cerf, 2019



Mortels et emblématiques les attentats de janvier 2015 faisaient descendre des millions de Français dans la rue. Comment réagir face à la routine des attaques au couteau, cinq ans plus tard ?

Cet article est à retrouver dans le "Carnet des médiologues", où vous pouvez retrouver Régis Debray et sa bande chaque semaine.

Les hommes au couteau à Villejuif, à Metz (et peut-être Gelsenkirchen en Allemagne) hantent l’actualité de la dernière semaine et suscitent chaque fois un questionnement rituel : déséquilibré ? Fiché S ou équivalent ? Solitaire ? Peut-on parler de terrorisme ? Attentat ou tuerie ? Lien avec l’islam, l’islamisme ou le jihadisme ? Allégeance au califat ? Revendiqué ou pas ? Par Daech déclinant ou dormant ? On coche des cases.

Le souci sémantique de bien décrire évite certes l’accusation de fake news, d’islamophobie, d’amalgame, ou d’encouragement à l’extrémisme ; tout cela en apprend beaucoup sur notre mentalité et peu sur le phénomène.

L’intérêt stratégique de se précipiter avec « un couteau, une pierre, une voiture » sur n’importe qui a été théorisé par feu al-Adnani sorte de ministre de la propagande et des attentats de Daech. Même si tous ceux qui font ce qu’il a dit ne le font pas forcément parce qu’il l’a dit, des hommes acceptent donc de mourir, après avoir tué peu (moins qu’une bombe ou un fusil), des gens peu connus et peu concernés (ils passaient par là). Les tueurs ne peuvent espérer apporter qu’une contribution modeste au châtiment des mécréants, à un changement de politique du gouvernement, ou à la conversion de masses. Au pire (au mieux pour eux), une notoriété éphémère. Mais peut-être le Paradis.
Lire aussi
Attentat de Villejuif : oui, on peut être à la fois "déséquilibré" et "terroriste"

Dans les prochains jours nous allons commémorer les attentats du 7 janvier 2015 : tuerie de Charlie Hebdo, assassinat d’une policière, otages de l’hyper casher, fusillades. Des opérations spectaculaires dont chacun comprenait la dimension symbolique. C’est d’ailleurs cette dimension - frapper les blasphémateurs, les flics et les Juifs coupables d’humilier les musulmans - qui incita a contrario des millions de gens à proclamer dans la rue leur attachement aux valeurs républicaines et leur refus de l’amalgame. Nul ne doutait alors que nous devenions le peuple du courage et que nous restions le pays de l’Universel. La conviction dominait que c’était notre vertu même (tolérance, rire et vivre ensemble) que visait le fanatisme (sans plus de précisions). Cela en disait, là encore, beaucoup sur nous et peu sur eux.

Cinq ans plus tard, il y aura des bilans à tirer du droit au blasphème et du vivre ensemble, sur le thème de la fierté (même pas peur) et de l’unanimité sociale ou du refus d’interdire. Les forces de l’esprit (esprit Charlie et républicain) et du rassemblement n’ont pas vraiment vaincu.

Entre les hommes à Kalach et les hommes au couteau il y a eu, bien sûr, la montée et la chute du califat (pour mémoire en janvier 2015 les frères Kouachi se réclamaient encore d’al Qaïda et Coulibaly déjà de Daech). Après une année record 2016 où les attentats de Daech ont fait plus de 13.000 morts (13.736 pour 2.028 attentats selon une étude que nous avions commentée ici) avant de décliner avec leurs moyens militaires et de communication. Les attentats en France et en Europe tendant à être moins sophistiqués et plus individuels (au sens qu’il n’y a souvent qu’un seul exécutant). Leurs cibles sont plus modestes. Leur létalité et leur impact diminue.
Résilience

En 1880, le révolutionnaire russe (narodniste) Gerasim Romanenko écrivait un manifeste « Terrorisme et routine » qui justifiait l’attentat dans la lutte anti-tsariste à long terme. De fait, pour la seule période 1900/1917, le terrorisme révolutionnaire russe aurait fait 17.000 victimes dans une Russie qui s’habituait au bruit des bombes et des pistolets. Mais ce n’est pas cela qui a fait la révolution.

Faudra-t-il s’accoutumer à notre propre routine : une attaque au couteau tous les deux/trois mois, une brève controverse sur son caractère djihadiste et puis l’oubli ? Que l’on baptisera pudiquement résilience.

Ce ne serait ni glorieux ni moral mais ce serait un paradoxal piège pour les jihadistes : voir s’user l’élément principal de l’acte terroriste : force de la représentation et impact spectaculaire.



Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1904
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par spin » mer. 8 janv. 2020 15:34

yacoub a écrit :
mer. 8 janv. 2020 15:02
En 1880, le révolutionnaire russe (narodniste) Gerasim Romanenko écrivait un manifeste « Terrorisme et routine » qui justifiait l’attentat dans la lutte anti-tsariste à long terme. De fait, pour la seule période 1900/1917, le terrorisme révolutionnaire russe aurait fait 17.000 victimes dans une Russie qui s’habituait au bruit des bombes et des pistolets. Mais ce n’est pas cela qui a fait la révolution.
"Narodniste" se traduit on ne peut plus littéralement par "populiste" puisque "narod" = "peuple", y compris dans la rhétorique marxiste-léniniste. Le propre frère de Vladimir Oulianov, plus tard Lénine, Alexandre, a été impliqué dans un complot visant à assassiner le Tsar. Le complot ayant été démasqué, il a revendiqué le projet et a fini pendu.

Cela dit, que ce ne soit pas cela qui ait fait la révolution, je trouve ça un peu rapide.
yacoub a écrit :
mer. 8 janv. 2020 15:02
Ce ne serait ni glorieux ni moral mais ce serait un paradoxal piège pour les jihadistes : voir s’user l’élément principal de l’acte terroriste : force de la représentation et impact spectaculaire.
Une stratégie terroriste suppose un dosage délicat, il ne faut surtout pas trop en faire. On la contre parfois en ajoutant des attentats en son nom (ça semble avoir été le cas en Algérie dans les "années de plomb").


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 850
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par marmhonie » jeu. 9 janv. 2020 14:28

spin a écrit :Une stratégie terroriste suppose un dosage délicat,
Ce sont les familles endeuillées par le 911 qui seront contentes d'apprécier le "dosage délicat". Au Bataclan, le "dosage délicat" montre qu'un apostat de l'islam reste parfois ancré dans la culture islamique. Contre l'islam, tout contre ?


Image
(on clique sur la signature)

Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1904
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par spin » ven. 10 janv. 2020 06:24

marmhonie a écrit :
jeu. 9 janv. 2020 14:28
spin a écrit :Une stratégie terroriste suppose un dosage délicat,
Ce sont les familles endeuillées par le 911 qui seront contentes d'apprécier le "dosage délicat".
Mais ils pourraient très facilement en faire bien plus ! Pour le 9/11, ils n'avaient certainement pas prévu l'écroulement des tours. Et les provocs, justement pour en rajouter, ça existe. On l'a vu en France au temps des anarchistes terroristes, avec l'attentat de Vaillant utilisant une bombe fournie en douce par la préfecture de police.
marmhonie a écrit :
jeu. 9 janv. 2020 14:28
Au Bataclan, le "dosage délicat" montre qu'un apostat de l'islam reste parfois ancré dans la culture islamique. Contre l'islam, tout contre ?
Ils pourraient en faire plus là-aussi. D'ailleurs ils semblent se contenter à présent de quelques morts à chaque fois.

Mais l'islamisme compte au moins autant sur la séduction que sur la terreur. Il a aussi besoin de gens qui disent que l'Islam est une religion tolérante et pacifique, qu'il y a juste quelques excités désespérés qui n'ont pas tous les torts, que c'est de notre faute, et cetera. L'habituel discours idiot utile, de gens assez simplistes pour se figurer que si des musulmans disent que l'Islam est pacifique, et cetera, ils s'opposeront forcément toujours au terrorisme. Si c'était vrai il n'y aurait plus de terrorisme islamique. Je renvoie encore

L'indignation, c'est bien, c'est indispensable, mais il est infantile de s'en tenir là. Il faudrait aussi penser que le terrorisme n'est pas un but en soi, et que le vrai but n'est pas forcément si inaccessible que ça avec le temps (surtout en cas de crise plus grave que l'actuelle par ailleurs, on a vu ce qui a fait monter le nazisme).


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1904
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par spin » ven. 10 janv. 2020 12:08

Heu, j'ai fait une fausse manip ? Je complète ma phrase du deuxième paragraphe : je renvoie encore à Ibn Warraq http://bouquinsblog.blog4ever.com/l-isl ... ibn-warraq


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 850
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par marmhonie » ven. 10 janv. 2020 13:39

spin a écrit :
ven. 10 janv. 2020 06:24
Mais l'islamisme compte au moins autant sur la séduction que sur la terreur. Il a aussi besoin de gens qui disent que l'Islam est une religion tolérante et pacifique, qu'il y a juste quelques excités désespérés qui n'ont pas tous les torts, que c'est de notre faute, et cetera.
L'islamisme est mort en francophonie. Les gens ont compris que leurs libertés et leur bien être n'y est plus avec le plan vigipirate attentat vécu chaque jour.
La page est tournée.

Il faut penser à vivre. 2019 était intéressant pour les témoins de Jéhovah en Russie, nullement bannis, mauvaise information.
Adieu 2019, bonjour 2020. L'actualité religieuse change complètement. J'aime traiter en direct des enjeux. On est mieux dans la vie, on sait se préparer et toute la technologie s'est définitivement placée sur les immenses capacités des données immenses transmises dans l'instant.
Charlie Hebdo a su tenir sur cinq ans, bravo. Ils sont installés, riches, ce n'est plus d'actualité.
Qui attend un geste réel du pape, des musulmans ou de Macron ? Plus personne. Le taux d'abstention sera record aux municipales avec un mécontentement exprimé au premier tour seulement.
Il y a des sujets qui arrivent, passionnants, de Chine, cela nous change.
La vie continue.


Image
(on clique sur la signature)

Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1904
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par spin » ven. 10 janv. 2020 15:49

marmhonie a écrit :
ven. 10 janv. 2020 13:39
L'islamisme est mort en francophonie.
Depuis le temps qu'on annonce son déclin ou sa mort...


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Avatar du membre
Georges
Général de division Virtuel
Général de division Virtuel
Messages : 7052
Enregistré le : lun. 1 mai 2006 08:00
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par Georges » sam. 11 janv. 2020 11:07

marmhonie a écrit :
ven. 10 janv. 2020 13:39
L'islamisme est mort en francophonie.
On assiste aux soubresauts de la bête en voie d'agoniser mais il vaut mieux parler de la mort de l'islam


"La où l'islam passe, la civilisation trépasse" Ibn Khaldoun
"l' islam est une loi pour les pourceaux" Ibn Roshd
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le rieur sanglant" Mahomet
"le paradis est à l' ombre des épées" Mahomet
Les peuples non civilisés sont condamnés à rester dans la dépendance de ceux qui le sont.
Et la civilisation, c'est l'Occident, le Monde Moderne, dont la Turquie doit faire partie si elle veut survivre.
Mustafa Kemal, discours de 1928

https://www.facebook.com/georges.hulot.18

Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 850
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par marmhonie » sam. 11 janv. 2020 16:03

Il n'est pas lucide de parler de la mort de l'islam en Europe. En Chine, au Japon, oui c'est la fin.
La Gauche française est naturellement pour l'islam. Elle reviendra par les graves fautes de communication de Macron qui ne sait pas s'adresser à son peuple. Il l'ignore parce qu'il ne le connait pas. L'islamisme est mort, nuance.


Image
(on clique sur la signature)

Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1904
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par spin » lun. 13 janv. 2020 12:49

marmhonie a écrit :
sam. 11 janv. 2020 16:03
L'islamisme est mort, nuance.
Le nazisme était bien plus mort que ça après le putsch piteux de 1923. Le bolchevisme était bien plus mort que ça après la révolution ratée de 1905.


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 850
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par marmhonie » lun. 13 janv. 2020 22:55

spin a écrit :
lun. 13 janv. 2020 12:49
marmhonie a écrit :
sam. 11 janv. 2020 16:03
L'islamisme est mort, nuance.
Le nazisme était bien plus mort que ça après le putsch piteux de 1923. Le bolchevisme était bien plus mort que ça après la révolution ratée de 1905.
J'aime bien qu'on replace un propos dans son contexte.

Je dis qu'en francophonie l'islamisme est mort. Je n'ai jamais dit qu'il est mort en Europe.
marmhonie a écrit :
sam. 11 janv. 2020 16:03
Il n'est pas lucide de parler de la mort de l'islam en Europe. En Chine, au Japon, oui c'est la fin.
La Gauche française est naturellement pour l'islam. Elle reviendra par les graves fautes de communication de Macron qui ne sait pas s'adresser à son peuple. Il l'ignore parce qu'il ne le connait pas. L'islamisme est mort, nuance.


Image
(on clique sur la signature)

Avatar du membre
spin
Adjudant-chef Virtuel
Adjudant-chef Virtuel
Messages : 1904
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2010 13:51
Localisation : France, sud-est
Gender :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par spin » lun. 13 janv. 2020 22:57

marmhonie a écrit :
lun. 13 janv. 2020 22:55
spin a écrit :
lun. 13 janv. 2020 12:49
marmhonie a écrit :
sam. 11 janv. 2020 16:03
L'islamisme est mort, nuance.
Le nazisme était bien plus mort que ça après le putsch piteux de 1923. Le bolchevisme était bien plus mort que ça après la révolution ratée de 1905.
J'aime bien qu'on replace un propos dans son contexte.
Je dis qu'en francophonie l'islamisme est mort.
J'avais compris, et je reste sceptique.


De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ? (Vivekananda)
http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamp.htm
http://bouquinsblog.blog4ever.com/blog/ ... ique_.html

Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 850
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Gender :
Status : Hors ligne

Re: Charlie hebdo lauréat du prix de l'islamophobe de l'année

Message non lu par marmhonie » mar. 14 janv. 2020 11:32

L'avenir nous le dira et il n'est pas inéluctable.
Nous voyons mieux comment les partis politiques se représentent et ne représentent en rien le peuple.
Un autre point, la Gauche en France veut islamiser en force. La Droite aussi, elle le dit plus discrètement.
Or le peuple ne veut pas d'islam. Le peuple des campagnes a faim, le peuple des villes a froid et est ruiné.
Ces peuples se sont retrouvés aux ronds points lors des Gilets Jaunes, venus de partout et spontanément.
Personne ne les a entendu. Les policiers avaient des ordres, la répression par la peur et violenter.
Les syndicats sont donc arrivés, encadrant et formatant tout, et le peuple est reparti.
Les scandales financiers s'accumulent, l'indignation populaire contre les "merdias" et les "journalopes" s'est creusée, et rien ne semble inquiêter le système à bout de course.
Ils ont désespéré la majorité des français qui n'a plus rien à dire et apprend à survivre. Cela n'ira qu'en empirant.
Quel avenir pour eux ? Aucun, survivre au jour le jour.
L'effet Charlie-Hebdo a été une leçon, on ne peut plus rire de tout, cela devient dangereux.
Quand on veut faire imploser un pays, on s'y prend ainsi. Jusqu,à ce qu'il explose.
Voici un bref résumé de la situation irresponsable actuelle figée.


Image
(on clique sur la signature)

Répondre